FERTILISATION AZOTÉE : QUELQUES CONSEILS POUR LA RÉUSSIR

FERTILISATION AZOTÉE : QUELQUES CONSEILS POUR LA RÉUSSIR

Raisonner la fertilisation azotée consiste à trouver le bon équilibre entre besoins de la plante, reliquats du sol et apports exogènes. L’enjeu est donc de taille tant pour la rentabilité de l’exploitation que pour le bilan environnemental à l’échelle de la parcelle. Un excès de fertilisation peut conduire à des pertes d’azote vers les rivières, les nappes et la mer. Quelques conseils pour réussir votre fertilisation azotée ne seront pas de trop. 

L’un des conseils pour réussir sa fertilisation azotée concerne les épandages. Ils sont à proscrire les jours de vent et de forte chaleur
Fertilisation

Préconisation

L’un des conseils pour réussir sa fertilisation azotée concerne les épandages. Ils sont à proscrire les jours de vent et de forte chaleur. Tenir en compte la météo est également une bonne pratique d’épandage. Un calendrier d’épandage adapté permet également de limiter le lessivage de l’azote sous forme soluble. Les épandages d’engrais azotés sont à privilégier lors de périodes de forte croissance des cultures pour favoriser une assimilation rapide. 

Les apports azotés doivent donc tenir compte de la nature particulière des terrains et de la rotation des cultures.

Recommandations

Les derniers scénarios climatiques français prévoient une hausse des températures sur l’ensemble du territoire national et une augmentation des épisodes d’aléas climatiques. En effet, ces tendances interagissent avec la gestion de la fertilisation azotée à double titre. D’une part, la hausse des températures est propice à la minéralisation de l’azote du sol en automne, sous réserve de disponibilité en eau à cette période. D’autre part, un déficit hydrique en cours de montaison peut avoir des impacts variés sur l’efficacité des apports d’engrais : accroissement de l’efficience si la période de sécheresse conduit à retarder l’apport jusqu’au retour des pluies, réduction de l’efficience si l’apport est réalisé en période de sécheresse. Dans ce contexte, le recours à des outils de pilotage de la fertilisation intégrant les prévisions météorologiques s’affiche donc comme une stratégie intéressante pour adapter les pratiques agricoles.

Le partage du savoir agricole se fait sur Talkag. Une plateforme pour les professionnels de l’agriculture afin d’échanger sur les différentes problématiques agricoles.

APPLICATION DISPONIBLE SUR :

Blogueur Agri

Articles similaires

INOCULATION DU SOJA, UNE PRATIQUE ESSENTIELLE POUR UN BON RENDEMENT

INOCULATION DU SOJA, UNE PRATIQUE ESSENTIELLE POUR UN BON RENDEMENT

L’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PASSE PAR DE NOUVELLES VARIÉTÉS DE RAY-GRASS

L’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PASSE PAR DE NOUVELLES VARIÉTÉS DE RAY-GRASS

CARACTÉRISTIQUES DU LOGICIEL SECUTRAC DE L’INRAE

CARACTÉRISTIQUES DU LOGICIEL SECUTRAC DE L’INRAE

INRAE PROPOSE LE SECUTRAC, UN LOGICIEL POUVANT VOUS SAUVER EN CAS DE RENVERSEMENT

INRAE PROPOSE LE SECUTRAC, UN LOGICIEL POUVANT VOUS SAUVER EN CAS DE RENVERSEMENT

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *