Voir plus de contenu

ou


Grosbois Bastian

Campagne cultures fourragères 2019/2020: Maïs, tournesol et soja en progression, betterave en baisse

Parmi les autres cultures de printemps dont les surfaces ont progressé : le maïs grain avec 1 674 milliers d'hectares en 2020, soit + 10,5 % de surfaces par rapport à 2019 et + 12,1 % par rapport à la moyenne 2015-2019, pour atteindre 1 674 milliers d'hectares ». « Les emblavements de maïs fourrage seraient en hausse de 2,2 % par rapport à l’année dernière. » À noter toutefois : « à ce stade de la campagne, le partage des surfaces entre maïs grain et maïs fourrage est susceptible d’évoluer lors des prochaines estimations », précise Agreste. En 2020, la sole de tournesol atteindrait 690 milliers d'hectares, soit une hausse de 14,3 % sur un an et de 18,9 % par rapport à la moyenne 2015-2019. « La région Centre enregistre une augmentation de ses surfaces de 40,2 % et la Bourgogne de 51 %. » Pour la huitième année consécutive, la sole de soja devrait également progresser « au niveau record de 171 milliers d’hectares. Elle serait en hausse de 4,6 % par rapport à 2019 et de 19,1 % par rapport à la moyenne 2015-2019 ». La sole de betteraves industrielles est, elle, en baisse de 5 % à 424 milliers d'hectares et de 4 % par rapport à la moyenne quinquennale 2015-2019. « Ce recul des surfaces s'explique en particulier par l’annonce de la fermeture de quatre sites sucriers en France en 2020. »



#Semis_de_printemps #Maïs #Tournesol #Soja #Fourrage #Betterave #Pois_protéagineux



SOURCE: www.web-agri.fr



Lire Aussi

Campagne cultures fourragères 2019/2020: Les cultures de printemps à l'honneur; à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Campagne cultures fourragères 2019/2020: Les cultures de printemps à l'honneur

D'après les données Agreste du 1er mai 2020, « les surfaces consacrées aux orges augmenteraient sur un an (+ 3,9 %). Bénéficiant des difficultés d’implantation des céréales d’hiver, les orges de printemps sont en forte progression (+ 12,2 %) alors que les orges d’hiver stagnent (- 0,1 %) », indique le service statistique du ministère de l'agriculture. En 2020, la part des orges de printemps représente ainsi 35 % des surfaces d'orges, contre 27 % en moyenne sur la période 2015-2019. Du côté des protéagineux, les voyants sont aussi au vert avec une sole de 276 milliers d'hectares (+ 14,1 % sur un an ; + 3,0 % par rapport à la moyenne 2015-2019). « Les surfaces de féveroles augmenteraient de 12,9 % et celles de pois protéagineux de 12,7 % ». En ce qui concerne les cultures industrielles, Agreste note une hausse de 0,7 % des surfaces de pommes de terre de conservation et de demi-saison (+ 11,7 % par rapport à la moyenne 2015-2019).



#Semis #Semis_de_printemps #Cultures #Fourrage #Céréales #Pois_protéagineux



SOURCE: www.web-agri.fr





Grosbois Bastian

La préparation du vêlage des génisses: un cycle bientôt bouclé

Qu’elles soient en pâture ou en ration hivernale, penser que les génisses sont gestantes et adapter leur alimentation. Si avant d’être inséminées, elles peuvent supporter des pâtures de moindre qualité, cela n’est plus le cas par la suite. Il préférable d'introduire la génisse dans le troupeau 15 jours avant le vêlage pour qu’elle s’habitue à l’alimentation et au bâtiment des vaches laitières, à la hiérarchie du troupeau, à l’installation de la traite. Et pour se faire, l'éleveur doit passer un peu de temps avec les veaux après leur naissance et au sevrage. S’il apporte un peu de farine ou de granulés, à chaque fois qu’il va voir ses génisses en pâture, ses vaches seront beaucoup plus dociles.



#Génisses #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net



Lire aussi

La mise à la reproduction des génisses; à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

La mise à la reproduction des génisses

Les génisses peuvent être mises à la reproduction à partir de 15 à 20 mois, lorsqu’elles ont atteint 60 % de leur poids adulte. Il est conseillé de continuer à les peser pendant toute leur croissance, sur une bascule classique ou en mesurant leur tour de poitrine à l’aide d’un ruban. L’idéal est de regrouper les vêlages par lots homogènes, en surveillant l’arrivée des chaleurs ou en les provoquant pour se simplifier la tâche et être plus efficace. Pour le premier vêlage: choisir un taureau avec un index de naissance facile, ces taureaux conseillés sur génisse sont toujours bien identifiés dans les catalogues ; être vigilant sur l’utilisation d’un taureau de monte naturelle, le poids de ses veaux ne sera connu que 9 mois plus tard.



#Génisses #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net



Lire aussi

Quand mettre à l'herbe les génisse? à l’adresse: www.talkag.com

www.talkag.com




Grosbois Bastian

Quand mettre à l'herbe les génisse?

