Voir plus de contenu

ou


Traore Phénix Mensah

Ravageurs du caféier: Les borers du tronc de caféier (Bixadus sierricola)



Les borers les plus connus sont Bixadus stèrricola, Apate monachus et anthoxes leuconotus. Généralement, les larves pénètrent sous l’écorce, à la base des branches et ceinturent l’arbre dans son bois tendre. Cette anhélation plus ou moins complète, qui se remarque nettement par une boursouflure de l’écorce, entrainant une chlorose marquée, suivie d’une défoliation complète de la partie de l’arbre située au dessus de la partie atteinte



Ce longicorne assez polyphage est surtout un important déprédateur des plantations de caféiers où il n'est pas rare d'observer 50 % des arbres parasités, soit qu'il s'agisse de dégâts récents ou d'attaques anciennes. Blanc jaunâtre, tête brun clair, les larves peut atteindre 5 cm de long. L’adulte grisâtre à l'exception d'une zone brune sur le thorax et d'une autre tache caractéristique plus ou moins cordiforme sur la partie médiane des élytres. Deux épines latérales robustes de part et d'autre du thorax, long 18-28. La larve vit d'abord sous l'écorce au niveau du collet puis s'enfonce profondément dans le bois où elle se nymphose. Durée de vie larvaire de 6 mois à plus d'un an. La lutte contre ce borer est pratiquement impossible depuis la suppression de la dieldrine. Autres espèces Ancylonotus tribulus , Cotops aedificator, Nitocris princeps , etc.

#Ravageurs #Caféier #Borers_du_tronc_de_caféier

www.talkag.com

SOURCE: www.nzdl.org

www.nzdl.org




Traore Phénix Mensah

Insectes nuisibles des cacaoyers: Borers des tiges (Tragocephala)





Cette chenille creuse des galeries dans les branches des cacaoyers et même dans les tiges des jeunes sujets. Une sciure de couleur rougeâtre, observée au pied des arbres est caractéristique de sa présence. Le mâle est assez différent de la femelle: envergure des ailes 25 à 28 mm; couleur des ailes hyaline, ce qui lui donne un aspect d'hyménoptère. Femelle de plus grande taille: envergure des ailes 48 à 50 mm; couleur sombre, soies brunes sur la tête et le thorax qui est chitinisé, brillant.



La chenille pénètre dans le tronc en choisissant un point de moindre résistance; elle force d'abord une courte galerie horizontale qui tourne bientôt à angle droit vers le sommet du végétal. Dans certains cas, il existe une galerie montante et une descendante. Une sciure rougeâtre s'échappe de l'orifice. Quand la larve elle-même est inquiétée, elle sécrète en abondance cette régurgitation rouge brun. Le développement est lent et, en conséquence, la galerie atteint et dépasse un mètre. La chenille se nymphose près du trou de sortie, obturant l'ouverture de fils de soie. La durée de la nymphose atteint près d'un mois. Les résultats du diagnostic des dégâts causés par les foreurs dans les cacaoyères en Côte d’Ivoire ont révélé que l’importance des dégâts varie d’une espèce de foreur à l’autre et, pour la même espèce, d’une région à l’autre. Plusieurs méthodes de lutte ont été utilisées contre les foreurs de tiges du cacaoyer (Vos et al., 2003). L’utilisation d’insecticides à base d’imidaclopride, de thiamethoxam, ou de thiamethoxam associé à la lambdacyhalothrine a permis d’assurer un contrôle satisfaisant des larves d’E. myrmeleon (Kouassi, 2005). Aussi, les traitements par pulvérisation d’insecticides de la famille des Nicotinoïdes et des Pyréthrinoïdes ont réduit significativement le nombre de trous et le taux d’attaques de ce ravageur dans les cacaoyères (Danho et al., 2014).

#Insectes_nuisibles #Cacao #Borers_des_tiges

www.talkag.com

SOURCE: www.nzdl.org

www.nzdl.org




Pichon Gilbert

Fertilisation tournesol

Le bore



Symptômes de carence en bore



La carence s’exprime sur les feuilles du tiers supérieur de la plante, 10 à 15 jours après un défaut d’alimentation, par un gaufrage puis une décoloration et une grillure sèche de la base du limbe. La surface foliaire, essentielle au remplissage des graines, est alors réduite. Dans les cas graves, des crevasses transversales avec émission de gomme conduisent parfois au cisaillement de la tige et à la chute du capitule, dès le stade bouton dégagé. Des graines vides peuvent également être observées. Des déficiences précoces peuvent entraîner des malformations de capitules.



www.terresinovia.fr



#Fertilisation #Bore



#Tournesol #Conseil_agronomiques #Fertilisation





Pichon Gilbert

Fertilisation tournesol

Le bore



Analyse de terre pour une évaluation précise du risque



Pour évaluer le risque, l'analyse de terre est la méthode la plus précise. Avant d'effectuer cette analyse, vérifier que la carence n'est pas liée à un mauvais enracinement. En l'absence d'analyse, le traitement est conseillé, surtout dans les situations à risque. Le risque d’observer au moins un facteur aggravant peut conduire à fertiliser en bore des parcelles situées en sol profond et moyennement profond.



www.terresinovia.fr



#Fertilisation #Bore



#Tournesol #Conseil_agronomiques #Fertilisation





Pichon Gilbert

Fertilisation tournesol

Le bore



Des risques de carence en rotation courte, sur sols légers ou très calcaires



Les sols légers , les sols calcaires, les sols où des carences en bore ont été observées au cours des années antérieures, les sols compactés pénalisant l'enracinement sont des facteurs de risques. Plus aggravant, les chocs thermiques entre le stade 10 feuilles et le début de la floraison, les conditions sèches entre le stade 10 feuilles et le début de la floraison, le retour fréquent du tournesol dans les rotations sans apport de bore.



www.terresinovia.fr



#Fertilisation #Bore

#Tournesol #Conseil_agronomiques #Fertilisation





Pichon Gilbert

Fertilisation tournesol

Le bore



Dans les situations à risque, intervenir préventivement



Pour limiter les risques de carence en bore liée à un mauvais enracinement, éviter les tassements excessifs, par exemple suite à de trop fréquents passages d’outils ou à un travail du sol en conditions humides. Le recours à l’irrigation en cas de sécheresse favorise l'absorption du bore et peut limiter l’apparition de carence. En végétation, privilégier les apports de bore au début de la période de ses besoins, entre le stade 10 feuilles et le stade limite passage du tracteur.



www.terresinovia.fr



#Fertilisation #Bore

#Tournesol #Conseil_agronomiques #Fertilisation