Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

Le Sénégal connaît de fortes hausses des prix de céréales et des légumineuses

Les prix des céréales et des légumineuses flambent au Sénégal où l'État d’urgence, en vigueur depuis 23 mars, a été prolongé jusqu’au 2 juillet.



Pour les céréales, les prix du sorgho ont progressé en mai par rapport à avril de 25%, celui du maïs local de 16%, du riz importé parfumé de 14%, du mil de 9% pour les plus importantes augmentations. Une progression qui s’explique par l’accroissement des demandes du riz dans le cadre de l’assistance alimentaire et des céréales locales durant le mois de ramadan. Même tendance pour les légumineuses, avec des progressions en mai de 17% pour le niébé et de 6% pour l’arachide qui font face à des stocks très bas et à une forte demandes pour les besoins en semences. La tendance à la hausse devrait se poursuivre au mois de juin souligne le Commissariat à la sécurité alimentaire.



www.commodafrica.com

#Cours_sur_les_marchés #Sénégal #Légumes

www.commodafrica.com




Pichon Gilbert

Trente élèves tchadiens formés dans le domaine agricole

Ce derniers ont reçu trois mois de formations dans le domaine agricole. Et le 1er Juin dernier, ils ont enfin récolté le fruit de leur travail dans le potager qu’il ont réalisé.



Il s’agit d’une initiative de la Fondation Grand Cœur, qui, dans le cadre de son projet “ mon quartier mon engagement” qui a organisé une formation de 2500 jeunes en culture maraîchère. Depuis février 2020, date constituant le lancement de la formation, ces jeunes ont appris les différentes techniques de réalisation d’un potager, avec un accent mis sur le semis, le composte et la récolte. Aujourd’hui, ils ont obtenu le résultat de leurs pratiques à travers des récoltes dans leur potager. Le potager réalisé par ces jeunes est composé de 3 variétés de produits à savoir la carotte, le poivron, les épinards et la salade.



tchadinfos.com

#Agriculture #Tchad #Maraîchage #Formation_agricole #Légumes

tchadinfos.com




Pichon Gilbert

Le exportations des produits agricoles marocain ont maintenu leur belle croissance

Le ministre de l'agriculture du pays a indiqué lundi dernier à Rabat que les recettes d’exportation des produits agricoles ont atteint jusqu’à présent 17,5 milliards de dirhams (MMDH).



Le ministre a souligné que ces recettes sont les résultats des efforts consentis pendant les dernières années et la promotion de cultures à forte valeur ajoutée. Ainsi, les produits agricoles destinés à l’exportation ont maintenu leur croissance en permettant d’atteindre même l’autosuffisance alimentaire à l’échelle nationale et d’augmenter la valeur des exportations et ce, malgré la crise liée au coronavirus. En chiffres, le Maroc a exporté 525.000 tonnes (t) de tomates (soit une hausse de 5% par rapport à l’année précédente), tandis que les exportations des agrumes n’ont pas dépassé les 482.000 t, en régression de 27%, notant que l’exportation des légumes et fruits connaît désormais une importante évolution. Le pays a aussi exporté près de 120.000 t d’haricots avec une hausse de 9%, de 45.000 t de courges ( 8%), de 161.000 t de pastèques ( 74%), de 87.000 t de fruits rouges ( 50%) et de 40.000 t de melons ( 4%), outre 32.800 t d’avocats (193%).



www.agrimaroc.ma

#Maroc #Exportation_agricole #Légumes #Fruits

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

La Russie a un faible pour les agrumes et les tomates marocaines

La Russie est le troisième importateur mondial de fruits et légumes, avec comme principaux fournisseurs, des pays comme la Chine, la Turquie et le Maroc entre autres.