Les génisses peuvent sortir lorsqu’elles ont entre 5 mois ½ et 7 mois. Elles doivent peser entre 180 et 200 kg. Pour le première mise à l'herbe, il faut : Prévoir une transition alimentaire; Veiller à ce qu’il fasse beau et faire très attention au parasitisme; Éviter de les mettre dans des prairies juste après le passage des vaches laitières; Si elles sont mises à l’herbe assez tard en saison, privilégier des repousses de fauche saines sur le plan des parasites; Réserver aux génisses une parcelle de qualité car elles ont des besoins de croissance importants; Surveiller la complémentation minérale. Lors de leur première mise à l’herbe, les jeunes génisses continuent à être complémentées en concentrés et en foin pendant quelques semaines même si la qualité de la pâture permettrait de s’en passer. Pour les génisses, la pâture, comme le reste, doit faire l’objet d’un apprentissage, clôture, point d’eau, fourrage vert et plus ou moins appétant. Tout est nouveau, nous devons rester attentifs, notamment à des signes avant-coureurs de coccidioses y compris à la mise à l’herbe.



#Génisses #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net



Lire aussi

Ration pour génisses: L’alimentation de 3 à 6 mois et au-delà; à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Ration pour génisses: L’alimentation de 3 à 6 mois et au-delà

Entre la naissance et 6 mois, la génisse doit prendre en moyenne entre 800 et 900 g/jour en fonction de la race, elle doit avoir une croissance très soutenue surtout si l’éleveur prévoit un vêlage précoce à 24 mois.



Pour les génisses, tout se joue avant six mois. Après le sevrage, leur croissance doit continuer à être soutenue. Elles doivent avoir une alimentation à base de fourrages grossiers complémentée en concentrés. Les fourrages grossiers permettent de développer le rumen et d’accroître les capacités d’ingestion de la génisse. Les apports de concentrés favorisent le développement des papilles du rumen et la capacité de l’animal à bien valoriser la ration. La génisse doit peser au sevrage 15 % de son poids adulte et à 6 mois, 30 % de son poids adulte quelle que soit sa race. La stratégie d’alimentation peut ensuite être différente selon l’âge au premier vêlage : Pour un vêlage à 24 mois, la croissance doit continuer à être soutenue été comme hiver ; Pour un vêlage à 36 mois, l’éleveur peut jouer sur la croissance compensatrice de l’animal et opter pour une gestion plus économique de l’alimentation de ses génisses. Si l’alimentation à base de fourrage grossier pendant l’hiver modère sa croissance, la génisse pourra se rattraper au printemps avec une pâture de qualité.



#Génisses #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net





Grosbois Bastian

Simplifier l’alimentation des génisses avec la ration sèche: Une simplicité de mise en œuvre

Selon, les situations, le gain de temps est variable. Lorsque le bâtiment génisse est éloigné et/ou mal adapté à la distribution d’ensilage, la capacité du matériel de distribution est insuffisante, le gain de temps et la réduction de la pénibilité peuvent être importants. De plus, une personne peut, sans matériel de distribution (désileuse), alimenter les génisses ou se faire remplacer facilement. Cette technique est tout à fait compatible avec le vêlage à 24 mois. Par rapport à une alimentation à base de maïs ensilage, son coût est plus dépendant du prix des concentrés ou des co-produits secs, mais ce mode de distribution permet de limiter les investissements en matériel.



#Génisses #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net



Lire aussi

Simplifier l’alimentation des génisses avec la ration sèche: La consommation de la fibre; à l’adresse: www.talkag.com

www.talkag.com




Grosbois Bastian

Simplifier l’alimentation des génisses avec la ration sèche: La consommation de la fibre

La ration sèche pour les génisses permet de diminuer le temps d’alimentation. Elle consiste à distribuer soit un concentré fermier ou un concentré du commerce avec du foin ou de la paille.



Dès le sevrage, l’alimentation peut être à base de paille de blé bien conservée. Elle est distribuée à volonté à l’auge ou au râtelier, elle sera renouvelée tous les deux jours. La forte consommation de fibre favorise le développement du rumen.

En plus de la paille un aliment concentré doit être distribué en deux repas par jour. Pour les génisses de plus de 6 mois la quantité sera de 4 kg/ jour, le concentré fermier ou du commerce doit être de type VL 22. Avec du foin, Le principe est le même qu’avec de la paille mais les quantités de concentrés sont inférieures de 500 gr. et le concentré sera de type VL 18. Si les concentrés sont fermiers, il faut ajouter un minéral de type 7/21/5 de 30 gr. à 50 gr. La paille par rapport au foin a l’avantage d’avoir une valeur constante. Cette technique donne de bonne croissance ainsi qu’un développement corporel élevé lorsque trois points sont respectés : Distribution du concentré en deux repas/ jour; Avoir une paille de blé ou un foin de prairie fibreux, appétant et à volonté; Avoir des lots homogènes afin de ne pas pénaliser les plus petites génisses.



