Voir plus de contenu

ou


Grosbois Bastian

Lin fibre: Utiliser de bonnes semences et à la bonne dose

En lin, les exigences sont fortes et par exemple la norme officielle du taux de germination est particulièrement élevée, selon des experts du Gnis. Cinq maladies sont contrôlées dans le cadre de la certification des semences : « l’alternaria, le botrytis, le colletotrichum, le fusarium et le phoma. Les résultats de ces analyses montrent que globalement sur plusieurs années, il est constaté une quasi-absence de maladie pour les semences certifiées de lin high tech ». Autre point d'attention : la densité de semis. « L’optimum du peuplement à la récolte dépend de nombreux facteurs maîtrisables ou non (type de sol, région, matériel et pratiques, conditions climatiques…). Mais une fois celui-ci déterminé, il est nécessaire de convertir cet objectif de peuplement en dose de semis », rappellent les experts du Gnis. Attention aussi à ajuster la dose de graines à semer en fonction : des conditions de semis, de la date de semis et de la taille des graines.



#Lin_fibre #Cultures



SOURCE: www.terre-net.fr



Lire aussi

Lin fibre de printemps: les clefs de la réussite, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Lin fibre de printemps: les clefs de la réussite

Dès le semis, les pratiques vont déterminer la régularité du libre et la rentabilité de la linière. Obtenir un rendement en fibre élevé nécessite le bon déroulement de certaines étapes notamment avec une croissance régulière des lins à chaque moment du cycle.



Il apparaît important de maîtriser le peuplement du lin dès le semis. Parmi les critères à surveiller donc, le choix de la parcelle. La préparation du sol est également primordiale pour assurer une levée régulière et rapide. Cinq paramètres sont nécessaires pour atteindre les meilleurs rendements. Il faut une bonne implantation. L’implantation conditionne son enracinement et donc sa capacité à s’alimenter et à résister aux ravageurs, aux maladies et à la verse. Un peuplement régulier: la régularité du peuplement prime sur la densité car le lin compense mal une hétérogénéité. Le rendement en fibres s’élabore durant tout le cycle végétatif. Il dépend essentiellement de la régularité de la croissance et de la maturation des lins de la levée à la fin de floraison. L’arrachage correspond à la première étape de la récolte et intervient quand les lins sont matures. Les plantes ne sont pas fauchées mais bien arrachées pour ne pas perdre les fibres présentes dans la partie basse des tiges. Le bon état du matériel, ainsi que le respect de quelques règles de base concernant l’ensemble des opérations de récolte, peuvent augmenter la recette de plus d’un tiers dans certains cas.



#Lin_fibre #Cultures



SOURCE: https://www.arvalis-infos.fr/lin-les-clefs-de-la-reussite- @/view-10370-arvarticle.html

www.arvalis-infos.fr




Bomboma Jean

Interviewé par l’Agence Ecofin sur une hausse des prix du chocolat ou de la production

Cacaotier liée au DRD, Janvier Nkurunziza, responsable de la Section recherche et analyse sur les produits de base à la CNUCED a affirmé que si on se fie à la loi de l’offre et de la demande, on se dit que si le prix augmente, la production va augmenter. Mais cela n’arrivera pas immédiatement en raison du temps qu’il faut au cacaoyer pour donner les cabosses.



Cette mesure a un effet, à moyen et long terme au niveau de la production et encore une fois ce n’est pas prouvé que tout le monde va se lancer dans la production de cacao. C’est une possibilité. C’est vrai que le tarif de 400 $ la tonne va se répercuter sur la chaîne de valeur. Il faut que quelque part, quelqu’un absorbe cette prime. Et encore une fois, on ne sait pas si une augmentation affectera le consommateur. Cela peut l’impacter ou pas. Si les prix augmentent d’un coup, peut-être que le consommateur va l’accepter et comprendre que le prix d’une barre de chocolat augmente de quelques centimes. Peut-être qu’il ne va même pas s’apercevoir de cette augmentation du prix. Il y a toute une liste de question à laquelle on n’a pas de réponse à priori ». Ainsi, Lindt & Sprüngli, le chocolatier suisse a été fondée en 1845 et achète 80 % de son cacao auprès du Ghana.

#Ghana #Lindt_Sprüngli #Chocolat #Transformation #Cacao



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Bomboma Jean

Selon Lindt & Sprüngli, la demande en cacao pourrait chuter à cause du différentiel de revenu décent

D’après les propos de l’Agence Ecofin, le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli anticipe une baisse de la demande en cacao des industriels en raison du différentiel de revenu décent (DRD) de 400 $ par tonne de cacao, mise en œuvre par la Côte d’Ivoire et le Ghana.



