Voir plus de contenu

ou


Grosbois Bastian

Retarder l’insémination des vaches en stress métabolique: Quel impact sur le portefeuille?

Une étude a mesuré l’impact économique de repousser l’insémination à plus de 100 jours après le vêlage pour les vaches montrant un taux de BHB élevé. Elle a modélisé trois fermes types avec des niveaux différents de production à partir de données compilées par Lactanet sur cinq ans. Les chiffres portaient sur le nombre de lactations, le niveau de la production annuelle, le moment de la première saillie et le taux de BHB dans le lait au premier contrôle. L’analyse a montré une augmentation du prix du lait, le produit affichant une teneur supérieure en composants, mais une diminution du nombre de veaux vendus. Dans les trois fermes types, retarder l’insémination n’a eu qu’un effet minime sur le bénéfice net annuel par vache. La prévention reste le meilleur moyen d’éviter le stress métabolique chez les vaches. Lorsqu’il survient, les niveaux de BHB dans le sang ou le lait pourraient toutefois devenir un indicateur du moment le plus indiqué pour la saillie d’une vache en déficit énergétique. Avec un impact négligeable sur le bénéfice net à l’échelle du troupeau sur une année, allonger la période d’attente volontaire pour les vaches en stress métabolique pourrait aussi être bénéfique pour la gestion de la reproduction et pour les génisses à naître.



#Insémination_artificielle #Vache_laitière #Bovins #Elevage



SOURCE: novalait.ca



Lire aussi

Retarder l’insémination des vaches en stress métabolique: Une analyse épigénétique, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Retarder l’insémination des vaches en stress métabolique: Une analyse épigénétique

L’épigénétique est une science en émergence qui étudie comment l’environnement peut modifier les gènes hérités à la conception. Grâce à une analyse économique et épigénomique, offrir aux producteurs les outils nécessaires pour déterminer l’état énergétique des vaches en lactation ainsi que les avantages et inconvénients économiques et biologiques à reporter l’insémination de vaches avec un niveau de BHB sanguin de plus de 1,2 mM/L.



Pour le savoir, il y'a eu des recherche qui ont consisté à comparer des embryons de vaches à haut ou à bas niveau de BHB au jour 45 après le vêlage. Les embryons des deux groupes avaient été récoltés 60 jours après le dernier vêlage de leur génitrice, ce qui correspond à la période d’attente volontaire généralement observée dans les élevages. Résultat : les embryons de vaches à haut niveau de BHB ont présenté une altération métabolique qui les conditionne à faire des réserves pour affronter des périodes de stress. Les embryons tentent ainsi de s’adapter à ce milieu défavorable à leur développement. De plus, l’apparition de marques distinctes sur leur génome indique que l’information génétique acquise par les embryons évoluant dans un environnement riche en BHB, peut persister jusqu’à l’âge adulte. S’assurer que les vaches ont retrouvé l’équilibre énergétique avant de procéder à l’insémination permettrait donc d’éviter une « programmation » défavorable des embryons.



#Insémination_artificielle #Vache_laitière #Bovins #Elevage



SOURCE: novalait.ca



Lire aussi

Pourquoi retarder l’insémination des vaches en stress métabolique? à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Pourquoi retarder l’insémination des vaches en stress métabolique?

Un des problèmes récurrent de l’alimentation des bovins laitiers est la hausse marquée des besoins énergétiques durant la lactation. Les bonnes productrices n’arrivent simplement pas à ingérer toute l’énergie nécessaire à leur production.



En début de lactation, les vaches subissent un stress important. Cela est dû au fait qu’elles n’arrivent pas à combler l’ensemble de ses besoins énergétiques par son alimentation. La vache puise alors dans ses réserves lipidiques. On évalue la gravité de cette situation en mesurant, dans le sang ou le lait de l’animal, le niveau d’un corps cétonique produit pendant ce processus, le ß-hydroxybutyrate (BHB). Le niveau de BHB révèle un problème lorsqu’il est supérieur à 1,2mM/L dans le sang et à 0,15mM/L dans le lait. Une telle période de déficit énergétique est notamment associée à une diminution de la fertilité de la vache et à un fonctionnement ovarien perturbé, ce qui nuit au succès d’une nouvelle gestation et occasionne des coûts importants pour les producteurs. Il est possible de croire qu’un report de l’insémination du jour 60 au jour 120 post-partum selon le niveau métabolique de la vache permettra le retour de la balance énergétique et améliorera la fertilité ainsi que la longévité sans pénaliser monétairement le producteur laitier. De plus, cette attente permet de produire une génisse de remplacement plus productive et plus fertile.



