Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

Les adventices difficiles à détruire dans la culture du pois : Ambroisie

Un adventice difficile à détruire dans la culture du pois



Les levées étant échelonnées, il est préférable d’adopter une stratégie reposant sur un programme de traitement. La prélevée ne présente pas d’efficacité satisfaisante. BASAGRAN SG 1,4 kg/ha ou CORUM 1 à 1.25 l/ha + Dash. En forte infestation, privilégiez un programme à 2 applications : BASAGRAN SG à 1 kg/ha à 2-3 feuilles de l’ambroisie, puis CORUM 0,6 L/ha + DASH HC 10 jours plus tard.



www.talkag.com

www.terresinovia.fr

#Pois_d_hiver #Adventices #Conseils_agronomiques #Ambroisie

www.terresinovia.fr




Grosbois Bastian

Ambroisie à feuilles d'Armoise

Description



La plantule est poilue avec des feuilles opposées. Sa teinte est d'un vert franc. Les cotylédons sont charnus, moyens et elliptiques ou obovales. Les 2 premières feuilles sont lobées ou divisées. Leurs nervures blanchâtres sont bien visibles. A ce stade, l'ambroisie peut se confondre avec l'anthémis des champs. L'ambroisie mesure en moyenne de 30 à 100 cm et peut atteindre jusqu'à 2 m en culture. Elle dispose d'une racine principale pivotante, d'une tige rougeâtre, robuste et fréquemment ramifiée dès la base. Les feuilles triangulaires sont fortement divisées en segments fins. Elles sont munies à leur base d'un pétiole légèrement élargi pourvu de longs poils raides. La plante est monoïque (fleurs mâles sur les inflorescences terminales et fleurs femelles à l'aisselle des feuilles supérieures). L'ambroisie peut être confondue avec l'armoise vulgaire (Artemisia vulgaris) qui possède un port et une division foliaire proche mais dont toutes les feuilles sont alternes avec une forte pilosité cotonneuse sur la face inférieure.

#Ambroisie

www.infloweb.fr

www.infloweb.fr




Grosbois Bastian

Ambroisie à feuilles d’armoise

Prévention de l'invasion de l'Ambroisie à feuilles d’armoise



Pour prévenir l'installation de l'ambroisie à feuilles d'armoise, il est important de ne pas laisser de la terre nue mais de favoriser la croissance de plantes concurrentielles. L’ordonnance sur le livre des aliments pour animaux exige depuis mars 2005 que les mélanges de graines pour oiseaux ne contiennent pas d’Ambroisie. L’expansion de l’Ambroisie a ainsi pu être freinée là où des oiseaux sauvages ou domestiques (poules, pigeons, etc.) sont nourris. Il est cependant toujours conseillé de contrôler ces endroits. Le meilleur moyen de lutte est l'arrachage de la plante entière avant la floraison. Lorsqu'elle est en fleurs ou en fruits des précautions doivent être prises (gants, lunettes et masque – personnes allergiques s'abstenir). Le matériel arraché (ou coupé) doit être éliminé correctement : en aucun cas il faut mettre ce matériel sur un compost de jardin ou en bout de champ ; pour des petites quantités de plantes arrachées, il est conseillé de les mettre dans un sac poubelle qui sera acheminé vers l’incinération; des plus grandes quantités peuvent être traitées dans une compostière / installation de méthanisation thermophile (avec phase d'hygiénisation) sous condition d’une grande vigilance lors du transport et du traitement du matériel sur place. Là où un arrachage systématique n'est pas réalisable, d'autres moyens de lutte sont possibles

#Ambroisie

upload.wikimedia.org

upload.wikimedia.org




Grosbois Bastian

L'ambroisie Ambrosia artemisiifolia

Description anatomique de L'ambroisie



L'ambroisie Ambrosia artemisiifolia, ou ambroisie à feuilles d'armoise, est une plante annuelle de la même famille que le tournesol (Astéracées ou Composées). Elle se développe en un buisson qui peut atteindre un mètre de haut. Les tiges de la plante sont velues. Ses feuilles sont vertes des deux côtés, larges et très découpées. Ses fleurs petites et verdâtres sont disposées en épis aux extrémités des tiges.

L'ambroisie se développe sur des terrains agricoles, le long des routes, sur des terrains de chantiers en construction. Originaire d'Amérique du nord, la plante s'est dispersée dans le monde grâce aux activités humaines. En France, l'ambroisie est particulièrement présente dans la vallée du Rhône et tend à conquérir de nouveaux territoires. Elle est classée comme espèce exotique envahissante (EEE). Dans l'ancienne région Rhône-Alpes, l'allergie à l'ambroisie toucherait 13 % de la population d'après le ministère de la Santé.

