Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

Revue des marchés du 28 Mai 2020 : Le Blé

Deux des places de marché ont terminé la journée en hausse par deux chiffres. À KC, le blé dur rouge d’hiver a clôturé dans le vert. À la fermeture à Chicago, les contrats de blé étaient en hausse. À Minneapolis, le blé de printemps a terminé avec des gains.



Les ventes à l’exportation sont prévues entre 150 000 et 600 000 tonnes. La Commission européenne a abaissé sa prévision de la production de blé UE 2020/2021 de 4,3 millions de tonnes à 121,5 millions de tonnes en raison des conditions chaudes et sèches. Elle a également réduit sa projection des exportations de blé UE de 28 millions de tonnes à 26,5 millions de tonnes. L’USDA prévoit la production UE à 143 millions de tonnes et des exportations à 28 millions de tonnes. Un syndicat des négociants de grain de l’Ukraine estime la récolte de blé ukrainien 2020 à 26,7 millions de tonnes. L’USDA prévoit celle de 2020/2021 à 28 millions de tonnes. L’IGC a augmenté son estimation de la production mondiale de blé de 2,0 millions de tonnes à 766,0 millions de tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 28 Mai 2020 : Le soja

Les contrats de l’ancienne récolte de soja US ont fini la session en baisse. Par contre, le contrat novembre 2020 a terminé en hausse. Les contrats de tourteau de soja US ont clôturé dans le vert. L’huile a terminé en baisse



Les prévisions sur les ventes à l’exportation sont entre 600 000 et 1,4 million de tonnes pour le soja US, entre 100 000 et 400 000 tonnes pour le tourteau et entre 5 000 et 35 000 tonnes pour l’huile. Le National Grain & Oil Information Center (Chine) a rapporté que 2,1 millions de tonnes de soja US ont été triturées la semaine dernière, ce qui était un record et une hausse hebdomadaire de 190 000 tonnes. L’IGC a abaissé légèrement son estimation de la production mondiale de soya à 363 millions de tonnes. Il a également augmenté son évaluation des stocks mondiaux de 2 millions de tonnes à 42 millions de tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 28 Mai 2020 : Le maïs

Les couvertures de positions à découvert ont permis aux contrats de maïs US de terminer la session en hausse.



Les anticipations pour les ventes à l’exportation sont entre 550 000 et 1,3 million de tonnes. La semaine dernière, la production d’éthanol US a augmenté de 61 000 barils par jour à 724 000 bpj. Les stocks ont baissé de 450 000 barils à 23,176 millions de barils. Il s’agissait des inventaires les moins élevés depuis janvier dernier. Ils ont diminué de 11 000 barils dans le Midwest, ce qui était le creux le plus bas depuis le 13 décembre 2019. La production ukrainienne de maïs a été estimée à la hausse de 35,9 millions de tonnes à 37,0 millions de tonnes. L’International Grains Council (IGC) estime la production mondiale de maïs à la hausse de 11 millions de tonnes à 1,169 milliard de tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

La grenade suscite un engouement sur le marché mondial

La demande mondiale de grenade ne cesse d’exploser au cours des dernières années et devrait atteindre une taille de marché de 263,7 millions dollars d’ici 2025, contre 204,3 millions en 2019.



Cette saison a vu une diminution mondiale dans l'approvisionnement de la grenade à cause du coronavirus. Néanmoins, selon les données de prix de Tridge, les prix mondiaux de la grenade ont augmenté de 14,3% au cours du dernier trimestre. La consommation européenne de grenades a augmenté régulièrement ces dernières années, notamment en provenance d’Espagne et de Grèce. Alors que la Turquie et le Pérou sont actuellement les principaux exportateurs vers l’Europe, la saison de récolte turque chevauche celle de l’Europe méditerranéenne, faisant du marché de la grenade un marché trop concurrentiel pendant ces périodes.



www.agrimaroc.ma

#Grenade #Exportations #Cours_sur_les_marchés

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Revue des marché du 22 Mai 2020 : Le Porc

Les contrats de porc US ont fini la journée en baisse, et celui de juin 2020 a reculé de 57 cents.



Le 20 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes était en baisse. Toutes les découpes étaient en recul à l’exception de la longe qui a gagné 8,06 $ à 153,35 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse. Le rapport de la CFTC a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses par 2,861 contrats à 9,370 contrats. Les spéculateurs étaient «longs» depuis 22 semaines consécutives. L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,130 millions de têtes, ce qui correspond à une augmentation de 32 000 têtes par rapport à la semaine passée, mais aussi à une baisse de 180 000 têtes comparativement l’an dernier. Le cumulatif annuel a été évalué à 50,09 millions de têtes. L’an dernier, il était de 50,65 millions de têtes.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marché du 22 Mai 2020 : Le soja

À la fermeture du marché, les contrats de soja US avaient perdu entre 1 et 2 cents. Celui mai 2021 avait gagné un cent. Les contrats de tourteau de soja US ont clôturé en hausse. Cependant, l’huile de soja US a fini en baisse.