Selon Dieter Weisskopf, son directeur général, le renchérissement des prix de la matière première devrait pousser les acteurs à opter pour des substituts au cacao dans le processus de fabrication du chocolat et réduire leur attrait pour les fèves traditionnelles. Il faut noter que le responsable, c’est-à-dire le DRD pourrait avoir un effet d'entraînement sur les pays voisins et aboutir d’ici deux à trois ans à une surproduction sur le marché mondial. Dans l’immédiat, M. Weisskopf, met en lumière une possible répercussion de ce différentiel de revenu sur le prix facturé aux clients d’ici les prochains mois. La demande en cacao pourrait chuter en raison du différentiel de revenu décent. Ces nouvelles déclarations viennent confirmer l’effervescence que provoque le DRD depuis son annonce en octobre dernier, dans les rangs des acteurs de la chaîne de valeur mondiale du cacao.

#Ghana #Lindt_Sprüngli #Chocolat #Transformation #Cacao



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Pichon Gilbert

Lin d’hiver : le désherbage mécanique et mixte du lin oléagineux

Les outils utilisables sur le lin sont surtout la herse étrille et la houe rotative en raison de l’écartement de la culture. Une bineuse à céréales autoguidée peut être utilisée sur un lin semé à écartement de 15-17 cm.



La herse étrille et la houe rotative sont efficaces sur adventices jeunes, il ne faut donc pas trop attendre pour commencer à désherber mécaniquement le lin. Sur lin, il est recommandé de ne pas trop augmenter la vitesse de passage et l’agressivité des outils. La herse étrille peut se passer à 5-8 km/h, la houe rotative peut aller jusqu’à 13-15 km/h. Par ailleurs, les passages de herse étrille ou de houe rotative en aveugle sont toujours intéressants pour faire gagner à la culture un temps d’avance sur les adventices. Plusieurs passages au cours du cycle sont nécessaires pour une meilleure efficacité. Les réglages d’outils sont essentiels pour préserver le lin et détruire un maximum d’adventices. Il est conseillé de tester avant les outils sur une distance courte mais suffisante pour que la vitesse de travail soit atteinte. Ces réglages doivent être renouvelés à chaque stade de développement de la culture et des adventices, et à chaque nouvelle parcelle. Intégrée à une stratégie de lutte plus globale, la lutte mixte, combinant à la fois désherbage chimique et désherbage mécanique est un bon moyen pour maîtriser les adventices.



www.talkag.com



www.terresinovia.fr



#Lin_d_hiver #Céréales_d_hiver #Conseils_agronomiques

www.terresinovia.fr




Pichon Gilbert

Pulvérisateurs Europiave

Série Europiave Linéaire





Les pulvérisateurs de la série EUROPIAVE "LINEARE" diffèrent de ceux de la série "ECOTURBO" uniquement par le ventilateur, qui convient particulièrement aux vignobles et vergers en espalier. Avec ce type de convoyeur, dans lequel se trouvent une série de lames réglables en acier inoxydable, il est possible de transporter le produit uniquement aux endroits souhaités, ce qui entraîne une meilleure distribution et des économies de produits conséquentes.



www.talkag.com



www.europiave.it



#Europiave #Lineare #Pulvé #Machine_agricole

www.europiave.it




Pichon Gilbert

Pulvérisateurs Cima

Link 50



Le pulvérisateur articulé





Le pulvérisateur articulé série LINK 50 à pulvérisation pneumatique basé sur le principe du "tube Venturi", permet d'effectuer des traitements phytosanitaires avec un bas volume d'eau. La cellule est attelée sur le 3ème point du tracteur et la voûte de distribution est appliquée directement sur la turbine. Le joint articulé , sur lequel le chariot avec le réservoir est attelé, permet d'avoir un rayon de braquage très court. Grâce aux différentes régulations, les roues du chariot font le même tracé des roues du tracteur. Très peu d'entretien, frais de travail minimisés.



www.talkag.com



www.cima.it



#Cima #Pulvé #Link50 #Machine_agricole



www.cima.it




Pichon Gilbert

Lindner trac

Geotrac 84 EP



La nouvelle génération de moteurs Perkins qui équipe le Geotrac 84ep, permet de développer plus de puissance tout en réduisant de manière significative la consommation de carburants. Invisible, le filtre à particules ne nécessite aucun additif supplémentaire. Le limiteur de régime “ep“ assure un fonctionnement efficace et ménage les outils au travail. Parmi les autres points remarquables on dénombre la transmission ZF et le circuit hydraulique hautes performances.