#Génisses #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net



Lire aussi

Génisses : Quelles rations pour quels objectifs ? à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Génisses : Quelles rations pour quels objectifs ?

L’alimentation des génisses de renouvellement est clairement un levier important dans la stratégie de l’exploitation. Foin, paille, maïs ensilage, tous les choix sont bons tant que les règles de bases sont respectées et sont en accord avec vos fourrages disponibles mais surtout avec votre temps de travail.



Selon le fourrage utilisé, la quantité de concentré va varier du simple au double. Cependant avec un fourrage identique la quantité va aussi varier selon la qualité du fourrage. Il est essentiel d’avoir des analyses pour piloter au mieux les rations. Les principales rations à base de foin ou enrubannage ou ensilage, de paille et d'ensilage de maïs. Les rations à base de foin ou enrubannage ou ensilage sont un bon compromis économique. Malgré tout la variabilité de valeur implique une analyse précise pour ajuster les concentrés. Petite précision pour l’ensilage, il faut rechercher de la matière sèche (mini 40%) en dessous le produit peut être trop laxatif où encore trop riche en azote pour des génisses. Les rations à base de paille nécessitent un apport en concentrés plus important, cependant si la paille reste un aliment très fibreux soyez vigilant à maintenir une bonne ingestion pour éviter l’acidose. A base d’ensilage de maïs : Attention aux excès d’énergie, le point important est l’ajustement des quantités. Viser 1.2kg MS pour 100 kg de poids vifs. A complémenter avec un fourrage grossier type paille ou foin.



#Génisses #Veau #Foin #Ensilage #Fourrage #Alimentation_animale #Elevage



SOURCE: www.agrireseau.net

www.agrireseau.net




Grosbois Bastian

Peut-on resemer une luzerne derrière une luzerne ?

Si la luzerne est un très bon précédent en termes de fournitures d'azote, elle nécessite de respecter un délai de retour de 5 à 7 ans pour limiter la persistance des pathogènes telluriques. Une luzerne ne doit donc pas être semée aussitôt après une luzerne. Le sursemis d’une luzerne ne doit pas non plus être pratiqué. La luzerne produit des composés chimiques toxiques pour sa propre espèce. Cette autotoxicité lui permet de réduire la compétition vis-à-vis de l’eau, des éléments nutritifs et de la lumière. L’une de ses toxines est connue sous le nom de « medicarpin » et se trouve naturellement dans les tissus végétaux de la luzerne et à l’extrémité de ses racines. Soluble dans l’eau, sa diffusion est rapide dans le sol.



#Luzerne #Fourrage #Légumineuse #Semis #Elevage



SOURCE: https://www.arvalis-infos.fr/reussir-l-implantation-d-une-luzerne- @/view-19608-arvarticle.html



Lire aussi

Le semis de luzerne sous couvert : une technique à manier avec précaution, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Le semis de luzerne sous couvert : une technique à manier avec précaution

Pour le mode d’implantation, le semis classique est très courant. L’objectif est d’assurer une levée homogène et rapide. Pour cela, la préparation du lit de semences doit être relativement fine, avec des mottes inférieures à 0,5 cm. Il faut veiller à semer peu profond, à environ 1 cm. Après le semis, il est important de rappuyer la terre avec un cultipacker.



Implanter sous couvert est aussi une technique qui présente de bons résultats. Elle se réalise au printemps uniquement. Le semis sous couvert de céréales est délicat et il est difficile de réussir à la fois la luzerne et la céréale. Il faut: choisir une variété de céréale précoce et résistante à la verse, réduire la fertilisation azotée pour limiter la concurrence et l'ombre de la céréale, ramasser très rapidement la paille de la céréale après la récolte, car elle peut étouffer les jeunes plantules de luzerne. Sous couvert de tournesol, il faut: Choisir une variété demi-précoce ou tardive de tournesol, semer entre le 1er avril et le 15 mai, semer d'abord le tournesol à 3-5 cm de profondeur et visez un peuplement de 50 000 graines/hectares, limiter l'apport d'azote.



#Luzerne #Fourrage #Légumineuse #Semis #Elevage



SOURCE: https://www.arvalis-infos.fr/reussir-l-implantation-d-une-luzerne- @/view-19608-arvarticle.html



Lire aussi

Comment semer la luzerne? à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Comment semer la luzerne?

La luzerne réclame des sols sains et pas trop acides (pH > 6). Les semences de luzerne étant de petite taille (300 à 600 graines par gramme), il est important de semer en surface à 1 ou 2 cm de profondeur maximum. Le lit de semence doit donc être bien émietté. Veillez également à rappuyer le sol en profondeur pour faciliter la croissance des racines et la remontée de l'humidité. Il est important d'éviter de former toute semelle de labour qui empêcherait un enracinement profond de la luzerne et réduirait fortement sa résistance à la sécheresse. Un désherbage s'imposera à l'implantation, ainsi qu'une surveillance du développement des limaces.



