Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

La baisse des récoltes placerait le Maroc et l’Egypte parmi les premiers acheteurs mondiaux de blé

L’une des pires sécheresses devrait faire de l’Afrique du Nord le premier acheteur mondial de céréales.



L’Égypte, premier acheteur mondial, a tenu son premier appel d’offres de la saison 2020-2021 la semaine dernière et en a annoncé un autre qui se terminera mercredi. La demande y est plus stable que le reste de la région, qui a moins d’irrigation et des récoltes plus volatiles, toujours d’après la même source. Le Maroc pourrait acheter un record de 5,8 millions de tonnes de blé étranger et a déjà pris la mesure inhabituelle d’exonérer les taxes à l’importation jusqu’à la fin de 2020. Le manque de pluies a été aussi grave qu’en 2016, stimulant les perspectives de récolte «critiques», selon le Réseau d’information sur les marchés agricoles méditerranéens. Les achats de céréales en Tunisie devraient augmenter d’un tiers pour atteindre 2,5 millions de tonnes après la baisse des récoltes. L’USDA prévoit également une reprise des achats en Algérie, un client français clé.



www.agrimaroc.ma

#Blé #Récoltes #Maroc #Égypte

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

L’Égypte devance l’Espagne dans l’exportation d’oranges avec 1,87 millions de tonnes

Pour la deuxième année consécutive, l’Égypte s’inscrit comme numéro 1 mondial dans l’exportation d’oranges



Sixième producteur mondial, l’Égypte a augmenté les orangers plantés de 44%, soit 1,05 million de tonnes de plus cultivés sur plus de 150.000 ha, au cours des dix dernières années, contre 2,4 millions de tonnes enregistrées en 2009. Les exportations égyptiennes tablent sur 662 millions de dollars en 2019; ce qui est une hausse de 2% par rapport aux 646 millions de dollars US enregistrés l’année précédente. Le pays a réussi à ouvrir de nouveaux marchés mondiaux pour augmenter les exportations d’oranges en 2019, comme en Nouvelle-Zélande. De même, le pays compte également le Brésil parmi ses nouveaux marchés. En effet, avec le nouveau coronavirus, la demande des agrumes a considérablement augmenté du fait de leurs vertus.



www.agrimaroc.ma

#Exportateurs #Egypte #Espagne #Oranges

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

L’Égypte suspend les importations de sucre brut pendant trois mois sans autorisation spéciale, ainsi que les importations de sucre blanc, à l’exception du sucre nécessaire aux produits pharmaceutiques, selon un document officiel.

La suspension vise à protéger l’industrie nationale contre les fluctuations des prix mondiaux du sucre.



Le ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie a déclaré que le décret avait été publié en coordination avec le ministère de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur dans le but de protéger l’industrie nationale contre les fluctuations des prix mondiaux du sucre, en particulier les prix de celui brut, qui ont baissé de 30% en raison de la baisse du marché mondial du prix ​​du pétrole. L’action est venu à la lumière de la crise de l’épidémie de Covid-19 et ses conséquences qui nuisaient à l'industrie nationale de l’Égypte de manière significative selon ce dernier. Il a révélé que la consommation totale de sucre en Égypte atteint jusqu’à 3,2 millions de tonnes par an, dont 2,4 millions de tonnes produites dans le pays, affirmant que de nouveaux projets agricoles qui commenceront bientôt la production permettront à l’Égypte de devenir autosuffisante en ce produit.



www.agrimaroc.ma

#Importation #Sucre #Égypte

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

L’Egypte veut diversifier ses exportations à travers un projet horticole de 42.000 HA

Le but de ce pays est de s'autosuffire dans le domaine de la production agricole et de la sécurité alimentaire afin de franchir des étapes supplémentaires sur le marché d’exportation.