www.talkag.com



www.lindner-traktoren.at



#Lindner #Geotrac_84EP #Tracteurs

www.lindner-traktoren.at




Pichon Gilbert

Lindner trac

Geotrac 134Ep



Nouveau moteur Perkins de 4.4 litres de cylindrée développant 144ch. et un couple de 560Nm à 1400tr/min – Nouvelle transmission ZF à 4 rapports sous charge et système hydraulique BOSCH avec pompe à cylindrée variable. Ces nouveautés techniques présentes sur le Geotrac 134ep préfigurent l’évolution à venir du reste de la gamme de produits Lindner dans les 5 prochaines années, avec pour principal objectif l’amélioration de l’efficacité et de la consommation.



www.talkag.com



www.lindner-traktoren.at



#Lindner #Geotrac_134EP #Tracteurs

www.lindner-traktoren.at




Pichon Gilbert

Lindner trac

Lintrac 90



Pour un travail spécialisé dans les moindres détails



Avec une largeur hors tout minimale de 160 cm le Lintrac convient parfaitement aux cultures spécialisées. Il dispose d´une maniabilité hors pair grâce á sa voie de 1.35m ou de 1.50m et son essieu arrière directeur. Grâce à la très intuitive commande L-Drive de la transmission à variation continue ZF, la conduite devient accessoire et l’opérateur peut se concentrer sur les outils. Le système hydraulique Load Sensing délivrant 100 l/min permet un travail particulièrement efficace.



www.talkag.com



www.lindner-traktoren.at



#Lindner #Lintrac_90 #Tracteurs

www.lindner-traktoren.at




Pichon Gilbert

Linaire mineure (Chaenorrhinum minus)

Tout sur l’adventice



La plante adulte a une hauteur de 5 à 25 cm. La tige est dressée, ramifiée à poils glanduleux. Les feuilles velues sont d' abord opposées puis alternes, lancéolées à linéaires, s'atténuant en un pétiole indifférencié, de petite taille, nervure médiane seule visible. Les fleurs sont violettes et jaunes puis disposées en grappes feuillées, et se prolongeant en un éperon court. Les fruits sont des capsules ovoïdes s'ouvrant au sommet par 2 trous. Graines ovoïdes lisses.



www.talkag.com

www2.dijon.inra.fr

#Linaire_mineure #Chaenorrhinum_minus #Adventices

www2.dijon.inra.fr




Pichon Gilbert

Kickxia spuria (Linaire bâtarde)

Tout sur l’adventice



Kickxia spuria est une espèce de plante à fleurs appartenant à la famille des Plantaginacées. Il est présent sur d'autres continents en tant qu'espèce introduite et parfois en tant que mauvaise herbe nuisible. Il s’agit d’une herbe basse et velue avec une tige rampante à nombreuses branches. Il produit des feuilles arrondies et floues à de larges intervalles le long de la tige, ainsi que des fleurs solitaires en forme de muflier. Chaque fleur mesure jusqu’à 1,5 cm de long avec un étroit éperon pointu qui s’étend à partir du dos. Les lobes de la bouche sont jaune, blanc et violet foncé, et la fleur entière est floue à poilue.



www.talkag.com

en.wikipedia.org

#Kickxia_spuria #Linaire_bâtarde #Adventices

en.wikipedia.org




Pichon Gilbert

Linaire élatine (Kickxia elatine)

Tout sur l’adventice



La Linaire élatine (Kickxia elatine) est une plante herbacée annuelle de la famille des Scrophulariaceae, ou des Plantaginaceae. Elle est assez commune en Europe dans les champs cultivés. C'est une plante rampante, basse. Les fleurs sont jaune pâle, brun-noir sur la partie supérieure, avec un éperon. Les feuilles sont hastées, velues.



www.talkag.com

fr.wikipedia.org

#Linaire_élatine #Kickxia_elatine #Adventices





Pichon Gilbert

Engrais verts

Lin comme engrais vert



Préférable de le semer au printemps



Le lin est utilisé comme engrais vert de printemps. Il se sème dès Mars/Avril avant une culture d'été. En Mai/Juin il sera laissé en place jusqu'à la fin de l'été. De croissance rapide il peut être fauché 8 à 10 semaines après le semis. Mais en le laissant en place plus longtemps ses racines pourront mieux se développer pour aérer le sol et sa tige, en se lignifiant deviendra riche en carbone. En cycle court l’on a la possibilité de l'associer avec de la phacélie ou de la moutarde. En cycle long, il est conseillé d’associer le lin avec une légumineuse comme du trèfle incarnat ou de la vesce de printemps.