#Insémination_artificielle #Vache_laitière #Bovins #Elevage



SOURCE: novalait.ca





Grosbois Bastian

Tarifs et modalités d’accès Illicow

L’application est accessible gratuitement aux éleveurs adhérents à PHF bénéficiant déjà du service planning d’accouplement interactif. Pour les non-adhérents, le service est accessible au tarif de 161€ ht/an. Vos identifiants habituels vous permettront de vous connecter à l’application (n° de cheptel + mot de passe). A noter que la première phase d’initialisation peut être longue selon la taille de votre cheptel. Par la suite, les données seront mises à jour automatiquement pour vous.



#Génétique #Technologies #Insémination_artificielle #Elevage



SOURCE: www.web-agri.fr



Lire aussi

Fonctionnalités Illicow: Test d’apparenté, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Fonctionnalités Illicow: Test d’apparenté

Nouvelle fonctionnalité à voir le jour grâce à cette illicow, le test d’apparenté vous permet de connaître en un instant le degré de parenté d’un ou plusieurs taureaux avec vos femelles. Après avoir sélectionné les taureaux vous intéressant (possibilité de filtrer par fournisseur), l’application vous affiche pour chacun d’eux le nombre de produits issus de vos femelles, dont la consanguinité est comprise entre 3 paliers : inférieure à 5%, comprise entre 5 et 7%, supérieure à 7%. En cliquant sur une ligne de résultat, l’application vous affiche la liste de vos femelles accouplées avec le taureau sélectionné. Pour chaque femelle la consanguinité du produit est indiquée. Enfin, le détail de la fiche du produit est disponible en cliquant sur la ligne correspondante. Idéale pour gérer la consanguinité de vos femelles, l’application s’avère particulièrement pratique pour effectuer une évaluation rapide des taureaux avant achat.



#Génétique #Technologies #Insémination_artificielle #Elevage



SOURCE: www.web-agri.fr



Lire aussi

Fonctionnalités Illicow: Test d’accouplement, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Fonctionnalités Illicow: Test d’accouplement

Première fonctionnalité tirée du planning d’accouplement interactif, le test d’accouplement vous permet de sélectionner un couple femelle-taureau, afin d’obtenir un aperçu de la valeur génétique attendue du produit.



Plusieurs tests d’accouplements peuvent être réalisés, avec la possibilité de reprendre la même femelle ou le même taureau, facilitant la comparaison. A l’écran vous obtenez une fiche complète du produit à naître, reprenant le pedigree et les index de détail. Si connue, la consanguinité du produit est affichée, et le radar, bien connu de tous maintenant, vous permet de comparer le profil génétique de la mère avec celui du produit issu de l’accouplement. Des messages clairs vous mettent en alerte lorsque la consanguinité du produit est trop élevée (supérieure à 7%), de même lorsque la facilité de naissance est inférieure à 90. Enfin, vous pouvez sauvegarder vos accouplements testés, afin de les réétudier ou de les retrouver avant d’inséminer.



#Génétique #Technologies #Insémination_artificielle #Elevage



SOURCE: www.web-agri.fr



Lire aussi

Tester les accouplements en un clic avec Illicow, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Tester les accouplements en un clic avec Illicow

Prim’Holstein France lance Illicow, une application mobile à destination des éleveurs laitier attentifs à leurs choix génétiques. Avec Illicow, tester un accouplement avant l’insémination artificielle n’aura jamais été aussi simple.



