Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

Le exportations des produits agricoles marocain ont maintenu leur belle croissance

Le ministre de l'agriculture du pays a indiqué lundi dernier à Rabat que les recettes d’exportation des produits agricoles ont atteint jusqu’à présent 17,5 milliards de dirhams (MMDH).



Le ministre a souligné que ces recettes sont les résultats des efforts consentis pendant les dernières années et la promotion de cultures à forte valeur ajoutée. Ainsi, les produits agricoles destinés à l’exportation ont maintenu leur croissance en permettant d’atteindre même l’autosuffisance alimentaire à l’échelle nationale et d’augmenter la valeur des exportations et ce, malgré la crise liée au coronavirus. En chiffres, le Maroc a exporté 525.000 tonnes (t) de tomates (soit une hausse de 5% par rapport à l’année précédente), tandis que les exportations des agrumes n’ont pas dépassé les 482.000 t, en régression de 27%, notant que l’exportation des légumes et fruits connaît désormais une importante évolution. Le pays a aussi exporté près de 120.000 t d’haricots avec une hausse de 9%, de 45.000 t de courges ( 8%), de 161.000 t de pastèques ( 74%), de 87.000 t de fruits rouges ( 50%) et de 40.000 t de melons ( 4%), outre 32.800 t d’avocats (193%).



www.agrimaroc.ma

#Maroc #Exportation_agricole #Légumes #Fruits

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Les exportations des fruits et légumes du Maroc vers l’Espagne connaissent une hausse de 5%

Le Maroc a exporté vers l’Espagne près de 53.676 tonnes de fruits et légumes, soit 5% de plus qu’en mars 2019 pour une valeur de 118,4 millions d’euros, soit 17% de plus.



Le Maroc et la France ont été les premiers fournisseurs en fruits et légumes du marché espagnol, mais lors de ce mois, la performance du Maroc a été remarquable. En effet, le Royaume a exporté 147.665 tonnes pour une valeur de 290 millions d’euros au premier trimestre, d’après les données de la Fepex. Le cas de la tomate se démarque particulièrement; Sur les 37.960 tonnes importées par l’Espagne au premier trimestre de l’année, un total de 34.390 tonnes provenaient du Maroc, soit 90,5% du total, et avec une croissance de 27% par rapport au premier trimestre 2019.



www.agrimaroc.ma

#Exportations #Légumes #Fruits #Maroc

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Les fruits et les légumes marocains vont à la conquête des marchés en Afrique de l’Ouest

C’est une nouvelle tendance qui se dessine pour l’agriculture marocaine. Alors que les marchés européens ont été indécis, même si finalement les exportations sont continues, les exportateurs marocains n’ont pas perdu du temps pour trouver de nouveaux marchés.



Une forte demande provenant d’Afrique de l’Ouest s’est fait ressentir avec une hausse des exportations enregistrées vers ces pays frères. Le président de l’association marocaine des producteurs de pommes de terre a déclaré que la demande des pays d’Afrique de l’Ouest reste concentrée sur les fruits et légumes marocains, et que la reprise des exportations à travers la route d’El Guergarat des produits alimentaires agricoles marocains est une aubaine. Le Mali est le pays qui apprécie le plus les produits marocains en étant l’un des marchés importateurs les plus importants de produits agricoles marocains. Hormis la qualité, ce sont également les prix qui sont attractifs et ne dépassent pas les 7 dirhams le kilogramme par exemple pour la pomme de terre, nous indique la même source.



www.agrimaroc.ma

#Maroc #Agriculture #Fruits #Légumes #Exportations

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Pour le Ramadan au Maroc, l’offre en produit agricole est plus que satisfaisante

Au cours du mois de Ramadan, le marché national sera assez approvisionné en produits agricoles et alimentaires avec des prix stables, a assuré, mercredi, le ministère de l’Agriculture de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.