binette-et-cornichon.com



#Engrais_verts #Lin #Conseil_Agronomiques

binette-et-cornichon.com




Pichon Gilbert

Culture du lin

Lutte chimique



Principes de lutte antidicotylédones



Le lin est une culture très sensible aux phytotoxicités. Préférez les applications d’anti-dicotylédones fractionnées, en particulier dans les sols filtrants, pour un meilleur compromis efficacité/sélectivité. En lin d'hiver : Les programmes de désherbage anti-dicotylédones ne reposent que sur SPELEO. Une utilisation précoce de SPELEO permettra de gérer convenablement les adventices en raison de leur stade plus sensible. En lin de printemps : les produits à base de bromoxynil et de bentazone viennent compléter le champ des possibles par rapport aux solutions disponibles en lin d’hiver. En risque de très forte pression véronique feuille de lierre, il faut augmenter la dose de SPELEO, ce qui n’est pas sans risque pour la sélectivité. Les rattrapages sont peu nombreux sur lin d’hiver. Ils se raisonnent (sur observations) dès le la sortie d’hiver.



www.terresinovia.fr



#LutteChimique #Antidicotylédones #Lin

www.terresinovia.fr




Pichon Gilbert

Culture du lin

Lutte chimique



Principes de lutte antigraminées



En situations de forte infestation de graminées et/ou présence de graminées résistantes, réaliser un désherbage de présemis incorporé avec AVADEX 480, à compléter en cas de graminées sensibles par un antigraminée foliaire (AGF) en végétation. En lin d’hiver, faire attention à la sensibilisation au gel des AGF. Dans les zones à hiver froid (Centre, Nord et Est), les antigraminées doivent être utilisés en sortie d’hiver et pas avant, car ils sensibilisent la culture au froid. Dans les zones à hivers plus doux (Sud-Ouest, Ouest), l’application d’un antigraminées à l’automne est possible uniquement en cas de concurrence précoce. Il est conseillé dans le cas général de le positionner en sortie d’hiver.



www.terresinovia.fr



#LutteChimique #Antigraminées #Lin

www.terresinovia.fr




Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Les récoltes



Gestion de résidus et pailles



Si les résidus sont laissés ou enfouis, un broyage des pailles de lin est indispensable. Les résidus de paille de lin se dégraderont d’autant plus facilement qu’ils sont laissés en surface, au soleil et à la pluie. Le lin laisse une bonne structure de sol pour la culture suivante.



www.terresinovia.fr



#Culture

#Récoltes #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Les récoltes



Récolter au soleil



Récolter quand les graines sont libres dans les capsules, dans la mesure du possible par temps sec, chaud et ensoleillé. A contrario, éviter les très fortes chaleurs en journée. La récolte s'effectue selon les régions de fin-juillet dans le Sud à début août dans le Nord, sans dessiccation préalable. La récolte du lin demande une attention toute particulière, mais pas de matériel spécifique.



www.terresinovia.fr



#Culture

#Conseil_agronomiques #Récoltes #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Les ravageurs



Altises adultes



Les dégâts d'altises sont d’autant plus préjudiciables que la densité des plantes est faible et leur croissance lente. Toutefois, leur présence à l'automne n'est pas fréquente.



www.terresinovia.fr



#Ravageurs #Altises

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Les ravageurs



Les thrips



Les thrips adultes (insectes allongés noirs de 1 à 2 mm) et les larves (1 mm, jaune orangé) peuvent coloniser les parcelles de la reprise de végétation à la floraison. Les attaques tardives sont les plus nuisibles, car elles provoquent l’avortement des fleurs.



www.terresinovia.fr



#Ravageurs #Thrips

#Lin #Ravageurs





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Maladies du lin oléagineux



Botrytis, Fusariose, Verticilliose



La nuisibilité de ce parasite de faiblesse est rarement importante. La fusariose se manifeste par un jaunissement d’abord unilatéral et un flétrissement des feuilles, suivis par un brunissement et la mort de la plante. Les sommités des plantes flétries prennent souvent un aspect en crosse et les racines des plantes mortes sont de couleur gris cendré. Pour lutter contre, choisir une variété à bon comportement car aucune lutte fongicide n’est possible; allonger la rotation du lin permet une réduction de l’inoculum.



www.terresinovia.fr



#Maladie #Botrytis #Fusariose #Verticilliose

#Maladies_de_plantes_ #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Maladies du lin oléagineux



Brunissure (Kabatiella lini)



La kabatiellose s’exprime dès le stade 5 cm sous forme de cicatrices pouvant évoluer en crevasses longitudinales au niveau du collet des plantes et qui provoquent une courbure du pied. Dans les cas graves, il se forme un étranglement du collet qui finit par une cassure. A partir de la floraison, les symptômes se manifestent sur feuilles par l’apparition de taches brunes à rougeâtres et sur tiges par des traînées longitudinales brunes à rougeâtres et entraînent un brunissement généralisé de tous les organes d’où le nom de brunissure donné à la maladie à ce stade.



