Voir plus de contenu

ou


Grosbois Bastian

Pourriture à Sclerotium (Athelia rolfsii)

Protection



Comme le champignon peut se développer sur la matière organique morte, on prendra soin de débarrasser les résidus de cultures. Un chaulage (apport de calcaire) du sol peut être préconisé si le sol est acide. Un paillage plastique limitant le contact des feuilles avec le sol peut aider à lutter contre ce bioagresseur. La désinfection du sol est possible : solarisation, biofongicides,... Eviter de planter trop profondément, d'enterrer le collet des plantes. Mettre en place un paillage plastique afin de créer une barrière mécanique entre le sol et les organes végétaux.



#Pourriture_à_Sclerotium #Maladies_de_plantes

www.talkag.com

ephytia.inra.fr





Grosbois Bastian

Pourriture à Sclerotium (Athelia rolfsii)

Biologie et épidémiologie



Le champignon Athelia rolfsii se conserve dans les sols et les débris végétaux pendant plusieurs années grâce aux sclérotes produites à partir du mycélium. Les premières contaminations se font à partir du mycélium présent dans le sol ou issu des microsclérotes. Il produit à proximité des organes foliaires au contact du sol des enzymes qui entraînent la mort des cellules végétales. Le champignon se développe ainsi dans et sur les tissus végétaux blessés. Il envahi progressivement les feuilles contaminées tout en produisant des sclérotes. Athelia rolfsii apprécie les sols acides et les climats chauds-humides. Ce pathogène est donc particulièrement bien adapté aux conditions pédoclimatiques Guyanaises.



#Pourriture_à_Sclerotium #Maladies_de_plantes

www.talkag.com

ephytia.inra.fr

ephytia.inra.fr




Grosbois Bastian

Pourriture à Sclerotium (Athelia rolfsii)

Symptômes



Sclerotium rolfsii provoque des maladies sur une grande variété de plantes, y compris les cultures de plein champ, les cultures maraîchères, fruitières et ornementales. Les signes d'infection sont fréquents et incluent la présence de brins blancs grossiers de mycélium se développant en éventail sur les tiges inférieures, la litière de feuilles ou le sol. Un mycélium blanc envahi les feuilles au contact du sol. Les microsclérotes (en forme de grains de moutarde) d’abord blanches puis de couleur rouille se forment sur le mycélium du champignon.



#Pourriture_à_Sclerotium #Maladies_de_plantes

www.talkag.com

ephytia.inra.fr





Grosbois Bastian

Pourriture à Sclerotium (Athelia rolfsii)

Description



Les pourritures à Sclerotium sont causées par le champignon Athelia rolfsii (syn. : Sclerotium rolfsii). Peu important sur les brassicacées (choux, navets), on le rencontre souvent dans les mêmes parcelles en Guyane. Pas étonnant lorsque l’on sait qu’il se conserve facilement dans le sol et dans les débris végétaux. Notons que ce champignon peut s’avérer particulièrement virulent sur les cucurbitacées. C’est un champignon du sol sévissant particulièrement dans les régions chaudes tropicales et subtropicales. Il est particulièrement fréquent et redouté dans de nombreux sols maraîchers des Dom-Tom.



#Pourriture_à_Sclerotium #Maladies_de_plantes

www.talkag.com

ephytia.inra.fr