C'est une application qui vous permettra d’accoupler vos vaches et génisses partout, tout le temps, et surtout en un instant. Développée à la suite du Guide Taureaux, illicow est disponible dès aujourd’hui sur android, et en fin de semaine sur ios (iphone). L’application mobile fonctionne même hors ligne et embarque les données de votre cheptel, ainsi que celles de plus de 4 000 taureaux, vous permettant d’effectuer des tests d’accouplement partout et à tout instant de la journée. Illicow accompagne également les éleveurs dans leurs commandes de doses. L’application calcule pour cela la consanguinité moyenne d’un taureau avec le cheptel, et délivre la répartition par seuil de consanguinité pour les produits à naître. L’information peut être affinée en ciblant une population de femelles en particulier.



#Génétique #Technologies #Insémination_artificielle #Elevage



SOURCE: www.web-agri.fr





Grosbois Bastian

L’apport de l’Insémination Artificielle

La contribution du mâle au progrès génétique au travers de l'Insémination Artificielle (IA) est réelle. Elle résulte du produit entre d'une part le nombre de descendants obtenus et le degré de supériorité génétique du taureau.



Le nombre de descendants dépend quant à lui de la production totale du sperme d'un taureau, du nombre de spermatozoïdes utilisés par IA et du pourcentage de vaches gestantes après une insémination. Le progrès est d'autant plus important qu'un nombre réduit de taureaux est utilisé sur un grand nombre de vaches. On se souviendra qu'en moyenne un taureau produit 100 à 150.000 doses de sperme par an. L'intérêt de l'IA par rapport à d'autres systèmes de reproduction tels que la saillie naturelle ou les biotechnologies l'embryon n'est pas simple à démontrer. Il implique et notamment la comparaison entre IA et saillie naturelle des facteurs suivants : taux de gestation, le coût, risques associés à la saillie naturelle, profit et donc gain génétique obtenu. Le taux de gestation est à priori meilleur lors de saillie naturelle qu’après IA. On peut y voir l'effet d'une insémination au meilleur moment du fait d'une meilleure détection des chaleurs. Encore faut-il respecter un ratio optimal d'un taureau pour 15 voire 25 vaches.



#Génétique #Bien_être_animale #Insémination_Artificielle #Bovins #Éleveur #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi Importance de l’Insémination Artificielle dans l’espèce bovine à l’adresse www.talkag.com

www.talkag.com




Grosbois Bastian

Importance de l’Insémination Artificielle dans l’espèce bovine

En 2000, les statistiques mondiales relatives à l'Insémination Artificielle (IA) faisaient état d'une production totale de 232 millions de doses (11 millions de celles-ci étant utilisées en frais et le reste en congelé) au départ de 40.102 taureaux hébergés dans 602 centres d'IA. 5 % des doses produites sont utilisées en frais et le reste en congelé.



L'IA concerne surtout le bétail laitier. On estime en effet que moins de 5 % du bétail viandeux mondial est inséminé En Belgique, 38 à 45 % du cheptel femelle bovin femelle a fait au cours de ces 30 dernières années l’objet d’une insémination artificielle réalisée par 133 à 164 inséminateurs. Ce nombre d’inséminations dites premières représente 2/3 environ du nombre total d’inséminations effectuées. Par ailleurs, s’est en Belgique, l’insémination dite privée c’est-à-dire l’insémination réalisée par l’éleveur sur son cheptel a connu une expansion croissante passant de 11 % en 1995 à 16 % en l’an 2000. La majorité des inséminations concerne la race Blanc Bleu Belge. Les 50 autres % des inséminations se répartissant entre la race Pie-Noire/Pie Noire Holstein, la Pie Rouge et les autres races représentées en Belgique. En l’an 2000, 58 % des inséminations premières étaient réalisées en Flandre.