Le rapport de la CFTC a indiqué dans l’après-midi que le 19 mai dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soja US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 20,401 contrats à 12,064 contrats. Pour le tourteau de soja US, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses de 64 % à 29,404 contrats. Dans le cas de l’huile de soja US, ils avaient changé leurs positions nettes vendeuses en positions nettes acheteuses. En Argentine, les triturateurs avaient transformé un faible 3,66 millions de tonnes de soja au cours du mois d’avril dernier. Les problèmes liés au coronavirus sont en cause. La Syrie a lancé un appel d’offres international pour acheter 50 000 tonnes de blé. Ce nouvel appel d’offres a été présenté alors que le pays n’avait pas fait d’achat depuis l’appel d’offres précédent qui a eu lieu il y a 10 jours.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marché du 22 Mai 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session en baisse. Par contre, le contrat juillet 2020 a clôturé en hausse de ¼ cent.



Les États-Unis et la Chine continuent de faire des déclarations sur différents sujets, mais il y a des inquiétudes sur la croissance négative du PIB chinois et la rapidité à laquelle il affecte les tendances. Par contre, les deux pays signalent que les engagements d’achats liés à la Phase 1 sont toujours en vigueur. À ce point de vue toutefois, il y a des retards dans les achats effectués par les Chinois. Le rapport de la CFTC (Commitment of Trader) a été présenté dans l’après-midi. Dans le cas du maïs US, mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses de 33,948 contrats à 245,386 contrats.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 18 Mai 2020 : Le porc

Les contrats de porc US juin 2020 et juillet 2020 ont terminé la journée avec des pertes de plus de 22 cents. Cependant, les contrats différés ont fini en hausse. Le contrat février 2021 a clôturé dans le vert par 1,92 $.



Le CME Fresh Bacon Index a progressé de 16,78 $ à 229,19 $. En fait, l’index a augmenté de 239 % par rapport à son bas des 5 dernières semaines. Le 14 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 3 cents à 68,70 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 16 cents à 36,90 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US était en baisse de 2,66 $ à 107,46 $. L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 379,000 de têtes, soit à une augmentation de 22,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais aussi à une baisse de 84,000 têtes comparativement à l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 18 Mai 2020 : Le bœuf

À la fermeture du marché, les contrats de bœuf US avaient gagné entre 70 cents et 1,72 $. Dans le cas du veau US, le contrat septembre 2020 a progressé par 3 chiffres.



Le 15 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 93 cents à 125,73 $. Quelques ventes au comptant entre 119 et 120 $ ont été signalées dans le Nebraska, avec des ventes à 190 $ pour la carcasse. Par contre, elles étaient trop peu nombreuses pour établir une tendance. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se à 20,08 $. La découpe «Choice» a reculé de 19,37 $ alors que celle «Select» a perdu 24,19 $. L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 94 000 têtes, ce qui est une hausse de 8 000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais également une baisse de 26 000 têtes par rapport à l’an dernier.



www.grainwiz.com

#_bovin_viande #Cours_sur_les_marchés





Pichon Gilbert

Revue des marchés du 18 Mai 2020 : Le soja

Les contrats de soja US ont terminé la session en hausse. Le week-end dernier, des averses excessives ont occasionné des inondations localisées en Illinois, au Minnesota et au Dakota du Sud. Les contrats de tourteau de soja US ont fini la journée dans le rouge. Ceux d’huile de soja US ont clôturé avec des gains.



Le rapport hebdomadaire de l’USDA concernant les inspections à l’exportation indiquait ce matin que les expéditions de soja US ont été de 352,189 tonnes au cours de la semaine du 14 mai dernier. Il s’agissait d’une réduction de 34 % par rapport à la semaine précédente et de 29 % comparativement à l’an passé. Le cumulatif annuel des exportations de soja US a été évalué à 1,277 milliard de boisseaux, ce qui est 4,7 % supérieur à l’an dernier. Le cumulatif des exportations de soja US 2019/2020 a surpassé celui de l’année commerciale précédente par une moyenne de 15 %. Après la fermeture du marché, l’USDA a annoncé que la veille, les semis de soja US étaient complétés à 53 %, ce qui était une avance de 15 points par rapport à la moyenne quinquennale. Par ailleurs, 18 % du soja US a émergé alors que la moyenne des 5 dernières années est de 12 %.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 15 Mai 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse. Ceux différés ont fait l’inverse en clôturant en baisse. Celui mars 2021 a fini la session inchangé alors que celui juillet 2020 a progressé le plus.



