Voir plus de contenu

ou


Traore Phénix Mensah

Les principaux ravageurs du cotonnier: Cryptophlebia leucotreta



Ce déprédateur s'est répandu sur l'ensemble du continent africain au sud du Sahara, Madagascar, Maurice, Réunion et quelques îles atlantiques; il est très polyphage, s'accommodant aussi bien de la pulpe des fruits charnus (manguiers, avocatiers, citronniers, goyaviers, bananiers, jujubiers) que des gousses, épis, capsules encore tendres, ricin, maïs, cotonnier.



En tant que papillon, il a envergure 17 à 20 cm, longueur 6 à 8 cm. Coloration brune parsemée de points clairs et de points noirs. La chenille à complet développement mesure 12 à 18 mm. Coloration rose orangé. Tête, brun foncé à noir. Les œufs sont pondus soit isolément, soit par petits groupes sur les différents organes du cotonnier. Après éclosion, les jeunes chenilles, après le stade déambulatoire habituel, pénètrent dans les capsules par un petit trou souvent masqué par une sécrétion mucilagineuse, elles dévorent d'abord les parois de la capsule puis attaquent les grains encore tendres. Contrairement aux espèces précédentes Cryptophlebia ne parasite que des capsules bien développées. On connaît un certain nombre de parasitoïdes appartenant au groupe des Trichogramma, des Tetrastichus, des Trichospilus qui ont été utilisés avec succès par l'IRCT dans le contrôle de ces déprédateurs.

#Ravageurs #Cotonnier #Cryptophlebia_leucotreta

www.talkag.com

SOURCE: www.nzdl.org

www.nzdl.org