#Génétique #Bien_être_animale #Insémination_Artificielle #Bovins #Eleveur #Elevage



SOURCE: www.fao.org



Lire aussi Évolution des modes et pratiques de production de semences à l’adresse www.talkag.com





Bomboma Jean

Le dispositif Eye breed

L'insémination artificielle à la portée de tous en supprimant la fouille rectale



Cet appareil facilite l'insémination par l'affranchissement de la palpation rectale. La caméra présente à l'extrémité du pistolet permet d'abord de repérer le col utérin et c'est un système d'aspiration qui l'immobilise afin d'établir un contact permanent. L'opérateur n'a plus qu'à aligner les anneaux du col par quelques mouvements extérieurs pour permettre au cathéter en inox de l'atteindre et d'y déposer la semence. Connecté au smartphone de l'éleveur, l'Eye breed renvoie l'image de la caméra sur le téléphone et peut aussi enregistrer l'acte d'IA, l'analyser et la déclarer en direct grâce à l'application.

#Insémination #Eye_breed #Elevage #Bovins



www.talkag.com

www.web-agri.fr

www.web-agri.fr




Bomboma Jean

Insémination bovine

Le choix entre l’insémination artificielle et naturelle



Avantages et inconvénients de l’insémination



Pour la reproduction des vaches, aujourd’hui il est envisageable de donner plus d’importance à l’insémination pour pouvoir permettre à ces vaches d’augmenter une certaine production pour des raisons pratiques. La reproduction se situe au Printemps et les vaches sont toujours gardées dans les prés pour afin d'avoir l’oeil en cas de détection de chaleur pour ainsi gérer autrement l’insémination. Soulignons que la fécondation par insémination artificielle se situe entre 10 et 40%. Mais l’ insémination artificielle a plusieurs atouts d’ordre sanitaire (limitation de la propagation des maladies sexuellement transmissibles et de la brucellose), d’ordre génétique (choix des taureaux), voire d'ordre économique (pas d’entretien de taureaux sur l’exploitation). N’oublions pas que l'insémination artificielle a aussi des inconvénients d’où le manque de personnes supplémentaires, la gestation naturelle est plus élevée et il faut beaucoup de manipulations d’animaux.

#Reproduction_des_bovins

#Inséminations_bovins

#Bovins



www.talkag.com

www.la-viande.fr

www.la-viande.fr




Pichon Gilbert

Les inséminations avec de la semence sexée



Près de 40 % d'IA sexées en race Jersiaise



Les femelles laitières représentent la quasi-totalité des femelles inséminées en semence sexée. « Les IA sexées concernent près d'un tiers des génisses laitières inséminées. » L'activité est contrastée selon les races, et par conséquent selon les régions : de moins de 2 % pour la plupart des races allaitantes à près de 40 % en Jersiaise. « En race Jersiaise, où la naissance d'un mâle n'est pas souhaitée, 53 % des génisses et 35 % des vaches sont inséminées avec de la semence sexée », souligne Pascale Le Mézec. Globalement la fiabilité du sexage ( 91 % de veaux femelles) correspond à celle annoncée. Les taux de non-retour restent inférieur de 10-15 % à ceux enregistrés avec de la semence conventionnelle.



www.pleinchamp.com



#inséminations_avec_de_la_semence_sexée #Bovins

www.pleinchamp.com




Pichon Gilbert

Les inséminations avec de la semence sexée

Une stabilisation



La stabilité des IA en semences sexées s'expliquerait notamment par l'évolution des stratégies dans les élevages. Souvent, l'utilisation de semence sexée est associée au croisement viande permis grâce à l'assurance d'obtenir assez de femelles de renouvellement. En 2014 et 2015, les éleveurs pouvaient compenser le surcoût des doses de semence sexée par la vente de veaux croisés, dont les cours étaient alors élevés. Ce qui n'est plus le cas maintenant. Les éleveurs ont probablement trouvé un point d'équilibre technique et économique pour réaliser leur plan d'accouplement. En 2017, on a enregistré 558 906 IA sexées, soit 7,9 % de l'activité IA totale. Le nombre d'IA sexées a baissé (-1 % par rapport à 2016), un peu plus que l'activité insémination (-0,2 %) », souligne Pascale Le Mézec, de l'Institut de l'élevage.



www.pleinchamp.com



#inséminations_avec_de_la_semence_sexée #Bovins

www.pleinchamp.com