Le 14, l’USDA a mentionné que la semaine dernière, les ventes à l’exportation de maïs US ont été de 60,081 millions de boisseaux, ce qui correspondait à une augmentation hebdomadaire de 87 % et à une hausse annuelle de 157 %. Le rapport de la CFTC (Commitment of Trader) a été présenté l’après-midi en indiquant que le 12 mai dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US ont augmenté leurs positions nettes vendeuses de 11 % à 214,054 contrats. Le Buenos Aires Grain Exchange (BAGE) a rapporté que la récolte de maïs argentin était terminée à 40 %. Il a également laissé son estimation de celle-ci à 50 millions de tonnes. Dans un appel d’offres international, l’Algérie a acheté 40,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle. Les livraisons sont prévues pour juillet.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Les importations des céréales marocains sont en hausse de 38% avec 3,5 MT

Selon l’Agence nationale des ports (ANP), les importations des céréales ont atteint 3,5 millions de tonnes (MT) au terme des quatre premiers mois de 2020, en progression de 38% par rapport à la même un an auparavant.



L’analyse de la répartition de ce trafic par port fait ressortir une forte concentration de cette activité au port de Casablanca avec 1,9 MT. De même, elle note une hausse des importations en cette denrée dans l’ensemble des ports à savoir, Casablanca ( 23,5%), Jorf lasfar ( 52,5%), Agadir ( 37,5%), Nador ( 210%) et Safi ( 37,6%), précise l’ANP dans sa récente note de synthèse sur l’activité portuaire. Par ailleurs, la France, qui est très présente dans le marché des céréales notamment de blé a revu ses exportations à la hausse. En effet, du fait de la sécheresse et de la crise du coronavirus (Covid-19), beaucoup de pays sont désireux d’augmenter leurs achats afin de sécuriser les approvisionnements en produits agricoles et alimentaires. Le Royaume a prolongé la suspension de ses droits de douane sur le blé tendre jusqu’à 31 décembre. L’Égypte devrait importer 13 Mt et l’Algérie a revu ses importations à la hausse à 7,5 Mt.



www.agrimaroc.ma

#Céréales #Maroc #Cours_sur_les_marchés





Pichon Gilbert

Revue des marchés du 14 Mai 2020 : Le porc

Les contrats de porc US ont terminé la session sur une note partagée. Les contrats juillet 2020 jusqu’à octobre 2020 étaient en baisse au cours de la journée. Ceux de juin 2020 et décembre 2020 ont clôturé en hausse. Le contrat mai 2020 a aussi fini en progression pour expirer à 68,67 $.



Le 12 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse. L’après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression. La valeur moyenne des découpes a reculé. Mais, les côtes et le «butt» ont été en hausses records. Au cours de la semaine du 7 mai dernier, les ventes à l’exportation de porc US ont été de 10,827 tonnes, soit une baisse de 77 % par rapport à la semaine précédente. Dans le même rapport, le USDA a estimé que les expéditions de porc US ont touché un bas pour 2020 à 21,778 tonnes. Le cumulatif annuel des exportations de porc US a été évalué à 743,345 tonnes, soit une augmentation de 68 % par rapport à l’an passé et il s’agissait de 46 % du total de 2019. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,469 million de têtes, soit une augmentation de 255,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une baisse de 363,000 têtes comparativement à l’an passé.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 14 Mai 2020 : Le bœuf

À l’exception de celui juin 2020 qui a terminé la session en hausse, les contrats de bœuf US 2020 ont clôturé en baisse. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont également fini dans le rouge.



Le 13 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse. Le USDA a confirmé des ventes au comptant entre 110 $ et 115 $. Pour une 3ème semaine consécutive, les ventes à l’exportation de bœuf US ont touché un bas de l’année commerciale en cours. En fait, durant la semaine du 7 mai dernier, les 4,191 tonnes exportées représentaient une baisse par rapport à la semaine précédente. Les expéditions de bœuf US ont également reculé à 12,173 tonnes, ce qui était 23 % sous la moyenne de 2020. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» qui s’est rétréci à 13,52 $. La découpe «Choice» a reculé de 15,07 $. Celle «Select» a fait l’inverse en gagnant 16 cents. Aux États-Unis, les activités de ventes institutionnelles reprennent alors que les restaurants rouvrent dans de nombreux États. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 358,000 têtes, soit à une augmentation de 35,000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais aussi à une baisse de 127,000 têtes par rapport à l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 14 Mai 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs US ont clôturé en baisse. Celui mai 2020 a expiré à 3,20 ¼ $