Le Maroc et la Turquie font partie des pays-leaders en matière de livraison de produits agricoles en Russie. Pour l’importation de fruits et légumes, la Turquie et le Maroc sont dans le top 5 des importateurs. Le Maroc exporte majoritairement des agrumes et des tomates vers la Russie, ce qui lui octroie une place de choix dans la liste des fournisseurs. Pour information, la Russie consomme principalement les bananes, les mandarines et les clémentines, les tomates, les raisins et les pommes. Elle importe également beaucoup d’oranges, pêches et nectarines, des pommes de terre et elle alloue 190 millions de dollars individuellement pour les poires et les oignons et l’ail.



www.agrimaroc.ma

#Fruit #Légumes #Maroc #Importation #Tomates

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Les exportations des fruits et légumes du Maroc vers l’Espagne connaissent une hausse de 5%

Le Maroc a exporté vers l’Espagne près de 53.676 tonnes de fruits et légumes, soit 5% de plus qu’en mars 2019 pour une valeur de 118,4 millions d’euros, soit 17% de plus.



Le Maroc et la France ont été les premiers fournisseurs en fruits et légumes du marché espagnol, mais lors de ce mois, la performance du Maroc a été remarquable. En effet, le Royaume a exporté 147.665 tonnes pour une valeur de 290 millions d’euros au premier trimestre, d’après les données de la Fepex. Le cas de la tomate se démarque particulièrement; Sur les 37.960 tonnes importées par l’Espagne au premier trimestre de l’année, un total de 34.390 tonnes provenaient du Maroc, soit 90,5% du total, et avec une croissance de 27% par rapport au premier trimestre 2019.



www.agrimaroc.ma

#Exportations #Légumes #Fruits #Maroc

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Le Maroc se démarque dans la production de légumes avec un total de 4 millions de tonnes

Le Maroc a produit plus de 4,41 millions de tonnes de légumes, pour lesquelles il a consacré une superficie 150.038 hectares. Une production qui lui a valu le 27ème rang dans le classement mondial, selon les données de l’agence statistique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et Agriculture (FAO), correspondant à 2018.



Plus de la moitié des légumes produits dans le monde ont eu la Chine comme terre de culture. Elle a produit en 2018 un volume total de 548,99 millions de tonnes, sur une superficie de 24,05 millions d’hectares. L’Inde est, ensuite, le deuxième plus grand producteur mondial avec 128,24 millions de tonnes de légumes produits en 2018, sur une superficie de 8,75 millions d’hectares. Les États-Unis d’Amérique occupent la troisième position mondiale pour la production de légumes, avec un volume de 31,74 millions de tonnes, une superficie de 937.053 hectares. La Turquie occupe la quatrième place avec 24,14 millions de tonnes, 705.707 hectares. Le Nigéria se trouve à la cinquième place avec 16,39 millions de tonnes de légumes produits, cultivés sur une superficie de 3,22 millions d’hectares. L’Espagne a produit, selon la FAO, un volume total de 12,63 millions de tonnes de légumes, cultivés sur une surface de 324.532 hectares, avec un rendement 3,89 kilos/m².



www.agrimaroc.ma

#Légumes #Maroc

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

La superficie globale de production de légumes à Marrakech a atteint 19.200 hectares, dont 10.900 hectares de légumes d’hiver.

La Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de la région de Marrakech-Safi a annoncé que la production prévisionnelle, lors de cette campagne agricole, est de l’ordre de 543.000 tonnes de légumes à l’approvisionnement du marché national.



La DRA souligne que cette production contribuera largement à l’approvisionnement régulier des marchés à l’échelle régionale et nationale en généra. Malgré le manque de pluies enregistré au cours de cette saison agricole au niveau de la région Marrakech-Safi, les superficies irriguées en goutte-à-goutte et réalisées dans le cadre du Plan Maroc Vert (105.000 ha), ont permis à la région de mettre en œuvre un programme normal de production des légumes au niveau des différentes provinces qui en relèvent. La DRA indique qu’en dépit des circonstances exceptionnelles actuelles induites par la pandémie du nouveau coronavirus), l’activité agricole se poursuit à une cadence « normale », ce qui a permis d’assurer une excellente offre sur les marchés, traduite par une stabilité des prix.



www.agrimaroc.ma



#Maroc #Légumes #Agriculture

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Les fruits et les légumes marocains vont à la conquête des marchés en Afrique de l’Ouest

C’est une nouvelle tendance qui se dessine pour l’agriculture marocaine. Alors que les marchés européens ont été indécis, même si finalement les exportations sont continues, les exportateurs marocains n’ont pas perdu du temps pour trouver de nouveaux marchés.