www.terresinovia.fr



#Maladie #Brunissure



#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Maladies du lin oléagineux



La septoriose



La septoriose se manifeste le plus souvent à partir de la floraison. Les premiers symptômes sont observés dès l’automne sur lin d’hiver. Ceux-ci résultent d’une contamination par les spores de la forme sexuée du champignon Mycosphaerella linicola libérées à partir des résidus de récolte infectées. Des taches brunes plutôt allongées et aux contours diffus apparaissent sur les feuilles de la base puis progressent sur les étages foliaires supérieurs en s’accompagnant d’une défoliation marquée en bas de tige.



www.terresinovia.fr



#septoriose #Maladie

#Maladies_de_plantes_ #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Régulation



Lin de printemps



Le lin de printemps est moins sujet à la verse que le lin d’hiver, car la plante est plus courte. De la même façon qu’en lin d’hiver, moduler la dose selon le risque de verse. Une dose trop élevée par rapport au risque de verse entraîne une réduction du potentiel de rendement. Selon les conditions climatiques lors de l'application du régulateur, la dose de celui-ci peut être modulée. En très bonnes conditions d'application, une dose faible pourra être efficace.



www.terresinovia.fr



#Culture #Régulation

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Régulation



Lin d’hiver



En fonction du risque verse établi à la parcelle, la dose de régulateur est à moduler. Si le risque verse est mal estimé, une surdose de régulateur par rapport à un risque faible peut avoir un effet dépressif sur le rendement du lin. Selon les conditions climatiques lors de l'application du régulateur, la dose de celui-ci peut être modulée. En conditions très poussantes à l’automne, laissant présager une hauteur des lins supérieure à 10 cm à l’entrée de l’hiver, appliquer un régulateur entre les stades 5 et 7 cm.



www.terresinovia.fr



#Culture #Régulation

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte chimique



Principes de la lutte anti-dicotylédones





Le lin est une culture très sensible aux phytotoxicités. Préférer les applications d’anti-dicotylédones fractionnées, en particulier dans les sols filtrants, pour un meilleur compromis efficacité/sélectivité. En lin d'hiver, les programmes de désherbage anti-dicotylédones ne reposent que sur SPELEO afin de préserver au mieux la culture de l’action racinaire du produit. En lin de printemps, les produits à base de bromoxynil et de bentazone viennent compléter le champ des possibles par rapport aux solutions disponibles en lin d’hiver.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteChimique

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte chimique



Principes de luttes antigraminées



En situations de forte infestation de graminées, de présence de graminées résistantes, réaliser un désherbage de présemis incorporé avec AVADEX 480, à compléter en cas de graminées sensibles par un antigraminée foliaire en végétation. Dans les zones à hiver froid, les antigraminées doivent être utilisés en sortie d’hiver et pas avant, car ils sensibilisent la culture au froid. Dans les zones à hivers plus doux, l’application d’un antigraminées à l’automne est possible uniquement en cas de concurrence précoce.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteChimique

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte mécanique



Le désherbage mécanique et mixte



Il est possible de désherber mécaniquement les lins d’hiver et de printemps. Le désherbage mécanique montre un intérêt sur des adventices jeunes, en conditions de passages optimales, tout en respectant vitesse, réglages et stades de passage pour ne pas pénaliser la culture. Intégrée à une stratégie de lutte plus globale, la lutte mixte, combinant à la fois désherbage chimique et désherbage mécanique est un bon moyen pour maîtriser les adventices.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteMécanique



#Désherbages #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte agronomique



Se baser sur des méthodes agronomiques



Il faut privilégier les rotations longues et diversifiées pour permettre l’alternance de cultures d’hiver. Réaliser aussi un semis en bonnes conditions pour favoriser une bonne levée; réaliser un labour tous les 3 à 4 ans dans la rotation, pour de diminuer le stock semencier de certaines espèces, réaliser plusieurs déchaumages superficiels après récolte du précédent pour permettre un déstockage des graines d’adventices,



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteAgronomique

#Lin #Luttes_agronomiques_





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Irrigation





Ne jamais irriguer en cas de risque de verse.



