Voir plus de contenu

ou


Traore Phénix Mensah

Transformation alimentaire: Une nouvelle usine de tomate implanté au Ghana par deux entreprises chinoise



Les sociétés chinoises Tianjin Limmin Condiments et Grand Rise Food se sont mises ensemble pour implanter la nouvelle usine qui transformera la tomate à Afienya dans la circonscription de Shai Osudoku, une usine de transformation de tomates d’une valeur de $ 23 millions.



Dans le cadre de sa politique « Un district, une usine », le gouvernement ghanéen cherche à réduire considérablement l’importation des produit. Dans cette perspective, la nouvelle usine produira de la pâte de tomate, du ketchup, des sauces et du jus de tomate. Elle possède une capacité de production de 60 000 tonnes de tomates par an et permet la création de 300 emplois dans l’usine à destination des jeunes de la région. L’investissement couvre une superficie de 60 000 m² comprenant un atelier de production, des entrepôts (produits finis, matières premières, matériaux d’emballages), des bureaux, entres autre. Le projet prévoit de créer des fermes et des cultures en serre notamment. Il a également été convenu avec les producteurs de tomates locaux d’agrandir leurs fermes afin d’augmenter l’approvisionnement et leur permettre de meilleurs revenus. Notons que le Ghana a importé en 2018 près de $ 100 millions de tomates fraîches du Burkina Faso principalement.

#Transformation_alimentaire #Tomate #Ghana

SOURCE: www.commodafrica.com

www.commodafrica.com




Traore Phénix Mensah

La transformation alimentaire

Le secteur de la transformation alimentaire en Guinée



La Société nouvelle de commerce (Sonoco) obtient une enveloppe de la SFI





La Guinée dispose d’importantes ressources et potentialités naturelles, notamment hydrauliques, minières, énergétiques, agrosylvopastorales, fauniques, halieutiques, etc., encore sous-exploitées. L’agriculture, au sens large (production végétale, animale, pêche et sylviculture), est le principal secteur d’activité qui emploie plus de 70% de la population active du pays. Cependant, les rendements agricoles sont encore faibles, de l’ordre de 1,25 t/ha de céréales contre une moyenne de 1,45 t/ha en Afrique de l’Ouest, engendrant ainsi l’appauvrissement et l’insécurité alimentaire et nutritionnelle d’une forte majorité de la population. C’est au vu de tout ceci que la Société financière internationale (SFI) a alloué le 17 juillet dernier, une enveloppe de 25 millions $ au profit de la Société nouvelle de commerce (Sonoco), numéro un de la farine en Guinée. Ce montant aidera la compagnie à financer l’édification de six silos à grains dans la ville de Conakry afin de booster sa production de farine et de bouillon. Le soutien financier s’accompagnera de fourniture de services-conseils à la Sonoco et de renforcement de capacités en finances aux employés des petites boulangeries s’approvisionnant en matière première auprès de la compagnie.

#Transformation_alimentaire #Guinée_K

www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com