Une forte demande provenant d’Afrique de l’Ouest s’est fait ressentir avec une hausse des exportations enregistrées vers ces pays frères. Le président de l’association marocaine des producteurs de pommes de terre a déclaré que la demande des pays d’Afrique de l’Ouest reste concentrée sur les fruits et légumes marocains, et que la reprise des exportations à travers la route d’El Guergarat des produits alimentaires agricoles marocains est une aubaine. Le Mali est le pays qui apprécie le plus les produits marocains en étant l’un des marchés importateurs les plus importants de produits agricoles marocains. Hormis la qualité, ce sont également les prix qui sont attractifs et ne dépassent pas les 7 dirhams le kilogramme par exemple pour la pomme de terre, nous indique la même source.



www.agrimaroc.ma

#Maroc #Agriculture #Fruits #Légumes #Exportations

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Casablanca-Settat produira plus de 950.000 tonnes de légumes

Selon la Direction régionale de l’Agriculture, la production des cultures légumières dans la région de Casablanca-Settat devrait dépasser les 950.000 tonnes pour la campagne agricole 2019-2020.



La superficie globale programmée pour ces cultures atteint 33.000 Ha, précise la direction. Aussi, la superficie cultivée entre septembre 2019 et février 2020 a été de 22.540 Ha, soit une augmentation de 68%. La production des légumes durant cette période s’est chiffrée à 635.029 tonnes. L’approvisionnement des marchés en ces produits se poursuivra jusqu’à juillet prochain. La région de Casablanca-Settat se distingue par sa diversité en ces cultures notamment, les pommes de terre, tomates, carottes, oignons, courgettes, navets, pois chiches, piment, haricots verts, concombre, ail, betterave, chou cabus, chou-fleur, menthe, melon, pastèque, outre le persil, le coriandre et le céleri.



www.agrimaroc.ma

#Maroc #Légumes

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Au Maroc, les prix moyens des légumes ont continué par chuter par rapport à la semaine dernière

La Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité a confirmé que les prix des légumes au Maroc poursuivent leur tendance à la baisse pour répondre aux besoins des citoyens pendant le mois sacré de Ramadan.



À la suite d’une réunion le 21 Avril, le département des Affaires Générales et de la Gouvernance du ministère de l’Économie a déclaré que l’approvisionnement est normal dans tous les marchés avec «tous les biens et produits et que l’offre couvre largement les besoins estimés pour les mois à venir». La déclaration a souligné la stabilité des prix de la majorité des produits agricoles et alimentaires de base sur les marchés marocains. De même, les prix moyens des légumes “ont poursuivi leur tendance à la baisse par rapport à la semaine dernière”. Alors que le taux d’oignon vert a atteint 6%, les prix des tomates ont baissé de 4% et les prix des pommes de terre ont chuté de plus de 3%. Le communiqué ajoute que l’offre actuelle de céréales et de légumineuses correspond à quatre mois de consommation, “sans tenir compte des quantités importées après suspension des droits de douane”.



www.agrimaroc.ma

#Cours_sur_les_marchés #Maroc #Légumes

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Pour le Ramadan au Maroc, l’offre en produit agricole est plus que satisfaisante

Au cours du mois de Ramadan, le marché national sera assez approvisionné en produits agricoles et alimentaires avec des prix stables, a assuré, mercredi, le ministère de l’Agriculture de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.



Pour ce qui est des légumes, le marché reste bien approvisionné à partir des cultures primeurs. la production issue des récoltes hivernales couvre nettement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai (mois du Ramadan). Dans le détail, pour la tomate, la production couvre les besoins de consommation du mois de Ramadan, estimés à 90.000 tonnes avec une disponibilité estimée à 120.000 tonnes pour ce même mois. Pour les oignons, cette période de l’année coïncide avec le début de commercialisation de l’oignon frais, ce qui permettra un approvisionnement régulier du marché et une couverture des besoins de ce mois, estimés entre 80.000 et 90.000 tonnes. Les prix pratiqués au détail depuis fin mars montrent une stabilité dans la limite de 4 DH. Le ministère a en outre noté qu’à l’exception des oranges dont les prix restent relativement supérieurs à l’année précédente, à cause de la baisse de la production agrumicole, les autres fruits comme les pommes et les bananes, affichent un niveau de disponibilité très satisfaisant et des niveaux de prix stables. S’agissant des légumineuses alimentaires, le marché national est approvisionné principalement des stocks, qui sont à un niveau qui couvre les besoins du mois de Ramadan. Pour le sucre, le ministère a fait état d’une situation confortable des stocks et d’un bon démarrage de la campagne sucrière 2020.