Pour ce qui est des légumes, le marché reste bien approvisionné à partir des cultures primeurs. la production issue des récoltes hivernales couvre nettement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai (mois du Ramadan). Dans le détail, pour la tomate, la production couvre les besoins de consommation du mois de Ramadan, estimés à 90.000 tonnes avec une disponibilité estimée à 120.000 tonnes pour ce même mois. Pour les oignons, cette période de l’année coïncide avec le début de commercialisation de l’oignon frais, ce qui permettra un approvisionnement régulier du marché et une couverture des besoins de ce mois, estimés entre 80.000 et 90.000 tonnes. Les prix pratiqués au détail depuis fin mars montrent une stabilité dans la limite de 4 DH. Le ministère a en outre noté qu’à l’exception des oranges dont les prix restent relativement supérieurs à l’année précédente, à cause de la baisse de la production agrumicole, les autres fruits comme les pommes et les bananes, affichent un niveau de disponibilité très satisfaisant et des niveaux de prix stables. S’agissant des légumineuses alimentaires, le marché national est approvisionné principalement des stocks, qui sont à un niveau qui couvre les besoins du mois de Ramadan. Pour le sucre, le ministère a fait état d’une situation confortable des stocks et d’un bon démarrage de la campagne sucrière 2020.



www.infomediaire.net

#Maroc #Ramadan #Agroalimentaire #Produits_agricole #Fruits #Légumes #Céréales

www.infomediaire.net




Bomboma Jean

Maroc : les exportations de fruits et légumes vers l’UE ont atteint 1,4 million de tonnes en 2019

Maroc : les exportations de fruits et légumes vers l’UE ont atteint 1,4 million de tonnes en 2019

Au Maroc, grâce l’exportation de fruits et légumes vers l’UE, ce dernier a atteint un grand nombre de tonnes en 2019



Selon les propos de l’Agence Ecofin Au Maroc, les exportations de fruits et légumes vers l’UE ont atteint 1,4 million de tonnes en 2019. la filière horticole poursuit son embellie à l’export vers le marché européen. Le volume des envois de fruits et légumes vers l’Union européenne (UE) s’est chiffré à 1,4 million de tonnes en 2019, soit 4 % de plus qu’en 2018 selon les données rapportées par le journal l’Économiste. Les exportations des fruits se sont élevés ainsi que celui des légumes. Cette performance de la filière durant l’année 2019 vient confirmer la progression enregistrée sur les 5 dernières années. Sur la période, les importations européennes de fruits depuis le Maroc ont progressé de 53,6 % alors que celles de légumes ont bondi de 26 %. Depuis 4 ans, les exportations au Maroc ont permis à ce pays d’être le principal débouché des fruits et légumes.

#Maroc #Horticulture #Fruits #Légumes



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Agriculture : des fruits et légumes dans le désert

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Les fruits de saison au Gabon

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Histoires Africaines II - Le roi du bio

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Programme AVENIR: Activités de séchage des fruits et legumes - Séchoir Solaire

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Burkina Faso : Une gamme de jus de fruits sauvages locaux

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Côte d'Ivoire : Confitures de fruits locaux pour réduire le gaspillage

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Mango ! Les fruits d'une agriculture durable

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

La coopération régionale : une arme contre la mouche des fruits et des légumes

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

De la terre à l'assiette, avec les fruits et légumes frais

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

V23 : Fruits et Baies rares, méconnues et interdites.

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Nouvelle campagne de communication GRDF

De l’humour au service de la cause en faveur d’une planète plus verte



“Pour l’avenir du gaz aussi, GRDF recommande 5 fruits et légumes par jour”.



Une accroche de la nouvelle campagne publicitaire de GRDF prête à faire sourire mais en réalité très sérieuse puisque, contre toute attente, il est possible de produire du gaz vert, local et renouvelable à partir des épluchures de nos fruits et légumes.