#Luzerne #Fourrage #Légumineuse #Semis



SOURCE: https://www.arvalis-infos.fr/reussir-l-implantation-d-une-luzerne- @/view-19608-arvarticle.html





Grosbois Bastian

Quand faut-il semer la luzerne?

La luzerne bénéficie de deux périodes de semis possibles : en fin d’été/début automne ou au printemps. Le choix de la date de semis doit se faire en fonction des conditions d’humidité rencontrées. Les meilleurs créneaux se situent en été - début d’automne, ainsi qu’au printemps.



Au printemps l'implantation est souvent meilleure qu'en fin d'été, mais on n'assurera alors qu'une demi production au cours de l'année. Il faut semer dans un sol suffisamment ressuyé et réchauffé et avant les dates indiquées pour limiter les risques de destruction par la sécheresse. Généralement, la période entre le 15 mars et le 20 avril est idéale à cette saison. Le semis de printemps a l’avantage de pouvoir être fait sous couvert. On l’associe en général avec une céréale (d'hiver ou de printemps) ou du tournesol et cela permet d’avoir un fourrage prêt à récolter en fin d’été après la moisson. En semis d'été, semez le plus tôt possible sitôt la culture précédente enlevée afin de bénéficier de la fraîcheur du sol. Les semis doivent être réalisés avant les dates limites présentées ci-contre de façon à ce que la jeune luzerne soit suffisamment développée (2-3 feuilles trifoliées) pour affronter l'hiver et les premiers gels.



#Luzerne #Fourrage #Légumineuse #Semis #Elevage



SOURCE: https://www.arvalis-infos.fr/reussir-l-implantation-d-une-luzerne- @/view-19608-arvarticle.html



Lire aussi

Comment réussir l'implantation d'une luzerne? à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Comment réussir l'implantation d'une luzerne?

Les semis de luzerne sont lancés. L'occasion de rappeler qu'il s'agit de la plante fourragère la plus riche en protéines. Mais pour maximiser son exploitation, il faut réussir son implantation et la conduire correctement.



La luzerne est une légumineuse vivant en symbiose avec la bactérie Rhizobium meliloti qui a la capacité de fixer l’azote présent dans l’air et de le rendre disponible pour la plante. La culture présente un développement normal « si et seulement si » Rhizobium meliloti est présente sur ses racines, au sein des nodosités. Ces bactéries existent naturellement dans le sol mais doivent le plus souvent être inoculées à la semence avant le semis. C’est particulièrement le cas si la parcelle n’a pas accueilli une luzerne depuis cinq ans. La luzerne s’implante dans des sols plutôt drainants et aérés au pH > 6. Une analyse de sol l’année précédant le semis peut valoir le coup, elle permettra aussi de décider ou non d’un chaulage et de l’inoculation. L’inoculation s’effectue le jour du semis, à hauteur de 400 g d’inoculant pour 50 kg de semences de luzerne. Ne pas suivre ces restrictions, expose la plante au risque d'être chétive et peu productrice. Cette symbiose entre les deux organismes peut cependant être limitée par toutes les situations qui perturbent le fonctionnement de la racine ou du Rhizobium : excès d’eau générant des conditions anaérobies, sols salins, sécheresse, tassement...



#Luzerne #Fourrage #Légumineuse #Semis #Elevage



SOURCE: https://www.arvalis-infos.fr/reussir-l-implantation-d-une-luzerne- @/view-19608-arvarticle.html





Grosbois Bastian

Traitement des résidus de récolte et du foin de basse qualité

L'utilisation de l'ammoniac ou de l'urée permet d'améliorer la digestibilité de la paille et fournir une certaine quantité d'azote, de même que sa capacité d'agir comme un agent conservateur quand un séchage adéquat est difficile. L'ammoniac agit comme fongicide tout en augmentant la teneur protéique. Le traitement nécessite des conditions d'étanchéité parfaites. Le même procédé peut être utilisé avec le foin de brousse de faible qualité. Le type de traitement dépendra des circonstances locales. Le traitement à l'ammoniac convient bien pour les grandes exploitations dans les régions où il y a un approvisionnement en ammoniac gazeux et l'infrastructure nécessaire de citernes pour sa distribution; il convient pour l'utilisation dans les climats froids où la dégradation enzymatique de l'urée pourrait être très limitée.