Lors d’un printemps marqué par des séquences sèches, le lin valorise bien l’irrigation sur les phases de floraison et de début de remplissage des graines. Si l’on a la possibilité d’irriguer, réaliser 2 à 3 tours d’eau de 35 mm chacun avec le 1er tour dès la formation des boutons floraux en cas de sécheresse au printemps et les 2 tours suivants encadrant la floraison.



www.terresinovia.fr



#Culture

#Irrigation #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Fertilisation



Le zinc



Le lin exporte beaucoup de zinc de l’ordre de 300g/ha d’élément pur. Le calcaire actif bloque le zinc, évitez donc de réaliser un chaulage avant une culture de lin. Le lin de printemps est plus sensible aux carences en zinc.



www.terresinovia.fr



#Zinc



#Fertilisation #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Phosphore et potasse



Besoins en phosphore et potasse faibles



Le lin a des besoins faibles en P et K. Raisonner les apports de P et K en fonction de la teneur du sol, de l’historique des apports et des résidus du précédent.



www.terresinovia.fr



#Phosphore #Potasse

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Fractionner l'apport d'azote



En lin oléagineux de printemps



Il est conseillé d’apporter la dose d’azote au semis en incorporé ou juste après le semis si les conditions sont favorables. En cas de fractionnement de la dose à apporter, le deuxième apport, peut être réalisé sous forme solide, avant l’apparition des boutons floraux.



www.terresinovia.fr



#Azote #Oléagineux

#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Fractionner l'apport d'azote



En lin d'hiver



Il est déconseillé d'apporter des effluents d'élevage sur le lin. Ajuster la dose totale en fonction du type de sol et des reliquats. En lin oléagineux d'hiver, si la dose à apporter est supérieure à 80 unités, il est conseillé de fractionner en deux apports.



www.terresinovia.fr



#Azote #Oléagineux

#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Semis



Densité de semis



En lin oléagineux d’hiver, semer 350 à 400 graines/m² au semoir à céréales pour obtenir 250 à 300 plantes/m² avec 2 à 3 tiges par plantes en sortie d’hiver. Une vitesse réduite d’avancement favorise la bonne répartition des graines sur la ligne de semis et une bonne régularité de profondeur ou position de la graine. En lin de printemps, semer au semoir céréales à 1-2cm de profondeur.



www.terresinovia.fr



#Culture

#Semis #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Semis



Semer à la date optimale



En lin oléagineux d'hiver, la date de semis optimale se situe entre la mi-septembre et la mi-octobre selon les régions avec pour objectif d’obtenir un lin entre 5 et 10 cm maximum avant les premiers froids et de pouvoir débuter le désherbage dès l’automne. En lin de printemps l’objectif est de semer le plus précocement possible afin d’avancer le cycle et éviter les risques de déficit hydrique et de fortes températures.





www.terresinovia.fr





#Culture



#Semis #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Préparation du sol



Privilégier le non labour en lin d’hiver



A l’implantation du lin, l’objectif est d’avoir pour un lit de semence soigné. Pour le lin d’hiver, l’objectif est d’atteindre un pivot de 10 à 15cm dès l’automne. Le non labour est conseillé dans les sols argileux. Une structure superficielle fine, aplanie et rappuyée sera primordiale pour assurer une levée rapide et homogène du lin.





www.terresinovia.fr





#Culture #PréparationDuSol

#Travail_du_sol #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Variétés



Des progrès génétiques incontestables



Les performances de rendement en graines ont augmenté de 0,77 q/ha et par an pour le lin d'hiver entre 2002 et 2010. Les performances de rendement en graines ont augmenté de 0,43 quintal par hectare et par an pour le lin de printemps entre 1998 et 2010.





www.terresinovia.fr





#Variétés #Culture



#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Variétés



Les critères pour bien choisir sa variété printemps ou hiver



Dans le cas du lin d’hiver, préférer des variétés très tolérantes ou tolérantes à l’hiver. Afin d’économiser un régulateur en condition normale de culture, choisir une variété très tolérante à assez tolérante en lin de printemps. Choisir des variétés très tolérantes ou tolérantes particulièrement dans les parcelles qui ont déjà exprimé la fusariose par le passé.



www.terresinovia.fr





#Variétés #Culture

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts économiques



Normes et conditions de commercialisation des graines



Le lin oléagineux est une production majoritairement contractualisée auprès des producteurs. Afin d’être commercialisées, les graines de lin doivent satisfaire des normes de commercialisation qui peuvent dépendre, selon les contrats, de la richesse en huile et en acide alpha-linolénique (oméga 3).





www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsÉconomiques



#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts économiques



Les principaux acteurs de la filière



Valorex, le premier utilisateur, avec une consommation annuelle qui s’élève en 2016 à 50 000 tonnes, est spécialisé dans l’extrusion de graines entières pour l’alimentation animale. Il est aussi à l’origine d’une démarche visant à augmenter la teneur en oméga 3 des produits issus des animaux via l’introduction de graines de lin entières dans leur alimentation. L’Huilerie de l’Orme Creux est le deuxième acteur du secteur, elle a traité un volume de 140 tonnes de graines de lin en 2015 pour la production d’huile.





