Voir plus de contenu

ou


Traore Phénix Mensah

À quoi sert le tuteurage dans une plantation d'igname ?

#Tuteurage_igname #Talk_ag ?






TALKAG explore l'impact de la Covid-19 sur le commerce des produits agricoles



La pandémie de la Covid-19, apparue en fin de l’année dernière en Chine, a causé des désagréments non seulement dans les secteurs agricoles, mais également dans d'autres secteurs de l'économie. L’onde choc partie de la chine s’est propagée dans le monde entier.





Le monde était déjà confronté à l'accroissement d’une population de plus en plus consommatrice de viande et de poisson, ainsi que la demande de produits agricoles concurrents tels que le coton et les cultures destinées aux biocarburants, qui constituent une menace pour la sécurité alimentaire. L'apparition du Covid-19 en Chine fin 2019 et sa propagation dans le monde a rapidement compliqué la donne en impactant les marchés mondiaux, et notamment agricoles. Or, le commerce joue un rôle crucial pour l’accès à l’alimentation et à l’habillement des consommateurs du monde entier. Il élargit le choix des produits disponibles et contribue à réduire l’insécurité alimentaire à travers le monde (D’après les estimations de la FAO , l’insécurité alimentaire touche encore aujourd’hui plus de 800 millions de personnes dans le monde).

En effet, désolation chez les opérateurs des marchés, les cours qui plongent dans le rouge; les usines fermées, les récoltes dans les plantations freinées et même arrêtées par endroit. Le marché des matières premières agricoles est dans la turbulence. Le cacao, le café, les céréales, le porc, la poudre de lait.... En Afrique, les répercussions du coronavirus se font plus nombreuses, couplées de l’attaque des ravageurs (criquets pèlerins et chenilles d’automnes), sans oublier l’insécurité alimentaire qui s’est aggravé. Bref, le monde est entré en léthargie. Le ralentissement de la croissance mondiale et la limitation des échanges est ostensible avec la mise en place de mesures inédites visant à bloquer la chaîne de transmission. les nombreuses restrictions de transports à travers le monde réduisent aussi les possibilités d’échanges. La crise perturbe les flux logistiques à destination et à l’intérieur des pays. Beaucoup de villes ont été confinées et bon nombre de routes fermées. L’activité portuaire et ferroviaire est également affectée, ce qui bouleverse encore plus les échanges internationaux. Compte tenu de l’importance des importations chinoises, l’impact du virus sur les prix des commodités agricoles a été de grande ampleur. Bien sûr cela ne touche pas que le monde agricole, mais ce secteur subit lui aussi de nombreuses annulations de manifestations, colloques et autres réunions techniques.

Même si le vent de l’espoir a commencé par souffler depuis peu , avec l’assouplissement des mesures, force est de constater que l’impact de la pandémie demeure.

En cette période trouble, nous avons assisté au développement rapide de réseaux de télétravail, permettant ainsi de maintenir le fonctionnement minimum de bon nombre d'entreprises et services. Il convient de remarquer que l’idée de la transposition du télétravail dans le secteur agricole se serait avéré difficile. Mais il est tout de même intéressant de révélé que des plateforme à l’instar de TALKAG (le premier réseau sociale agricole ) ont joué un rôle de substitution du télétravail pour les acteurs agricole; même si les résultats ne sont pas pareils.

#Produits_agricoles #Marché #Covid_19 #Talk_ag



LIRE AUSSI: SOYCAIN le leader du soja bio au Togo lance le début de ses activités pour la campagne agricole 2020/2021=> www.talkag.com






SOYCAIN le leader du soja bio au Togo lance le début de ses activités pour la campagne agricole 2020/2021



Le vendredi 15 mai 2020 dans les locaux de SOYCAIN TOGO; le responsable Pôle Négoce M. Theophile NINDJA a officiellement lancé les activités pour la campagne agricole 2020/2021 chez le géant exportateur du soja biologique togolais. Cette année encore, SOYCAIN innove!



Depuis le début de ses activités en 2014, la société SOYCAIN, n'a pas attendu plusieurs années pour s'affirmer dans la filière du soja biologique au Togo. Tel est le fruit de sa rigueur en matière de qualité, de sa proximité implacable avec ses producteurs, de la matérialisation de son savoir-faire et du dynamisme de son équipe 100% jeune. Cette année encore le leader se lance avec un objectif précis. En effet, il ambitionne pour cette campagne exporter 20000 tonnes de soja biologique; il se prêtera aussi à l'exportation du fonio, du sésame et du souchet. Comme nouveautés cette campagne, SOYCAIN mets à profit le premier réseau social agricole TALKAG , qui servira de canal pour promouvoir les différentes activités. Rappelons que TALKAG disponible sur Web (www.talkag.com), sur Android (Google play store) et iOS ( App Store) , est le premier réseau social agricole mis en place pour réunir toute la communauté agricole sur une même plateforme afin de permettre aux membres de se former, d'informer, d'échanger leurs différentes expériences, de débattre autours des questions agricole de l'heure et tout ceci selon leurs centres d'intérêts. TALKAG est aussi une vitrine, une opportunité de faire la promotion de ses services, activités et produits. En outre parmi les nouveautés, SOYCAIN développe plusieurs services informatiques en référence au plan stratégique afin de rendre plus performantes les activités de la filière. Autres nouveautés, SOYCAIN accordant un grand prix à la proximité avec ses producteurs, mets en place un pôle Négoce avec 4 services décentralisés à savoir : Filière , Norme & Procédures, QHS, Approvisionnement & Shipping. Il est aussi signaler 16 agronomes au total sur le terrain.



Nonobstant la situation sanitaire qui prévaut, SOYCAIN tout en dévoilant les mesures rigoureuses prises pour endiguer la progression du virus et éviter le risque de contagion en son sein, la société débute les activités sur le terrain dès ce lundi 18 mai 2020 avec : la révision des bases des producteurs ; formation et sensibilisation aux producteurs. Tout ceci dans le respect des mesures barrières. Selon le responsable pôle, le covid-19 a mis en léthargie le monde entier et pour éviter une léthargie 2.0 due cette fois-ci à la crise alimentaire, le secteur agricole ne peut que composer intelligemment avec la pandémie, car la saison n'attendra pas.

#Soycain_Togo #Soja_biologique #Talk_ag #Campagne_agricole #Togo