#Foin #Alimentation_animale #Fourrage #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi

Utilisation du foin et des résidus secs dans le cadre d’une alimentation pour la production, à l’adresse: www.talkag.com

www.talkag.com




Grosbois Bastian

Utilisation du foin et des résidus secs dans le cadre d’une alimentation pour la production

Le foin seul fournit rarement une ration de production; la paille traitée ou non ne peut jamais être satisfaisante. Par conséquent, dans le but de mieux l'utiliser, une complémentation est nécessaire. Pour des niveaux modérés à élevés de production laitière, les tourteaux d'oléagineux, les sons et les déchets de céréales seront nécessaires. Les bovins en croissance âgés de plus d'une année et les bœufs de travail nécessitent seulement de petites quantités de compléments si le foin est raisonnable ou la paille traitée. Bos indicus réussit probablement mieux à maintenir son poids vif sur des rations faibles en temps de pénurie que Bos taurus, et les bœufs de travail tropicaux se développent et travaillent souvent avec peu ou pas de complémentation. Dans les régions arides avec des hivers doux, il y a généralement suffisamment de fourrage pour le bétail pour survivre, mais les animaux perdent du poids à la saison sèche. En Australie, quelques compléments sont désirables pour le bétail sur pâturage méditerranéen en été, le pâturage d'hiver tropical ou les chaumes de céréales. Les céréales peuvent être utilisées pour maintenir le poids, ou pour la production si nécessaire.



#Foin #Alimentation_animale #Fourrage #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi

Utilisation du foin et des résidus secs dans le cadre d’une alimentation d’urgence, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Utilisation du foin et des résidus secs dans le cadre d’une alimentation d’urgence

Dans le cas d'alimentation pour la survie pendant une sécheresse ou pénurie alimentaire sévère, les principes sont similaires à ceux de l'alimentation à l'étable. Les fourrages conservés ou l'ensilage peuvent être utilisés si disponibles, mais les céréales sont généralement plus économiques. Le foin est généralement fait dans le contexte d'une année normale d'alimentation. Les réserves de foin sont difficiles à stocker pour de longues périodes et le coût de transport du foin est élevé comparé à celui des aliments concentrés. Par conséquent, tandis qu'il peut être prudent d'avoir une réserve de foin à la ferme, lorsqu'une sécheresse réelle ou une urgence se produit, il est habituellement plus économique de vendre plusieurs animaux improductifs aussitôt que possible et utiliser des céréales et autres concentrés pour aider le bétail d'élevage à survivre. Même un bon foin est relativement pauvre en protéines, le foin tropical et les résidus de récoltes nécessitent généralement une complémentation protéique pour être utilisés de façon utile. La complémentation protéique peut se présenter sous forme de concentrés ou à partir des légumineuses dans les fourrages. Ce peut être aussi de l'azote non protéique, qui peut être utilisé par la flore microbienne du rumen; l'urée ou le bicarbonate d'ammoniac sont des sources commerciales communes.



#Foin #Alimentation_animale #Fourrage #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi

Complémentation au pâturage, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Complémentation au pâturage

Dans les systèmes pastoraux et de pâturage, la situation est moins claire que pour la production à l'étable. L'alimentation complémentaire n'est pas ajoutée au pâturage. Lorsque du foin, de la paille ou des concentrés donnés au bétail au pâturage remplacent une partie de la ration précédemment pâturée, à cause de la substitution, l'objectif de l'utilisation maximum du pâturage en complémentant les animaux avec des aliments complémentaires ne peut être atteint. Plus la complémentation est importante, moins le fourrage est pâturé. Lorsque l'ingestion est limitée par une faible disponibilité du fourrage, la complémentation doit prendre la place du fourrage. Cependant, quand l'ingestion ou l'absorption est défavorablement affectée par une carence malgré le surplus de fourrage, alors le complément agit comme un additif au régime. La complémentation doit se faire à plusieurs niveaux et pour différentes raisons: pour assurer la survie, pour assurer l'entretien, ou pour assurer une production et la reproduction. Elle peut se faire par la fourniture d'aliments complets ou, au pâturage, en donnant certains nutriments spécifiques pour permettre au bétail de consommer plus de fourrage ou pour digérer la même quantité de fourrage plus efficacement, ou surmonter une déficience en nutriment.



#Foin #Pâturage #Fourrage #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi

Le hachage du fourrage, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Le hachage du fourrage

Les hache-paille peuvent être mus à la main, par des animaux de trait, par tracteur ou électricité. Ils sont utilisés à travers les étendues irriguées au nord et sont aussi courants dans les régions urbaines si les bovins sont gardés. En ville, le hachage du fourrage peut être une occupation spécialisée ou associée avec le marché local de fourrage. La paille dans ces régions est hachée pendant le battage. Les tiges, là où la collecte mécanique est utilisée, sont grossières et généralement épaisses; elles sont habituellement hachées par le mécanisme de ramassage. Cependant, le matériel récolté manuellement, est collecté et stocké long. Dans la plupart des cas, il doit être haché avant d'être distribué. Les hache-paille à couteaux pivotants, actionnés à la main, sont des machines très simples qui sont encore utilisées dans certaines parties de la Chine pour hacher le fourrage et les tiges, aussi bien que pour réduire le matériel végétal pour compostage. Cependant, bien qu'ils soient peu coûteux et faciles à fabriquer, ils sont lents à utiliser et nécessitent beaucoup de travail manuel. Le foin en vrac, partiellement haché est idéal pour être mélangé avec d'autres composants de la ration et est beaucoup moins enclin au gaspillage.