www.infomediaire.net

#Maroc #Ramadan #Agroalimentaire #Produits_agricole #Fruits #Légumes #Céréales

www.infomediaire.net




Pichon Gilbert

Cours des produits sur le marché tunisien : Augmentation de l’approvisionnement en mars 2020

Au cours du mois de mars 2020, l’approvisionnement en légumes a enregistré une augmentation par rapport à la même période de 2019, ce qui a engendré une baisse au niveau des prix, selon des données publiées mardi 7 avril par l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).



Par contre, l’approvisionnement en fruits a diminué engendrant une hausse de leurs prix. S’agissant des poissons, leur approvisionnement a enregistré une baisse alors que leurs prix ont augmenté. Le prix des pommes de terre ont également connu une inflation de 6%, pour atteindre 0,942 D alors que les quantités vendues ont augmenté de 24% (2562 tonnes). Les prix des tomates ont aussi connu une baisse de 5%, tandis que les quantités ont enregistré une augmentation de 3%. Pour les oignons, leur prix a connu une baisse de 42% pour atteindre 1 dinar alors que les quantités ont augmenté de 113%, soit 640 tonnes. Pour ce qui est des fruits, le prix des pommes a connu une hausse de 20%. En contrepartie, les quantités ont chuté de 37%. Les prix des oranges dits ” Thomson ” ont aussi augmenté de 57% tandis que les quantités ont baissé de 42%. C’est également le cas des dattes dont le prix a augmenté de 24%, et dont les quantités ont chuté de 28% . D’autre part, les prix des fraises ont diminué de 27% alors que les quantités ont augmenté de 85%. Par ailleurs, les quantités de sardines ont augmenté de 18% (4,3 dinars le kilo) vu la baisse des quantités (-65%).



www.webmanagercenter.com

#Cours_sur_les_marchés #Tunisie #Légumes

www.webmanagercenter.com




Pichon Gilbert

Conservation des asperges

Blanche, violette ou verte l'asperge est un légume de choix dont il faut savoir profiter en saison de mi-mars à fin mai selon les régions.



Les asperges sont commercialisées en bottes. à l’achat, il est conseillé de choisir les turions bien droits, fermes et cassants et les têtes fermes et serrées. Il est conseillé de ne pas les garder plus de deux jours dans le bas du réfrigérateur emballées dans un linge ou une feuille de papier absorbant. L'idéal est de les acheter au fur et à mesure que l’on a envie. Pour les conserver plus longtemps, on peut toutefois les congeler ou les stériliser. Dans les deux cas il faudra au préalable couper la partie basse des tiges, trop fibreuse avant de les éplucher puis les blanchir 3 minutes à l'eau bouillante. Il faut congeler les asperges dans des sacs de congélation en chassant l'air du sac ou en stérilisant en les dressant bien droites dans des bocaux de forme adaptée qu’il faut remplir d'eau salée à 20 grammes par litre, ensuite, porter à ébullition pendant environ 1 heure.



chefsimon.com



#Conseils_agronomiques #Asperges #Légumes

chefsimon.com




Pichon Gilbert

Réussir la culture des asperges : Les ennemis des asperges

Les principaux ravageurs de l'asperge sont les mouches (des semis, de l'asperge et mineuses) et les criocères.



Seuls les criocères peuvent nécessiter une intervention lorsque leur nombre produit un réel effet défoliateur à la fin du printemps et / ou en été. Si tel est le cas, il faut surveiller les plantes après leur production de turions, c'est-à-dire lorsque les cannes sont en formation et traiter uniquement lorsque les larves sont jeunes. Les attaques de pucerons sont plus rares, mais dans le sud de la France, il faut parfois intervenir en fin de saison. Après la plantation, les maladies observables sur cannes et feuilles sont essentiellement la rouille, surtout préjudiciable aux jeunes plantations et la stemphyliose, responsable du dépérissement des asperges par dessèchement des parties aériennes. Il faut alors traiter préventivement dans les régions sensibles (sud), en période orageuse. Si un traitement est nécessaire, on utilisera exclusivement des produits avec la mention "autorisé dans les jardins".