lejournaldeleco.fr





#GRDF #fruits #légumes





Pichon Gilbert

Spiritueux Français

La production et la vente



6,5 millions d’hectolitres produites en 2016



Les spiritueux sont produits en distillant, macérant ou infusant différentes cultures (fruits, céréales, etc.). À la fin du processus, certains sont élevés en barriques. Le Cognac occupe la grande partie de la production française avec 73.713 hectares. Il est fabriqué exclusivement dans la région de Cognac, en utilisant des raisins Ugni Blanc. En 2016, 7,53

millions d'hectolitres de vin ont été produits pour Cognac. Le chiffre d'affaires total des spiritueux de supermarchés est de 4,7 milliards d'euros, en légère hausse, alors que le volume de spiritueux consommé a légèrement diminué (-3,5%)



www.franceagrimer.fr



#Céréales #Fruits #Cognac





Pichon Gilbert

Filière fruits France

L’excellence des produits à l’exportation



En 2016 la France a exporté 575 000 tonnes de pommes fraîches



En 2016 la France a exporté 575 000 tonnes de pommes fraîches, ce qui représente en volume 7 % du total des exportations mondiales de pommes fraîches et 16 % du total des exportations de l’Union européenne. La même année, elle a exporté 12 700 tonnes de prunes, ce qui représente en volume 2 % du total des exportations de prunes dans le monde et 4 % du total des exportations de l’Union européenne. La France est le 11e pays exportateur mondial de prunes en volume. Elle a également exporté 19 800 tonnes de kiwis ce qui représente en volume 1,2 % du total des exportations de kiwis et 2 % du total des exportations de l’Union européenne. La France est le 9e pays exportateur mondial de kiwi en volume.



www.franceagrimer.fr



#fruits





Pichon Gilbert

Filière fruits France

Echanges



Une balance commerciale déficitaire en 2016



En 2016, la France a importé 3,4 millions de tonnes de fruits pour un montant total de 4,5 milliards d’euros. Les fruits pesant le plus dans ces importations sont les fraises, le raisin de table, les pêches-nectarines, les poires et les pommes. La France a exporté au cours de cette même année 1,3 million de tonnes de fruits pour un montant total de 1,6 milliard d’euros. Les fruits pesant le plus dans ces exportations sont les pommes, les abricots et les pêches nectarines.



www.franceagrimer.fr



#fruits





Pichon Gilbert

Filière fruits France

Consommation française



Des achats de fruits frais en hausse sur ces dernières années



Des achats de fruits frais en hausse sur ces dernières années. En 2016, pour leur consommation à domicile, les ménages français ont acheté 8,5 tonnes de fruits frais, soit une hausse de 1,4 % par rapport à 2015 et de 0,4 % par rapport à la moyenne 2011-2015. En valeur, ces achats représentent 20 300 euros. Les fruits les plus achetés par les français sont, dans l’ordre, les pommes, les bananes, les clémentines, les oranges et les pêches-nectarines.

www.franceagrimer.fr

#fruits





Pichon Gilbert

Filière légume France

Chiffres d’affaires



un chiffre d’affaires en 2016 est de plus de 6 milliards d’euros pour la filière fruits et légumes



En production, le chiffre d’affaires en 2016 est de plus de 6 milliards d’euros pour la filière fruits et légumes dont environ 3 milliards pour les légumes frais. En aval de la filière le chiffre d’affaires de la vente au détail est de 17 milliards d’euros pour l’ensemble de la filière fruits et légumes frais. Le chiffre d’affaire de la restauration hors foyer des fruits et légumes est estimé à 1,4 milliards d’euros.



www.franceagrimer.fr



#légume #fruits





Pichon Gilbert

Filière légumes France

L’organisation



Un secteur bien segmenté





Il existe deux filières distinctes pour les fruits et légumes : le frais et le transformé chacune comprenant divers métiers; des producteurs aux distributeurs et détaillants, en passant par les transformateurs, exportateurs, les grossistes, etc. La filière du transformé s’appuie sur des productions agricoles dédiées aux industries. Les acteurs des fruits et légumes sont regroupés au sein de l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel), l'association nationale interprofessionnelle des fruits et légumes transformés (Anifelt). Les producteurs peuvent se regrouper en organisations de producteurs qui, seules, permettent de bénéficier des aides prévues dans le cadre de l’organisation commune de marché pour les fruits et légumes (hors pomme de terre).



www.franceagrimer.fr



#légumes #fruits