#Foin #Hachage #Fourrage #Machine_agricole #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi

Les techniques alimentaires à base du foin, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Les techniques alimentaires à base du foin

Les techniques alimentaires déficientes sont une source commune de gaspillage: le foin est souvent donné au champ par une simple distribution par terre, et ceci peut conduire à un gaspillage important par piétinement et contamination.



Dans certains cas, l'alimentation par terre peut être inévitable, mais les râteliers doivent être utilisés partout où c'est possible. Des équipements solides aident à éviter la contamination, mais sont coûteux. Le foin et la paille sont souvent donnés au bétail en hiver pour son entretien, ainsi les balles sont distribuées au champ, conduisant au gaspillage et au piétinement. Lorsque le fourrage sec doit être distribué en vrac dans le champ, la perte sera moindre s'il est distribué petit à petit afin que le bétail le consomme en totalité et attend pour le reste. Le foin et la paille en forme longue doivent être distribués dans des râteliers ou des mangeoires pour réduire le gaspillage. Ils doivent être conçus pour le type de bétail à nourrir. Le pâturage de la paille et des tiges est un gaspillage quand il y a une pénurie générale de fourrage. Cependant, lorsque les résidus de récolte sont en excès des besoins de la ferme, le pâturage à l'avantage que le bétail peut s'alimenter sélectivement et les coûts sont plus bas; l'inconvénient est le piétinement et le gaspillage.



#Foin #Stockage #Fourrage #Elevage



SOURCE: fr.wikipedia.org



Lire aussi

Foin et résidus dans les systèmes alimentaires, à l’adresse: www.talkag.com





Bomboma Jean

Tasser pour enfermer le moins d’air possible dans le silo de récolte du maïs fourrage

Pour garantir une conservation optimale du maïs fourrage, plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans le déroulement du chantier de récolte : la finesse du hachage, le tassement et la fermeture du silo.



Le jour de la récolte, l’étape importante à privilégier est le tassement du silo. Il a pour objectif d’extraire un maximum d’air de la masse du fourrage avant fermeture. C’est le tassement qui détermine la vitesse du chantier et non l’inverse. Avec l’utilisation d’ensileuses à très grand débit et de remorque de gros tonnages, il devient difficile de réaliser un bon tassement. Le tracteur tasseur n’a plus le temps d’effectuer un travail correct, surtout en cas de taux de matière sèche élevé. Dans ce cas, il peut être intéressant de prévoir la confection simultanée de deux silos avec deux tracteurs tasseurs.

#Conseil_agronomique #Fourrage #Moisson #Tassage #Silo #Maïs



www.talkag.com

www.paysan-breton.fr





Bomboma Jean

Culture de maïs

Variétés de maïs choisies en région chaude : maïs fourrage



Quant à ce qui concerne le maïs fourrage, le choix variétal doit également tenir compte de la qualité de l'aliment final. Si la production de lait revêt une importance primordiale dans le système d'exploitation, nous vous proposerons des variétés productives pourvues de valeur nutritionnelles exceptionnelles comme la variété demi-tardive Odéon, les variétés très tardives Nikaïa et Giubileo et les variétés extrêmement tardives Calcio ou Mas 74.G.

#Conseil_agronomique #Fourrage #Maïs



www.talkag.com

www.ics-agri.com

www.ics-agri.com




Bomboma Jean

Enrubannage

Pour le réussir, il faut 50 à 60 % de MS de manière homogène dans la balle



L’enrubannage permet de faucher de manière précoce tout en sécurisant la récolte sur le plan climatique tout en procurant une teneur en MS inférieure au foin. Il existe alors quelques moyens de profiter de ces avantages comme une teneur en MS minimale de 40 % en tout point de la balle doit être recherchée pour éviter le développement des butyriques ainsi que l’action des enzymes responsables de la baisse de valeur azotée. Sur fourrages fragiles, telles les légumineuses, il convient d’intervenir sur un fourrage encore humide ou réhumifié par la rosée en réduisant le régime de la prise de force pour préserver les feuilles.

#Enrubannage #Fourrage



www.talkag.com

www.arvalis-infos.fr

www.arvalis-infos.fr




Bomboma Jean

Fourrage pour bétail

Le modèle Most gg passe par l’interaction des chercheurs avec différents espèces et variétés



Le modèle Most gg a été créé par certains chercheurs qui ont tout à la fois multiplié les interactions entre les différents susceptibles d’influencer la pousse de l’herbe. C’est pourquoi, il y a eu le lien entre les flux et types d’azote dans le sol ; effet des règles de gestion de parcelle (pratiques de fertilisation, de pâturage et de fauche) ; caractérisation du sol ; modélisation des dépôts d’urine et de fèces au champ ; climat (température, pluie, radiation) ; espèces et variétés, etc. Bref, les chercheurs ont mis une masse de données dans la « lessiveuse » informatique, ont brassé le tout et la pousse de l’herbe du « Champ d’en bas » n’a plus de secret pour les algorithmes. Avec une précision locale élevée puisque le modèle pourrait utiliser les prévisions climatiques d’une station de ferme pour calculer la production des prairies.