Lire aussi Réussir la culture des asperges : Conduite de la culture et quand procéder à la récolte à l'adresse www.talkag.com



www.fermedesaintemarthe.com

#Légumes #Asperges #Maladies_de_plantes #Ravageurs

www.fermedesaintemarthe.com




Pichon Gilbert

Réussir la culture des asperges : Conduite de la culture et quand procéder à la récolte

Comme toutes les autres cultures, afin d’obtenir un bon rendement, il y’a des règles de conduites à suivre



Durant la première année, la plante va doucement prendre ses aises. Dès la deuxième année, il faut niveler le terrain. Et ensuite, chaque année, une butte doit être réalisée durant le mois de mars sur toute la longueur de la tranchée, et sur une hauteur de 50 cm. Dès le mois d'octobre, il faut couper les tiges sèches au dessus du sol et procéder au nivellement du terrain. Une fertilisation annuelle sera la bienvenue, bien que l'asperge ne soit pas considérée comme une plante appauvrissante. "Un binage vaut deux arrosages" : un vieil adage qui s'applique aussi à l'asperge. Dès la troisième année (et il est important de ne pas procéder à une récolte avant, au risque de compromettre le bon développement de la plante par la suite), il est possible de récolter 1 ou 2 turions. Ce n'est que dès la quatrième année qu'une récolte normale est possible. Les turions sont récoltés à l'aide d'une gouge pour aller les chercher délicatement et profondément dans le sol.



Lire aussi Réussir la culture des asperges : Comment planter? à l'adresse www.talkag.com



www.fermedesaintemarthe.com

#Conseils_agronomiques #Asperges #Récoltes #Légumes

www.fermedesaintemarthe.com




Pichon Gilbert

Réussir la culture des asperges : Comment planter?

L'asperge est vivace grâce à ses parties souterraines, et tolère tous les types de climat. C'est une plante potagère très rustique. Les "griffes d'asperge" est en réalité l'ensemble des racines, à partir desquelles sont émises les tiges comestibles : les asperges. Le vrai nom des asperges est "turion".



Afin d'obtenir une récolte, la patience est de mise. Il faut en théorie attendre 3 ans. Ensuite, les récoltes se font annuellement pendant 10 à 15 ans. Les griffes d'asperge aiment tout particulièrement les sols sableux, qui se réchaufferont vite. Mais elles pourront se contenter d'un sol plus classique. Dans tous les cas, il faut éviter un sol froid et humide. À noter que l'asperge préfère une exposition ensoleillée, même si elle s'adapte à la mi-ombre. On conseille la plantation des griffes de février à avril. Le sol doit être correctement préparé pour assurer la pérennité de la culture. L'idéal étant de préparer son sol en automne. Il est cependant possible de le faire plus tard.



www.fermedesaintemarthe.com



#Conseils_agronomiques #Légumes #Asperges

www.fermedesaintemarthe.com




Pichon Gilbert

La petite histoire sur les asperges

L'asperge était connue des grecs, des romains et les égyptiens déjà en offraient à leurs dieux.



Elle pousse à l'état sauvage au flanc des montagnes et aujourd'hui encore on peut en trouver dans les collines de Provence, de Corse et de Sardaigne. Ce n'est que vers 1300 que l'on va commencer à parler de culture de l'asperge autour de Paris et dans la région d'Argenteuil, et à la renaissance qu'elle obtiendra ce statut d'aristocrate des légumes comme on la nomme au Québec. Louis XIV en était particulièrement friand et exigeait qu'il y en ait à sa table dès le mois de décembre. L'appellation Argenteuil a été donnée aux apprêts contenant des asperges en pointes ou en purée dans la sauce ou la garniture. L'asperge est diurétique, elle est riche en phosphore, en magnésium et en calcium et selon les variétés, en vitamine A, C, B1 et B2. Peu calorique au naturel, elle est riche en fibres. On distingue 3 variétés d'asperges, les blanches, les violettes et les vertes et qui dépendent du mode de culture.