#ambroisie

upload.wikimedia.org

upload.wikimedia.org




Pichon Gilbert

Culture tournesol

Adventices et parasites



Ambroisie à feuille d’armoise



L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante annuelle dont le pollen allergisant provoque des troubles tels que rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire etc. Elle concurrence les cultures et est à l’origine d’un véritable problème de santé publique qui affecte de 6 à 20 % de la population selon la zone. Son aire d’extension croît d’année en année.



http://www.terresinovia.fr/espaces-regionaux/messages-techniques/regions-sud/2018/mypic-tournesol-observer-aujourdhui-pour-anticiper/ #tab2



#Ambroisie_à_feuille_d_armoise #Tournesol #Adventices #Parasites #Ravageurs





Pichon Gilbert

Culture tournesol

Adventices et parasites



Ambroisie trifide



C’est une espèce au pollen allergisant, potentiellement aussi concurrentielle pour les cultures et aussi allergène que l’ambroisie à feuille d’armoise. En France, elle est encore peu répandue à ce jour. Il est donc impératif de prévenir son éradication avant qu’elle ne devienne un problème majeur comme en Amérique du Nord. L’ambroisie trifide semble être surtout présente en Midi-Pyrénées. Si elle est observée, et afin de mieux connaître sa répartition et son niveau d’infestation dans le Sud-Ouest à ce jour, merci de remplir le questionnaire en ligne .



http://www.terresinovia.fr/espaces-regionaux/messages-techniques/regions-sud/2018/mypic-tournesol-observer-aujourdhui-pour-anticiper/ #tab2



#AmbroisieTrifide #Adventices #Ravageurs #Parasites





Pichon Gilbert

Cultures

Les adventices (mauvaises herbes)



Ambroisie à feuilles d'armoise



De la famille des Asteraceae, l’ambroisie élevée, plantule se présente en Cotylédons charnus, allongés en forme de cuillère avec sommet arrondi, limbe amenuisé en pétiole ; de 3-4 mm de large. Les feuilles à dents ou lobes espacés plus ou moins irréguliers et une nervure médiane ailée. La plante adulte mesure 30 à 100 cm. La tige divisée à poils écartés, spécialement dans le haut.



www.syngenta.fr



#Ambroisie #Adventices

www.syngenta.fr




Pichon Gilbert

Culture tournesol

Ambroisie à feuille d'armoise



L'ambroisie trifide : se mobiliser pour l'éradication



L’ambroisie trifide est potentiellement aussi concurrentielle pour les cultures et aussi allergène que l’ambroisie à feuille d’armoise. Elle se retrouve, essentiellement dans les milieux cultivés. Pour participer à la lutte contre l’ambroisie trifide, il faut renseigner l'enquête pour déclarer les parcelles où l'espèce a été observé, l’arracher autant que faire se peut, faire jouer la rotation des cultures et pratiquer le faux-semis.



www.terresinovia.fr



#Culture #Ambroisie

#Tournesol #Conseil_agronomiques #Adventices





Pichon Gilbert

Culture tournesol

Ambroisie à feuille d'armoise



Eviter l'extension de l'ambroisie à feuilles d'armoise



Réalisez un faux-semis de printemps et décalez la date de semis pour permettre une destruction mécanique ou chimique avant le semis, réalisez un faux-semis après le blé, puis une destruction chimique ou mécanique en été. Détruire les levées d’ambroisie avant le semis du tournesol. Éviter une date de semis précoce. Biner en complément si nécessaire. Gérer les intercultures estivales. La lutte permanente dans la rotation est indispensable pour gérer correctement l'ambroisie.



www.terresinovia.fr



#Culture #Ambroisie

#Tournesol #Conseil_agronomiques #Adventices





Pichon Gilbert

Culture tournesol

Ambroisie à feuille d'armoise



Reconnaître l'ambroisie à feuilles d'armoise



L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante annuelle dont le pollen allergisant provoque des troubles tels que rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire etc. En Rhône-Alpes, où sa présence est importante, elle concurrence les cultures et elle est à l’origine d’un véritable problème de santé publique qui affecte de 6 à 20 % de la population selon la zone. Son aire d’extension croît d’année en année.



www.terresinovia.fr



#Culture #Ambroisie

#Tournesol #Conseil_agronomiques #Adventices