www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsÉconomiques

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts économiques



Les pailles de lin, un coproduit parfois valorisé



La tige du lin oléagineux, bien que riche en fibres de qualité, est peu valorisée. Selon une étude menée en 2009 par Terres Inovia auprès de 124 agriculteurs, les pailles de lin étaient considérées comme un atout et étaient, dans près d’un tiers des cas enquêtés, valorisées en tant qu’isolants, litières ou encore en paillage.





www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsÉconomiques

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts économiques



Débouchés des graines, l'extrusion domine



L’élevage bovin utilise aussi des tourteaux gras, coproduits de la trituration des graines, mais cette activité est devenue très minoritaire devant l’extrusion. L’utilisation de graines entières dans l’alimentation humaine est un débouché mineur à forte valeur ajoutée. Bien qu’autorisée en mélange dans les huiles alimentaires et les matières grasses à tartiner depuis 2008, l’huile de lin reste à ce jour principalement destinée à la fabrication industrielle du linoléum, de l’encre et de la peinture.





www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsÉconomiques

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts économiques



Une graine riche en oméga 3



La valorisation de la graine de lin tient principalement à la richesse de son huile en acides gras polyinsaturés, dont les propriétés sont mises à profit depuis pour des débouchés non alimentaires dans l’oléochimie. Par ailleurs, un de ces acides gras polyinsaturés, l’acide alpha-linolénique, est du type oméga 3 et présente des propriétés nutritionnelles très intéressantes aussi bien pour l’homme que pour les animaux.





www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsÉconomiques

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts agronomiques



Ses atouts font du lin une culture qu’on peut introduire en hiver



Le lin oléagineux est peu sensible aux ravageurs type limaces, pucerons et peu appétant pour les lapins. Il facilite le désherbage des céréales ou du colza, notamment pour les parcelles à problématiques géranium, crucifères en créant une rupture dans les rotations. Le lin oléagineux d’hiver est adapté aux implantations sans labour. Il réduit les risques d’érosion en couvrant le sol dès l’automne.



www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsAgronomiques

#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte chimique



Principes de la lutte anti-dicotylédones



Le lin est une culture très sensible aux phytotoxicités. Préférer les applications d’anti-dicotylédones fractionnées, en particulier dans les sols filtrants, pour un meilleur compromis efficacité/sélectivité. En lin d'hiver, les programmes de désherbage anti-dicotylédones ne reposent que sur SPELEO afin de préserver au mieux la culture de l’action racinaire du produit. En lin de printemps, les produits à base de bromoxynil et de bentazone viennent compléter le champ des possibles par rapport aux solutions disponibles en lin d’hiver.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteChimique

#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte chimique



Principes de luttes antigraminées



En situations de forte infestation de graminées, de présence de graminées résistantes, réaliser un désherbage de pré-semis incorporé avec AVADEX 480, à compléter en cas de graminées sensibles par un antigraminée foliaire en végétation. Dans les zones à hiver froid, les antigraminées doivent être utilisés en sortie d’hiver et pas avant. Dans les zones à hivers plus doux, l’application d’un antigraminées à l’automne est possible uniquement en cas de concurrence précoce.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteChimique



#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte mécanique



Le désherbage mécanique et mixte





Il est possible de désherber mécaniquement les lins d’hiver et de printemps. Le désherbage mécanique montre un intérêt sur des adventices jeunes, en conditions de passages optimales, tout en respectant vitesse, réglages et stades de passage pour ne pas pénaliser la culture. Intégrée à une stratégie de lutte plus globale, la lutte mixte, combinant à la fois désherbage chimique et désherbage mécanique est un bon moyen pour maîtriser les adventices.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture #LutteMécanique



#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Lutte agronomique



Se baser sur des méthodes agronomiques



Il faut privilégier les rotations longues et diversifiées pour permettre l’alternance de cultures d’hiver. Réaliser aussi un semis en bonnes conditions pour favoriser une bonne levée; réaliser un labour tous les 3 à 4 ans dans la rotation, pour de diminuer le stock semencier de certaines espèces, réaliser plusieurs déchaumages superficiels après récolte du précédent pour permettre un déstockage des graines d’adventices, favoriser la dégradation des résidus de récolte et réduire la présence de ravageurs.



www.terresinovia.fr



#Oléagineux #Culture

#Lin #Luttes_agronomiques_





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Irrigation



Ne jamais irriguer en cas de risque de verse.



