Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

Elevage de cailles

Conseils pour élevage domestique



La santé des cailles d’élevage



Des cailles dont on s’occupe bien régulièrement sont rarement malades. Toutefois, cet animal domestique est sensible aux infections parasitaires. Une surveillance particulière s’impose donc en cas de survenue de symptômes tels que la diarrhée, la chute du taux de ponte, la perte de plumes, etc. Les cailles peuvent ainsi être affectées par des vers comme les ascaris ou les ténias, et aussi par des poux blancs ou rouges.



jardinage.lemonde.fr



#Elevage_de_cailles_ #Conseils_En_Elevage_

jardinage.lemonde.fr




Pichon Gilbert

Elevage de cailles

Conseils pour élevage domestique



L’alimentation des cailles d’élevage



Les cailles sont faciles à nourrir car elles mangent pratiquement de tout. On peut leur donner des céréales, de l’herbe, des fanes de radis, des fruits ou des légumes. Elles peuvent aussi manger des insectes et leurs larves qu’elles trouvent dans leur volière. Pour des cailles d’élevage, vous devrez cependant compléter cette nourriture avec des apports en protéines pour couvrir leurs besoins. Les cailles élevées pour leurs œufs pourront être nourries en plus avec des granulés spécial "pondeuses" qui favorisent la qualité de la ponte, en les choisissant bio afin d'éviter qu'ils contiennent des produits de synthèse entre autres. L’eau est très importante pour les cailles. Veillez à ce qu’elles en aient toujours suffisamment à disposition et que cette eau soit toujours propre. Une petite astuce : versez quelques gouttes de vinaigre de cidre dans l’eau des cailles pour qu’elles digèrent mieux et pour que leurs plumes restent belles.



jardinage.lemonde.fr



#Elevage_de_cailles_ #Conseils_En_Elevage_

jardinage.lemonde.fr




Pichon Gilbert

Elevage de cailles

Conseils pour élevage domestique



L’habitat des cailles d’élevage



L’avantage d’un élevage de cailles, c’est qu’il ne demande pas beaucoup de place. Les cailles peuvent vivre dans un espace assez limité. Ce dernier doit être clos et couvert. Une cage, semblable à celle des lapins, convient très bien aux cailles. Si vous avez assez d’espace, vous pouvez également construire une volière. Il est conseillé de mettre ensemble un mâle pour trois femelles. Vous pouvez aussi mettre plusieurs mâles ensemble. Prévoyez pour trois cailleteaux par exemple, une cage aux dimensions suivantes 0,50 cm x 0,50 cm x 1 m. Les cages des cailles, dont le fond peut être recouvert de paille ou de litière spécial volailles, doivent être nettoyées régulièrement et surtout elles doivent être débarrassées de leurs excréments qui contiennent beaucoup d’ammoniaque. Si vous élevez des cailles pour leurs œufs, sachez que les femelles ont besoin d’une température supérieure à 15 degrés pour pondre dans les meilleures conditions. Si les conditions de vie des cailles sont bonnes, ces dernières peuvent pondre chacune entre 200 et 300 œufs par an. En revanche, les cailles domestiques ont perdu leur instinct de couveuse. Il conviendra donc de vous équiper d’une couveuse électrique qui remplacera facilement l’oiseau. Il est également important de savoir que les cailles ont besoin de plus de 12 heures de luminosité par jour, et même 15 heures pour produire des œufs. Afin de leur apporter un surplus de lumière, notamment pendant l’hiver, pensez à installer quelques lampes ou à accrocher des ampoules autour de leur cage.



jardinage.lemonde.fr



#Elevage_de_cailles_ #Conseils_En_Elevage_

jardinage.lemonde.fr