Parmi les projets mis en place pour y arriver, il y a des serres de haute technologie, contenant une double ventilation et un système de tamisage, qui permettront d’exporter des cultures vers le Moyen-Orient et vers l’Europe; les cultures pour le Moyen-Orient étant produites en été et celles pour l’exportation vers l’Europe, en hiver. Ensuite, il y a des serres de moyenne technologie utilisant un système de culture mixte et une serre nette utilisée pour la culture au printemps et en été. Les serres de haute et moyenne technologie sont en plastique et sont conçues pour réduire les températures à l’intérieur pour s’adapter au climat désertique dans lequel elles se trouvent. Les serres nettes serviront à exporter vers l’Europe pendant l’hiver et vers le Moyen-Orient pendant l’été. Avec tous ces investissements, l’Égypte veut desservir différents marchés à différents moments de la saison.



www.agrimaroc.ma

#Exportation_de_produits #Egypte

www.agrimaroc.ma




Traore Phénix Mensah

Exportation des agrumes en Egypte: En 2019, le pays est resté leader sur le marché des oranges



Le secteur égyptien bénéficie de divers domaines qui rendent les grumes attractifs sur le marché mondial. Pour la deuxième année consécutive, le pays sa place de premier exportateur mondial d’oranges. L’orange est le premier agrume cultivé en Égypte avec près de 150 000 hectares et une production de plus de 3 millions de tonnes. Les exportations du fruit ont généré plus de 660 millions $ en 2019.



Le boycott par la Russie des agrumes européens, puis turcs, a contribué aux chances des exportateurs égyptiens. En outre, les coûts de main-d'œuvre sont relativement bas. Ajoutez à cela la dévaluation de la livre égyptienne, et le prix des agrumes qui devient encore plus attrayant sur le marché mondial. Grâce à la baisse de la valeur de la monnaie, le fruit est devenu relativement peu cher en Europe, par exemple. D’après les données recueillies par Agribusiness Intelligence, les exportations du pays ont atteint environ 1,87 million de tonnes l’année dernière, soit 100 000 tonnes de plus que l’Espagne, son dauphin. Les principaux débouchés ont été la Russie, l’Arabie Saoudite, la Chine et les Pays-Bas. Cette nouvelle performance de la filière vient confirmer la place prépondérante du pays des pharaons dans le commerce mondial du fruit. Si l’Égypte n’est que le 6e producteur mondial du fruit derrière des pays comme le Brésil, la Chine et les USA, elle envoie près de la moitié de sa récolte à l’étranger et compte pour le tiers des exportations globales. Comparativement, le Brésil, premier producteur d’oranges, n’expédie qu’un volume résiduel de sa récolte en raison de son statut de leader mondial du jus d’orange et de l’importance de la consommation intérieure.

#Exportation #Agrumes #Orange #Egypte



LIRE AUSSI: La récente détection du HLB au Kenya le rapproche de la production d’agrumes en Afrique australe=> www.talkag.com



SOURCE: www.agenceecofin.com

www.talkag.com




Traore Phénix Mensah

Le gouvernement égyptien a renforcé son approvisionnement en blé local



L’Egypte a continué ses achats de blé auprès des producteurs locaux, afin de consolider ses réserves stratégiques.



L’Égypte est le premier marché mondial du blé avec une consommation de plus de 20 millions de tonnes et des importations tournant autour de 12 millions de tonnes; les autorités préfèrent toutefois jouer la prudence en se basant plus que d’habitude sur l’approvisionnement intérieur. Au vu de l'allure du marché en cette période troublé par la pandémie du covid-19, le pays a jugé urgent de sécuriser ses réserves stratégiques. Selon Bloomberg, le gouvernement a déjà acquis 1,6 million de tonnes de blé durant les trois premières semaines de la récolte ayant démarré à la mi-avril, soit le double du volume acquis durant la même période de l’année dernière (le gouvernement envisage d’acheter auprès des producteurs, 3,6 millions de tonnes de blé cette année contre 3,2 millions de tonnes un an plus tôt). Ce regain d’intérêt pour la production locale s’explique notamment par l’incertitude régnant sur le marché mondial du blé. L’Égypte qui dépend à 60 % des importations pour sa consommation de la céréale doit faire face en effet à des restrictions de certains exportateurs majeurs, dont la Russie. Il faut noter que le gouvernement a multiplié les gestes d’incitation en faveur des producteurs dans le cadre de sa stratégie de consolidation de ses stocks. Il s’agit notamment de la hausse du prix garanti à 700 livres pour 150 kg de blé, allègement des procédures de remboursement et l’autorisation d’opérer pour les producteurs malgré le couvre-feu imposé pour limiter la propagation du coronavirus.