#Herbe #Fourrage



www.talkag.com

www.paysan-breton.fr



www.paysan-breton.fr




Bomboma Jean

Fourrage pour bétail

Prédire la croissance d’herbe à travers une technique



Pour que l’éleveur sache à quand prédire la pousse de l’herbe pour fourrage des animaux comme les bovins, il faut envisager consulter trois paramètres à savoir le climat, la fertilisation azotée et la gestion du pâturage. Sur ce, il est créé une sorte de technique permettant de savoir à quand faut-il intervenir d’où la création du modèle Most gg qui permet de prédire quand est-ce que l’herbe peut pousser avec une précision qui pourrait mettre n’importe quel herbomètre hors-service. Il est actuellement commercialisé dans une trentaine de fermes irlandaises.

#Herbe #Fourrage



www.talkag.com

www.paysan-breton.fr

www.paysan-breton.fr




Bomboma Jean

Production fourragère

Des agronomes au Québec innove une méthode pour inciter les producteurs agricoles



Le plus intéressant de ce test terrain, c’est que les agronomes ont pu évaluer à quel point les chartes de la Financière agricole pouvaient être loin de la réalité. « Pour certains champs, ça peut être trois à quatre tonnes». Pour certains producteurs, ça ne changera rien, mais pour ceux qui sont dans une municipalité à forte concentration animale, cela pourrait vouloir dire une plus grande capacité d’application de fumier. Le Guide d’interprétation de Règlement sur les exploitations agricoles du MELCC sera modifié ce printemps. Les agronomes pourront légalement utiliser la nouvelle méthode pour calculer les rendements en fourrages dès ce printemps. « Mais ça ne devrait pas être la motivation première, explique Geneviève Giard. La raison principale de prendre les données de la ferme, ça devrait être une meilleure gestion de l’entreprise. » Vous pensez que ce champ doit être rénové.

#Culture #Fourrage



www.talkag.com

static.lebulletin.com

static.lebulletin.com




Bomboma Jean

Semis hâtif et tardif

Stratégie d’alimentation en fourrages pour l’hiver prochain



Cette stratégie amènera les producteurs à vider leur réserve de maïs ensilage à la date prévue de l’ensilage. Il est en effet recommandé d’attendre un mois ou deux avant d’utiliser le maïs de l’année. À ce sujet, Marie Landry-Blais explique que les producteurs devraient envisager d’utiliser les silos boudins ou Ag-Bag. Le maïs hâtif sera récolté tôt pour combler les besoins les plus pressants. Toutefois, comme le rendement est moins intéressant que le maïs plus tardif, la deuxième récolte apportera du volume pour soigner les animaux durant l’hiver 2020, jusqu’à l’automne 2020.

#Semis #Fourrage



www.talkag.com

static.lebulletin.com

static.lebulletin.com




Bomboma Jean

Sondage sur les fourrages

Les éleveurs cherchent les voies et moyens certainement en Bourgeon



La consommation des fourrages s’améliora en 2022



Les délégués de Bio Suisse définissent des objectifs clairs pour l'alimentation des ruminants. A partir de 2022, les ruminants consommeront un maximum de cinq pour cent de concentré. La réduction des aliments concentrés confirme le principe selon lequel l'alimentation du bétail ne doit pas concurrencer directement l'alimentation humaine. A l’avenir, les fourrages devront provenir de production Bourgeon 100% suisse. La quantité, la qualité et le commerce de fourrage grossier étant trop peu connus, cette enquête d’AGRIDEA aidera à mieux comprendre et à mettre en œuvre une stratégie relative aux fourrages grossiers. Alors que jusqu’à présent les moteurs modernes de quatre cylindres ont une puissance nécessaire pour atteindre 200 ch… Cette puissance était jusqu’alors réservé aux tracteurs de 6 cylindres.

#Elevage

#Fourrages



www.talkag.com

www.bioactualites.ch

www.bioactualites.ch




Bomboma Jean

Un andaineur

Machine agricole



Un andaineur adapté à la quantité de fourrage



Cette machine légère est équipée de 12 rangées de dents par toupie et présente un diamètre de toupie de 2,96 mètres. La suspension de la toupie cardanique et le châssis pouvant être soumis à des torsions permettent une excellente adaptation à la forme du sol. Les toupies sont indépendantes du châssis de sorte à s’adapter de façon transversale et longitudinale à la forme du sol. Ainsi, il est possible de récolter les fourrages sans risque de perte même sur les terrains accidentés, tout en minimisant la pollution du fourrage. L’attelage et le dételage de la machine sont facilités par un crochet. En outre, sa structure permet de l’utiliser en association avec des tracteurs de petite taille, sans devoir renoncer à l’importante largeur de travail de l’andaineur Fendt Former. Lorsque les rangées de dents sont repliées, sa largeur de transport est inférieure à 3 m, ce qui réduit le temps de mise en position de travail. L’appareil repose sur des pneumatiques de dimensions 18/8.50-8