chefsimon.com

#Légumes #Asperges

chefsimon.com




Bomboma Jean

Maroc : les exportations de fruits et légumes vers l’UE ont atteint 1,4 million de tonnes en 2019

Maroc : les exportations de fruits et légumes vers l’UE ont atteint 1,4 million de tonnes en 2019

Au Maroc, grâce l’exportation de fruits et légumes vers l’UE, ce dernier a atteint un grand nombre de tonnes en 2019



Selon les propos de l’Agence Ecofin Au Maroc, les exportations de fruits et légumes vers l’UE ont atteint 1,4 million de tonnes en 2019. la filière horticole poursuit son embellie à l’export vers le marché européen. Le volume des envois de fruits et légumes vers l’Union européenne (UE) s’est chiffré à 1,4 million de tonnes en 2019, soit 4 % de plus qu’en 2018 selon les données rapportées par le journal l’Économiste. Les exportations des fruits se sont élevés ainsi que celui des légumes. Cette performance de la filière durant l’année 2019 vient confirmer la progression enregistrée sur les 5 dernières années. Sur la période, les importations européennes de fruits depuis le Maroc ont progressé de 53,6 % alors que celles de légumes ont bondi de 26 %. Depuis 4 ans, les exportations au Maroc ont permis à ce pays d’être le principal débouché des fruits et légumes.

#Maroc #Horticulture #Fruits #Légumes



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Pichon Gilbert

Une légumerie 100% bio à Combs-la-Ville

La Coopérative Bio d'Île-de-France a ouvert son usine de transformation sur l'Ecopôle de Sénart. Ce site, in fine, produira entre 2.000 et 3.000 tonnes de légumes bio par an.



La Coopérative Bio d'Île-de-France a ouvert son usine de transformation sur l'Ecopôle de Sénart. Ce site produira entre 2.000 et 3.000 tonnes de légumes bio par an. Carottes, betteraves, pommes de terre, légumes secs seront fournis par quelque soixante exploitants agricoles franciliens, tous adhérents de cette coopérative. Ce qui permet à cette dernière de maîtriser désormais l'ensemble de la chaîne, de bout en bout. Les légumes seront ensuite revendus en fonction de leur gamme à des magasins spécialisés bio ou à la restauration collective.



Source : www.evasionfm.com



#Coopératives_Agricoles #Légumes #Bio

www.evasionfm.com




Pichon Gilbert

Pour les légumes d’été, c’est la fin du biologique en hiver

Désormais, il n'est plus question que des légumes chauffés sous serre soient vendus avec l'étiquette "agriculture biologique".



Pour la première fois en France cet hiver, aucune trace d'aubergines, de tomates ou encore de fraises françaises biologiques sur les étals de marchés. Les producteurs ont désormais l'interdiction de vendre les fruits et légumes d'été sous l'étiquette biologique du 21 décembre 2019 au 30 avril 2020. Une interdiction qui émane d'un long débat sur l'agriculture biologique. Un kilo de tomates produit sous serres chauffées émet 2,2 kilogrammes de Co2 et sept fois de gaz à effet de serre que des tomates cultivées en plein air. Empêcher la commercialisation en hiver est une bonne décision pour un producteur biologique, qui, par conviction, a toujours refusé d'utiliser cette méthode. Aujourd'hui, 78% des tomates consommées en France viennent de l'étranger.



www.francetvinfo.fr



#Légumes #Agriculture_biologique

www.francetvinfo.fr




Traore Phénix Mensah

Utilisation d’engrais sur les cultures intercalaires: Le manioc en association avec des légumes

Il est courant d’associer aussi dans une même parcelle le manioc et les légumes à savoir: piments, citrouille à cannelures, gombo, melon (espèces Cucumeropsis), épinards, Solanum nigrum et autres espèces de Solanum (morelle noire)