#Égypte #Approvisionnement #Blé



LIRE AUSSI: Le marché mondial du blé s’est agité, mais l’Egypte reste confiant=> www.talkag.com





SOURCE: www.agenceecofin.com





Traore Phénix Mensah

Le marché mondial du blé s’est agité, mais l’Egypte reste confiant



Le marché mondial du blé ces dernières semaines a connu des rebondissements. Mais il y aura toujours assez de blé pour l’Égypte malgré Ces soubresauts sur le marché mondial.



Selon François Luguenot, analyste de marché, il reste hypothétique d’envisager que l’Egypte arrive à manquer de blé en raison de son importance géostratégique; même s’il est vrai qu’une éventuelle hausse des prix de la céréale pourrait être problématique pour le budget de l’exécutif. Le pays est le premier marché mondial du blé avec une consommation de plus de 20 millions de tonnes et des importations tournant autour de 12 millions de tonnes. Ceci, grâce au programme de subventions du pain déployé par l’exécutif en faveur de plus de 71 millions de personnes. Et si la semaine dernière, la Russie a annoncé la suspension de ses exportations de la céréale jusqu’au 1er juillet, cela ne devrait avoir que très peu d’incidence sur les contrats déjà passés. l’Union russe des exportateurs de céréales a déjà indiqué qu’il n’y avait aucun risque concernant les contrats couvrant la période, mai-juin. Il faut souligner en outre que l’Égypte est un marché crucial pour la Russie en absorbant près du quart de ses expéditions. Le pays est en effet le premier fournisseur de l’Autorité générale des approvisionnements (GASC) avec un volume de 17,5 millions de tonnes de blé sur les 6 dernières années, loin devant la France.

#Marché #Blé #Égypte



LIRE AUSSI: L’importation de céréales continue par chuter en Algérie=> www.talkag.com



SOURCE: www.agenceecofin.com





Pichon Gilbert

Pour le chef de l’administration centrale de la quarantaine agricole, l’Egypte bat l’Espagne et devient le premier pays exportateur d’agrumes

La crise du Covid_19 n’a en aucun cas affecté le secteur des exportations agricoles égyptien au point que le pays pénètre 4 nouveaux marchés depuis janvier



Pendant la période, l’Égypte a commencé à exporter des dattes vers l’Australie, l’orange vers la Nouvelle-Zélande, les agrumes vers le Brésil et des pommes de terre vers les îles Maurice. En plus de cela, les exportations agricoles égyptiennes augmenteraient pour atteindre 5,5 millions de tonnes en 2020 contre 5,4 millions de tonnes en 2019. L’Egypte bat l’Espagne et devient le premier exportateur mondial d’agrumes avec 1,8 million de tonnes par an. Aussi, selon le chef de l’administration centrale de la quarantaine agricole, depuis janvier, le pays a exporté 1,2 million de tonnes d’agrumes et 550.000 tonnes de pommes de terre, qui est la deuxième récolte d’exportation du pays. En 2019, l’Égypte a exporté 687.842 tonnes de pommes de terre et 602.016 tonnes d’oignons et 68.000 tonnes d’oignons, depuis septembre.



www.agrimaroc.ma

#Egypte #Exportation_agricole

www.agrimaroc.ma




Traore Phénix Mensah

Agroalimentaire: L’entreprise avicole égyptienne Cairo Poultry Company (CPC) a approuvé la vente de ses actions.



