Voir plus de contenu

ou


Traore Phénix Mensah

Prévision sur l’huile d’olive: D’après l'USDA, la production mondiale peut chuter



Le Département américain du commerce (USDA) a publié son rapport le 12 mai dernier et selon celui-ci, il est possible que la production de l’huile d’olive baisse pour une troisième fois consécutive.



Déjà à fin décembre 2019, la Commission Européenne a estimé à 3,121 millions de tonnes la production mondiale d'huile d'olive pour la campagne 2019/2020. La filière pour la campagne 2020/2021 devrait chuter à 3 millions de tonnes. Selon l’USDA, le recul est dû aux contreperformances de la filière au sein de l’Union européenne (UE), sera compensé en partie par la croissance continue de l’industrie de la transformation des olives en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, grâce notamment au renforcement des investissements. Côté des exportations, le stock devrait afficher un repli à 1 million de tonnes avec une contribution de 725 000 tonnes de l’UE. Sur le continent africain, le Maroc devrait voir ses expéditions doubler à 45 000 tonnes en 2020/2021. Il faut dire en outre que le marché international de l'huile d'olive a connu un grave déséquilibre entre l’offre et la demande, ce qui a induit une chute des prix sur un marché caractérisé par deux récoltes successives importantes en 2018-2019 et 2019-2020, et un niveau de stock déjà élevé.

#Prévision #Production #Huile_d_olive



LIRE AUSSI: Les exportations tunisiennes d’huile d’olive sous de bonnes perspectives=> www.talkag.com



SOURCE: www.agenceecofin.com





Traore Phénix Mensah

Les exportations tunisiennes d’huile d’olive sous de bonnes perspectives



La filière de l’huile d’olive en tunisie semble avoir échappé au méfaits de la crise sanitaire actuelle due au coronavirus. Les exportations d’huile d’olive du pays affichent une bonne dynamique.



Entre novembre 2019 et mars 2020, les expéditions ont atteint 146 000 tonnes pour des recettes d’exportation de 896 millions de dinars (307,4 millions $). Lors d’un point de presse consacré à l’état d’avancement de la saison oléicole 2019/2020, le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb a estimé que, les exportations ( avec pour principaux débouchés du pays sont l’Italie et l’Espagne.) devraient se poursuivre à un rythme régulier et pourraient dépasser les 250 mille tonnes vers la fin 2020, soit des recettes de de l’ordre de 2,4 milliards de dinars. Ces données traduisent une hausse notable par rapport à la dernière campagne à la même période où une quantité de 80 000 tonnes avait généré 740 millions de dinars. Pour ce qui est des prix à la production d’huile d’olive, le ministre a estimé qu’ils demeurent tributaires du marché international dominé actuellement par l’Espagne, précisant que les prix de l’huile d’olive extra-vierge dans ce pays ont baissé de 33% par rapport aux cinq dernières années. Pour cause éventuelle, l’augmentation de l’offre à l’échelle mondiale par rapport à la demande, rappelant, à cet égard, que les prix en Tunisie ont été subventionnés pour que ce soit rentable pour les agriculteurs, les exportateurs et les transformateurs d’huile d’olive. La Tunisie a continué à exporter de l’huile d’olive afin de respecter ses engagements commerciaux en dépit de la suspension du commerce et du quasi-arrêt des expéditions à l’étranger; estime Chokri Bayoudh, président directeur général de l’Office national de l’huile d’olive (ONH).

#Exportation #Huile_d_olive #Tunisie #Coronavirus



LIRE AUSSI: La Tunisie s’attend à une production de 300.000 tonnes de pommes de terre en Mai et Juin=> www.talkag.com



SOURCE: www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Investissement agricole: La BERD investit dans le secteur de l’huile d’olive au Maroc



La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé le 26 mars 2020, la signature d’un accord de prêt d’un montant maximal de 55 millions de dirhams (5,5 millions $) avec deux filiales au Maroc (Al Dahra Morocco et Al Dahra Morocco Factories) du groupe émirati Al Dahra spécialisé dans la production d’aliments pour animaux et de produits alimentaires.



La filière oléicole marocaine réalisé de bonnes performances grâce au Plan Maroc Vert (PMV). Ainsi, la superficie des exploitations agricoles d’oliviers est passée de 680 000 hectares (ha) au début de ce plan, à plus 1 070 000 ha actuellement. Le Maroc est le huitième pays producteur d’huile d’olive dans le monde, selon les données de 2019 du Conseil oléicole international (COI). La ligne de crédit servira à financer la construction et l’exploitation d’une usine d’huile d’olive dans la région de Fès-Meknès au Maroc. Al Dahra Morocco et Al Dahra Morocco Factories, deux entreprises dédiées à la culture de fruits et d’olives, renforceront leur production d’huile d’olive destinée au marché local et à l’exportation. Depuis le début de ses opérations au Maroc en 2012, la BERD affirme avoir investi plus de 2 milliards d’euros dans une soixantaine de projets à travers le Royaume.

#Investissement_agricole #BERD #Olive #Huile_d_olive



LIRE AUSSI: L’agriculture biologique est encore au stade de balbutiement au Maroc, notamment à cause du coût élevé de la certification=> www.talkag.com

SOURCE: www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com