Cette association a besoin de plus d’azote (N) que le manioc en monoculture. L’application d’engrais est similaire à celle faite au manioc en culture intercalaire avec le maïs, mais probablement avec moins de besoin en azote. Le N requis varie selon les légumes cultivés: les légumes verts à feuilles ont besoin de beaucoup d’azote, par conséquent, une plus grande quantité de N doit être appliquée. Si la fumure minérale peut contribuer à augmenter les rendements, elle ne saurait suffire à rendre durable la production à long terme sur un sol dégradé. Il est nécessaire que les agriculteurs préservent et améliorent la qualité et la santé du sol au moyen d’autres mesures «Produire plus avec moins», telles que le labour de conservation, les cultures intercalaires, l’engrais vert, le paillage aux résidus de culture, les cultures de couverture, la culture en bandes, et l’application de fumier animal ou de compost

#Engrais #Manioc #Légumes

www.talkag.com

africasoilhealth.cabi.org

africasoilhealth.cabi.org




Traore Phénix Mensah

Exportation de légumes au Ghana

Le Ghana décrète une interdiction



Le Ghana interdit d'exporter des légumes à feuille vers l'UE à partir de samedi



Le Ghana a donc sorti une interdiction d'exporter des légumes vers l'UE et donc se trouve sur une liste rouge, une provenance à haute surveillance. Cette décision est prise en raison de l'important nombre d'interceptions de produits non conformes à l'export, le taux élevé et inquiétant de notifications provenant de pays tiers et du renforcement de la réglementation européenne qui exige des pays de leur fournir un nouveau dossier quant à la gestion d'organismes toxiques sur les légumes comme: les Capsicum, Solanum, Luffa et autres produits de cette famille. La décision prend effet à compter de samedi, 1er juin 2019. Selon le communiqué, le Ghana est au cinquième mois de la deuxième année et le nombre de notifications est à la hausse.

#Exportation #Légumes

www.talkag.com

www.commodafrica.com

www.commodafrica.com




Bomboma Jean

Légumes

Les rangs sont plus nettoyés grâce aux bineuses automatiques



Mathieu Berthou, commercial pour la société Le Saout, spécialisé dans le matériel légumier à Cléder déclare que « Le résultat est même plus satisfaisant qu’avec un binage manuel, les dents de la bineuse viennent vraiment sous les feuilles de salade ». Il ajoute que « le système de repérage des plants par diodes n’est pas gêné par des conditions venteuses ou par la terre ». Bien entendu, le passage d’un tel outil se réalise sur des adventices jeunes, afin de distinguer les plants des mauvaises herbes. La pression de chaque élément est réglable, afin de s’adapter « à la dureté de la terre », ainsi que la profondeur d’action des lames. La vitesse d’ouverture et de fermeture des lames sarcleuses se règle automatiquement suivant la vitesse d’avancement du tracteur. À ce jour, cette machine vendue en pays léonard est la première à fonctionner en France chez un légumier.

#Bineuses #Légumes



www.talkag.com

www.paysan-breton.fr

www.paysan-breton.fr




Cavaille Olivier

Dino traverse l’Atlantique - Naïo Technologies

Dino traverse l'Atlantique!

L'épopée américaine commence pour le robots de Naïo #legumes



www.naio-technologies.com #Technologies_et_Innovations #Technologies_et_agriculture #Agriculture_De_Demain #Désherbages

www.naio-technologies.com




Traore Phénix Mensah

Culture des légumes en pot : les variétés les plus adaptées

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Légumes et maïs sans irrigation - JT France 2.

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Agriculture : des fruits et légumes dans le désert

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Algérie | Biskra cultive 40% de la production nationale en fruits et légumes

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Légumes et maïs sans irrigation - JT France 2.

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Climate Smart, Market Led Fruit and Vegetable Production

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Le maïs doux

Un idéal pour faire manger les légumes aux enfants



Un aliment peu calorique et riche en fibre



Le maïs est peu calorique, riche en fibres, en minéraux. On trouve également des vitamines très intéressantes : notamment celles du groupe B et notamment la vitamine B9 qui est particulièrement recommandée aux femmes enceintes. Autre avantage du maïs, c’est qu’en cuisine c’est vraiment un aliment facile à préparer, il n’a y aucun problème d’allergies et puis les enfants apprécient le maïs donc c’est idéal pour faire manger plus de légumes aux enfants.



www.maisculturedurable.com



#Légumes #Fibre

#Maïs #Agroalimentaire

www.maisculturedurable.com




Pichon Gilbert

Nouvelle campagne de communication GRDF

De l’humour au service de la cause en faveur d’une planète plus verte



“Pour l’avenir du gaz aussi, GRDF recommande 5 fruits et légumes par jour”.