Bien à savoir: En effet, en Egypte, Cairo 3A rachète un actif dans le secteur de l’alimentation dans l’optique d’accroître ses revenus



Spécialisée dans la distribution de produits agroalimentaires, Cairo 3A a soumis en février 2020 auprès des principaux actionnaires d’ESGC, son offre visant à acquérir une participation majoritaire au sein de cette entreprise cotée sur l’Egyptian Exchange. Cette offre comprend l’acquisition des 27,3 % de parts détenues par CPC dans le capital d’ESGC ainsi que le rachat des 41% de parts détenues par Americana Group et les 23,2 % de parts d’Americana Egypt au sein d’ESGC. Avant sa finalisation, l’opération de rachat devrait être approuvée par l'Egyptian Financial Regulatory Authority. Elle permettra à Cairo 3A de détenir 91,5 % de parts dans le capital d’ESGC. A travers cette opération, la firme Cairo 3A entend diversifier ses activités et accroître ses revenus.

#Agroalimentaire #Egypte

SOURCE: www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Pichon Gilbert

Le Président égyptien demande aux autorités compétentes d’augmenter les réserves alimentaires stratégiques du pays

Une décision qui s’inscrit dans un contexte global marqué par des craintes concernant la sécurité alimentaire en raison de la pandémie du coronavirus.



Si pour l’heure, le pays n’a pas encore enregistré de vague « d’achats paniques » comme c’est déjà le cas dans certains pays, la consommation alimentaire devrait bondir entre la fin de mois d’avril et du mois de mai, correspondant à la période de ramadan. Pour le moment, selon le ministère de l’Approvisionnement, les stocks domestiques en produits de base sont confortables. Alors que les stocks de blé pourront satisfaire la demande pour 3,5 mois, ceux de riz permettront de tenir 4,6 mois et les réserves d’huile végétale tiendront jusqu’en octobre. Pour rappel, le gouvernement égyptien a alloué en 2019/2020, environ 89 milliards de livres égyptiennes (5,6 milliards $) à la subvention de produits alimentaires (sucre, huile de cuisine, riz, pain, viande de bœuf et de poulet) en faveur de la population.



www.agenceecofin.com

#Sécurité_alimentaire #Égypte

www.agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Transformation de tomate en Égypte : Nouna Juices and Concentrates construira une usine de concentré de tomates de 1,6 million $



Nouna Juices and Concentrates Company investit 26 millions de livres égyptiennes (1,6 million $) pour ouvrir une nouvelle usine de production de pâte de tomate dans la zone industrielle de Qena, en Haute-Égypte.



L’unité sera basée sur un terrain de 10 000 m² dans la zone industrielle de Qena. Elle sera dotée d’une capacité de production de 40 tonnes de concentré de tomates par jour. D’après Waleed Fathy, directeur général de l’entreprise, ce projet est le résultat d’une collaboration avec un investisseur jordanien. La compagnie envisage d’exporter d’ici la fin de l’année, environ 3500 tonnes de sauce tomate vers les pays du Golfe et la Jordanie. Nouna produit notamment des confitures, des jus et des sirops. Elle exporte 80 % de sa production vers des pays comme le Nigeria, l’Éthiopie, la Mauritanie et l’Arabie Saoudite.Rappelons que le pays est le 5e plus gros producteur de tomate. En effet, en tête de classement nous retrouvons la Chine avec un volume de tomate produit de 56 308 910 T soit 31,8% du total mondiale. Vient ensuite l’Inde avec 18 399 000 T mais un rendement très bas de 2,42 kg/m². Puis les Etats-Unis avec 13 038 410 T et un rendement de 9,03 kg/m², la Turquie avec 12 600 000 T et en 5e position, l’Egypte avec 7 943 000 T.

#Transformation #Usine #Tomate #Egypte



LIRE AUSSI: Transformation alimentaire: Une nouvelle usine de tomate implanté au Ghana par deux entreprises chinoise=> www.talkag.com



SOURCE: www.agenceecofin.com





Bomboma Jean

Le ministre égyptien rassure que les réserves du blé peuvent tenir pendant au moins 3 mois

D’après l’Agence Ecofin, les réserves du blé sont évaluées et permettront de nourrir la population pendant 3,5 mois. c’est le ministre en charge de l’Approvisionnement qui l’a annoncé.