Lors d’un printemps marqué par des séquences sèches, le lin valorise bien l’irrigation sur les phases de floraison et de début de remplissage des graines. Si l’on a la possibilité d’irriguer, réaliser 2 à 3 tours d’eau de 35 mm chacun avec le 1er tour dès la formation des boutons floraux en cas de sécheresse au printemps et les 2 tours suivants encadrant la floraison.



www.terresinovia.fr



#Culture



#Irrigation #Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Fertilisation



Le zinc



Le lin exporte beaucoup de zinc de l’ordre de 300g/ha d’élément pur. Le calcaire actif bloque le zinc, évitez donc de réaliser un chaulage avant une culture de lin. Le lin de printemps est plus sensible aux carences en zinc.



www.terresinovia.fr



#Zinc

#Fertilisation #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Phosphore et potasse



Besoins en phosphore et potasse faibles



Le lin a des besoins faibles en P et K. Raisonner les apports de P et K en fonction de la teneur du sol, de l’historique des apports et des résidus du précédent.



www.terresinovia.fr



#Phosphore #Potasse

#Fertilisation #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Fractionner l'apport d'azote



En lin oléagineux de printemps



Il est conseillé d’apporter la dose d’azote au semis en incorporé ou juste après le semis si les conditions sont favorables. En cas de fractionnement de la dose à apporter, le deuxième apport, peut être réalisé sous forme solide, avant l’apparition des boutons floraux.



www.terresinovia.fr



#Azote #Oléagineux

#Conseil_agronomiques #Lin #Fertilisation_azotée





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Fractionner l'apport d'azote



En lin d'hiver



Il est déconseillé d'apporter des effluents d'élevage sur le lin. Ajuster la dose totale en fonction du type de sol et des reliquats. En lin oléagineux d'hiver, si la dose à apporter est supérieure à 80 unités, il est conseillé de fractionner en deux apports.



www.terresinovia.fr



#Azote #Oléagineux #Conseils_Agronomiques

#Lin #Fertilisation_azotée





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Semis



Densité de semis



En lin oléagineux d’hiver, semer 350 à 400 graines/m² au semoir à céréales pour obtenir 250 à 300 plantes/m² avec 2 à 3 tiges par plantes en sortie d’hiver. Semer au semoir céréales à 1-2cm de profondeur. Une vitesse réduite d’avancement favorise la bonne répartition des graines sur la ligne de semis et une bonne régularité de profondeur ou position de la graine. En lin de printemps se ramifie moins que le lin d’hiver.



www.terresinovia.fr



#Culture

#Conseil_agronomiques #Semis #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Semis



Semer à la date optimale



En lin oléagineux d'hiver, la date de semis optimale se situe entre la mi-septembre et la mi-octobre selon les régions avec pour objectif d’obtenir un lin entre 5 et 10 cm maximum avant les premiers froids et de pouvoir débuter le désherbage dès l’automne. En lin de printemps l’objectif est de semer le plus précocement possible afin d’avancer le cycle et éviter les risques de déficit hydrique et de fortes températures.



www.terresinovia.fr



#Culture

#Conseil_agronomiques #Semis #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Préparation du sol



Privilégier le non labour en lin d’hiver



A l’implantation du lin, l’objectif est d’avoir pour un lit de semence soigné. Pour le lin d’hiver, l’objectif est d’atteindre un pivot de 10 à 15cm dès l’automne. Le non labour est conseillé dans les sols argileux. Une structure superficielle fine, aplanie et rappuyée sera primordiale pour assurer une levée rapide et homogène du lin.



www.terresinovia.fr



#Culture #PréparationDuSol

#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Variétés



Des progrès génétiques incontestables



Les performances de rendement en graines ont augmenté de 0,77 q/ha et par an pour le lin d'hiver entre 2002 et 2010. Les performances de rendement en graines ont augmenté de 0,43 quintal par hectare et par an pour le lin de printemps entre 1998 et 2010.



www.terresinovia.fr



#Variétés #Culture





#Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Variétés



Les critères pour bien choisir sa variété printemps ou hiver



Pour le lin d’hiver, préférer des variétés tolérantes à l’hiver. Afin d’économiser un régulateur en condition normale de culture, choisir une variété très tolérante à assez tolérante en lin de printemps. Choisir des variétés très tolérantes ou tolérantes particulièrement dans les parcelles qui ont déjà exprimé la fusariose par le passé. Dans les situations peu touchées par la maladie choisir des variétés tolérantes ou assez tolérantes.



www.terresinovia.fr



#Variétés #Culture



#Conseil_agronomiques #Lin





Pichon Gilbert

Culture du lin oléagineux

Atouts économiques



Normes et conditions de commercialisation des graines



Le lin oléagineux est une production majoritairement contractualisée auprès des producteurs. Afin d’être commercialisées, les graines de lin doivent satisfaire des normes de commercialisation qui peuvent dépendre, selon les contrats, de la richesse en huile et en acide alpha-linolénique (oméga 3).



www.terresinovia.fr



#Culture #AtoutsÉconomiques

#Lin