Une accroche de la nouvelle campagne publicitaire de GRDF prête à faire sourire mais en réalité très sérieuse puisque, contre toute attente, il est possible de produire du gaz vert, local et renouvelable à partir des épluchures de nos fruits et légumes.





lejournaldeleco.fr





#GRDF #fruits #légumes





Pichon Gilbert

Filière légume France

L’excellence des produits français



En 2016 la France a exporté 129 000 tonnes d’oignons et échalotes.



En 2016 la France a exporté 129 000 tonnes d’oignons et échalotes. Si l’Union européenne représente environ 90 % des débouchés en volume, certains pays tiers importent des quantités non négligeables, en Afrique subsaharienne, tels que la Côte d’Ivoire ou le Sénégal, mais également la Suisse ou les Etats-Unis.



www.franceagrimer.fr



#Légumes





Pichon Gilbert

Filière légumes en France

La commercialisation



La france exportatrice mais demeure dépendant également de l’importation



Le chiffre d’affaires de la filière fruits et légumes en production est de plus de 6 milliards d’euros dont environ 700 millions d’euros destinés pour la transformation. Pour l’expédition, les producteurs, les expéditeur privés et les coopératives commercialisent des fruits et légumes pour un montant de plus de 7 milliards d’euros, à destination des grossistes et des centrales d’achats, mais également des commerçants sur les marchés. Au stade de gros s’ajoutent les produits issus de l’importation pour un montant estimé à 5,7 milliards d’euros En aval de la filière le chiffre d’affaires de la vente au détail est d’environ 17 milliards d’€ H.T pour l’ensemble de la filière fruits et légumes frais.



www.franceagrimer.fr



#légumes





Pichon Gilbert

Filière légumes France

La production



La France le 4ème producteur européen en volume



30 900 exploitations produisent des légumes, dont 6 000 exploitations spécialisées en production de légumes dédiés à l’industrie. La production totale en 2016 étant de 5,5 millions de tonnes. La surface mobilisée pour cette production de légumes est d’environ 280 000 ha. Mais, la production de légumes en France est en recul sur 15 ans mais tend à se stabiliser ces dernières années. La France produit une très grande variété de légumes mais les deux principales productions sont la tomate et la carotte



www.franceagrimer.fr



#légumes #légumes #tomate #carotte





Pichon Gilbert

Filière légumes France

L’organisation



Un secteur bien segmenté





Il existe deux filières distinctes pour les fruits et légumes : le frais et le transformé chacune comprenant divers métiers; des producteurs aux distributeurs et détaillants, en passant par les transformateurs, exportateurs, les grossistes, etc. La filière du transformé s’appuie sur des productions agricoles dédiées aux industries. Les acteurs des fruits et légumes sont regroupés au sein de l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel), l'association nationale interprofessionnelle des fruits et légumes transformés (Anifelt). Les producteurs peuvent se regrouper en organisations de producteurs qui, seules, permettent de bénéficier des aides prévues dans le cadre de l’organisation commune de marché pour les fruits et légumes (hors pomme de terre).



www.franceagrimer.fr



#légumes #fruits





Pichon Gilbert

Naïo Technologies

Robot Agricole Oz



Une technologie pour réduire la pénibilité du travail agricole



Créé par Gaëtan Severac, l’Oz fait gagner du temps aux agriculteurs maraîchers. Il a la faculté de passer entre les rangées de légumes et désherbe tout seul sans produit chimique. Deux tailles sont disponibles : une pour les petites exploitations et une autre pour les cultures légumières de plusieurs hectares. Le troisième modèle sera dédié à la viticulture.







lejournaldeleco.fr







#Robot #Agricole #Agriculteurs #Maraîchers #Légumes #Désherbe #Cultures #Légumières #Viticulture