C’est justement à cause de la pandémie que cette annonce a été faite pour rassurer les consommateurs. D’après les dernières estimations du Département américain de l’agriculture (USDA), les importations de blé du pays devraient grimper à 12,85 millions de tonnes en 2020/2021 alors que la récolte est attendue à 8,9 millions de tonnes. Alors que le pays dépend du marché mondial pour 60 % de son approvisionnement, une perturbation durable de la chaîne logistique pourrait réduire la disponibilité de la céréale.

#Egypte #Réserve #Blé



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Des limites du taux d’humidité des cargaisons de blé importé en Egypte



(Agence Ecofin) - En Égypte, le ministère du Commerce a annoncé le prolongement jusqu’en avril 2021, des limites concernant le taux d’humidité des cargaisons de blé importé. Le niveau de tolérance de l’humidité actuellement fixé est de 13,5 % contre 13 % auparavant.



La reconduction de la mesure devrait permettre au pays d’élargir un peu plus la liste de ses fournisseurs de blé en y incluant les pays exportateurs, dont les conditions météorologiques ne permettent pas de répondre à la précédente norme. Il faut savoir que la limite maximale de 13 % avait exclu par le passé certaines origines des appels d’offres internationaux lancés par l’Autorité générale de l’approvisionnement (GASC) comme le blé français. Pour rappel, la teneur en ergot de blé et l’humidité comptent parmi les normes les plus redoutées par les négociants ciblant le marché égyptien, premier importateur mondial de blé. D’après les prévisions de l’USDA, la consommation devrait encore augmenter en 2019/2020 à 20,4 millions de tonnes.

#Importation #Blé #Égypte

SOURCE: www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Bomboma Jean

Les importations de riz ont atteint 700 000 tonnes en 2019 (USDA) en Égypte

En Égypte, les importations de riz ont franchi en 2019, un niveau record. D’après les données du Département américain de l’agriculture (USDA) publiées ce mois, le volume acheté sur le marché international a atteint 700 000 tonnes contre environ 230 000 tonnes un an plus tôt selon l’Agence Ecofin.



Ce stock historiquement élevé est surtout lié à la chute de plus d’un tiers de la récolte en 2018 en raison des réductions de superficies pour économiser l’eau du Nil. Alors que les importations devraient se poursuivre en 2020, l’USDA prévoit leur baisse drastique à 200 000 tonnes en raison du ralentissement de la demande et d’un niveau élevé des stocks domestiques. Pour rappel, l’Égypte importe le riz essentiellement de Chine et dans une moindre mesure d’Inde. Le pays était jusqu’il y a moins de 15 ans, un exportateur majeur de la céréale selon l’USDA.

#Égypte #USDA #Riz



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Projet agricole

L’agriculture intelligente face au climat



Projet de transformation durable pour la résilience agricole en Haute-Égypte





Le Projet de transformation durable pour la résilience agricole en Haute-Égypte (STAR ) a pour objectif de mettre l’accent sur la restauration des sols, est de cibler 50 000 ménages ruraux et de faire en sorte qu’au moins la moitié d’entre eux puissent bénéficier d’une augmentation de revenus et d’une utilisation plus efficiente de l’eau. Le projet a également pour but d’assurer que 25 000 hectares de terres cultivées soient irriguées par un système d’approvisionnement en eau à l’épreuve des changements climatiques. Le projet prévoit des dons ou des prêts à des conditions particulièrement favorables destinés à financer des équipements d’irrigation, des serres, des brise-vent, des clôtures de protection et différentes interventions intelligentes face aux changements climatiques, grâce au déploiement d’outils propres à l’agriculture numérique qui favorisent la durabilité et la rentabilité. Malgré les nombreux avantages que présentent les interventions du FIDA pour les agriculteurs et, d’une façon plus générale, l’agriculture intelligente face aux changements climatiques, les projets comme le projet STAR n’offrent pas de solution miracle; ils se heurtent à leurs propres limites et leur application à plus grande échelle pose de nombreuses difficultés.

#Projet_agricole #Égypte

www.talkag.com

www.ifad.org

www.ifad.org




Traore Phénix Mensah

L'Egypte inaugure son projet de culture sous serre

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Égypte, Revalorisation de la culture du coton

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Égypte, Technique de culture hydroponique

www.youtube.com