#Machine_agricole

#Machinisme

#Fourrage

#Innovation



www.farm-connexion.com

www.farm-connexion.com




Pichon Gilbert

Stocks de fourrage

Un plan pour sécuriser les stocks



Avec les conditions climatiques, les éleveurs optent pour de nouvelles stratégies



Il faut désormais composer avec les condition climatique en se tourner vers des cultures susceptibles d’apporter un affouragement pour cet été. Des solutions de cultures sont donc proposer (cultures conseillées de semer avant le début de l’été) afin de ne pas être surpris par les aléas du climat.



www.lesillon.info



#Fourrage #Stocks #Sécurité #Météo

www.lesillon.info




Traore Phénix Mensah

Kenya, L'hydroponique pour cultiver du fourrage pour bétail

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Transport de fourrages

Une sécurité apportée par Gyrax



Le transport des balles rondes sécurisé grâce à un système de barrières latérales



Ce nouveau système a fait l’objet d’un dépôt de brevet. Il permet de maintenir le chargement au transport et donc de minimiser les risques d’accidents sur route et aux champs. Pas besoin de monter sur le chargement pour sangler les balles, il suffit d’agir sur les vérins hydrauliques afin de comprimer les deux cadres mobiles sur le chargement. Ceux-ci sont télescopiques, ce qui permet de monter le dispositif sur les nouveaux plateaux avec rallonges coulissantes. Ainsi, on peut faire varier la longueur du plateau sans se dispenser de cette sécurité.



www.farm-connexion.com



#Fourrages #Gyrax

www.farm-connexion.com




Pichon Gilbert

Culture du maïs

Maïs fourrage



L'apport du maïs fourrage dans l’élevage de bovins



L’on estime qu’un hectare de maïs peut garantir la nourriture de 8 à 9 vaches dans l’année et en plus il est facile à conserver, c’est une assurance fourrage pour les éleveurs. 50 à 60 % du lait français provient de vaches ayant du maïs fourrage dans leur alimentation. En effet, le maïs permet de produire du lait de très bonne qualité, qui est à l’origine de produits à base de lait.



www.maisculturedurable.com



#Culture #Fourrage #Elevage #Vaches

#Maïs #Alimentation_animale_

www.maisculturedurable.com




Pichon Gilbert

Qualité du fourrage - Italie. Innovation et tradition.

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Lely Juno

Le robot repousse fourrage



Des évolutions apportées après son lancement en 2008



Désormais, il va sillonner les bâtiments d’élevage avec davantages d'efficacité et de productivité. Pour cette évolution, il peut soulever sa jupe, afin de limiter son usure, éviter les petits obstacles, se déplacer en pente et protéger la jupe de la boue et du lisier. Lors des déplacements d’un bâtiment à un autre, le Lely Juno nouvelle version peut automatiquement ouvrir et fermer les portes au moyen d’une connexion Bluetooth. Il peut aussi être conduit depuis un smartphone avec connexion bluetooth. une nouvelle version disponible dès le 31 Août 2018.



www.farm-connexion.com



#LelyJuno #Fourrage #Elevage

www.farm-connexion.com




Pichon Gilbert

La solution velitex

Un fourrage conservé sur le long terme



La société Velitex spécialisée dans les textiles et plastiques de conservation offre une solution pour mieux conserver le fourrage de qualité



le film Seal Plus de 45 microns beige est une barrière à oxygène qui offre une meilleure conservation de l’ensilage, moins de déchets, une meilleure qualité de fourrage et par conséquent une amélioration de la santé du cheptel. Il est fait d’un assemblage multicouche en polyéthylène et EVOH. Très étanche aux gaz et très peu poreux, il est notamment utilisé dans l’alimentation humaine. Avec un filet opaque, le Silosat est léger, souple et rapide à poser. En couvrant le film Seal Plus, il le protège des UV et des agressions extérieures.



www.farm-connexion.com



#Velitex #Fourrage #film

www.farm-connexion.com




Pichon Gilbert

Merge Maxx 950

Andainage Parfait Signé Kuhn



Un andaineur qui a des arguments à revendre



Un outil destiné aux entreprises de travaux agricoles et aux Cuma. c’est une solution pour accroître le débit de la presse ou de l’ensileuse. Ses atouts : réduction des impuretés et des pierres dans le fourrage, allongement de la durée de vie des couteaux du rotor de l'ensileuse moins de temps passé sur chaque chantier, stabilité dans les pentes, compacité au transport.





www.web-agri.fr





#andainage #agricole #cuma #ensileuse #fourrage

www.web-agri.fr




Pichon Gilbert

SCIE'REX, Emily innove dans la distribution des fourrages !

www.youtube.com