Le matin, le USDA a présenté son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation. Dans le cas du maïs US de l’ancienne récolte, il a estimé que les ventes ont été de 1,073 million de tonnes au cours de la semaine du 7 mai dernier, ce qui était dans les attentes du marché. Pour la nouvelle récolte, le USDA a évalué les ventes à 554,495 tonnes. En fin de compte, le total des ventes de maïs US était en hausse de 87 % par rapport à la semaine précédente et de 157 % comparativement à l’an dernier à la même période. Dans le même rapport, les expéditions de maïs US ont été estimées à 1,311 million de tonnes, soit une augmentation annuelle de 33,3 %. Le cumulatif annuel des exportations de maïs est inférieur à celui de l’an dernier par 31 %, avec 25,413 millions de tonnes de maïs US d’expédiées. IEG Vantage a abaissé son estimé des superficies de maïs US 2020/2021 de 2,8 millions d’acres à 94,2 millions d’acres. Au cours du mois de mars dernier, le NASS (USDA) a établi les intentions d’ensemencements de maïs US à 97 millions d’acres.



www.grainwiz.com

#Maïs #Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 13 Mai 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 2 ¾ à 4 cents.



Le matin, l’EIA a annoncé que la production d’éthanol US a augmenté de 19,000 barils par jour au cours de la semaine du 8 mai dernier à 617,000 bpj. Les stocks ont baissé de 1,422 million de barils à 24,190 millions de barils, soit la seconde plus grosse baisse hebdomadaire enregistrée. L’US Grains Council a rapporté que pour la semaine du 13 mai, les prix FOB de l’éthanol US dans le Golf étaient de 1,193/gallon, soit une augmentation hebdomadaire de 5,8 %, mais aussi à une réduction de 30 cents/gallon par rapport à l’an dernier. LA veille le USDA avait mentionné avoir abaissé son estimation de la demande pour l’éthanol US de 100 millions de boisseaux comparativement à avril à 4,925 milliards de boisseaux. Depuis les 36 premières semaines de l’année commerciale 2019/2020, l’EIA estime que 3,482 milliards de boisseaux d’éthanol ont déjà été utilisés, ce qui représente 2,9 gallons/boisseau. Dans son rapport d’offre et de demande, le USDA prévoyait que les inventaires de fin d’année de maïs US de la nouvelle récolte seront de 3,318 milliards de boisseaux. Mondialement, il a projeté les stocks de maïs de fin d’année 2020/2021 à 339,62 millions de tonnes. Le 14 Mai, le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 mai dernier sera présenté. Les analystes s’attendent à des ventes de maïs US entre 0,8 et 1,5 millions de tonnes. Pour la nouvelle récolte, ils prévoient un résultat entre 300,000 et 600,000 tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 13 Mai 2020 : Le bœuf

À cette date, les contrats de bœuf US ont fini la journée en baisse. Ceux de veau US ont suivi en perdant 2,60 $ à 2,72 $.



Le 12 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en recul. À son encan en ligne hebdomadaire, le Feeder Cattle Exchange a vendu 1,272 des 4,601 têtes en liste. 8 des 10 lots provenaient du Nebraska. Les 2 autres concernaient le Texas et le Kansas. Toutes les ventes ont été conclues à 110 $. Le USDA a rapporté des ventes au comptant à 115 $ pour le Kansas. Dans l’après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi. La découpe «Choice» a perdu 9,40 $ alors que celle «Select» a reculé de 13,73 cents. Le USDA estime les abattages quotidiens sous inspections fédérales à 91,000 têtes. Le cumulatif hebdomadaire des abattages a été évalué à 266,000 têtes, ce qui représente une augmentation de 29,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais également une baisse de 97,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Le marché européen de l’ananas très instable

Le marché de l’ananas, déjà fragile a subit de plein fouet la pandémie du Covid-19. La longue période de confinement imposée dans la plupart des pays européens, la fermeture du secteur de la restauration mais aussi une offre de fret plus faible et souvent donc plus chère ont pesé sur le marché.



En Allemagne, la saison a été instable avec des prix relativement bas et de nombreux négociants ont retiré temporairement le fruit de leur approvisionnement. Avec l’arrivée des fruits d’été, la demande d’ananas baisse. En Belgique, le marché a été marqué par la rareté; aucun fret aérien d’ananas au cours des deux derniers mois en provenance du Costa Rica et de la République dominicaine; ce qui a entraîné une hausse des prix de l’ordre de 30%. Depuis la semaine dernière, une amélioration est observé mais le fret aérien demeure cher et les ananas importés par bateau sont disponibles mais à des prix plus élevés. En France, comme en Belgique, peu d’offre disponible, avec une pénurie observée depuis 2 à 3 semaines et donc aussi des prix élevés, de l’ordre de €12 à €13 la boîte. En Italie, la demande d’ananas a chuté, le secteur de la restauration absorbant un gros volume d’ananas. Avec l’irrégularité et la faiblesse des vols entre l’Europe et l’Amérique centrale, le prix du fret a été multiplié par plus de 2,5.



www.commodafrica.com

#Ananas #Cours_sur_les_marchés

www.commodafrica.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 11 Mai 2020 : Le porc

Les contrats de porc US ont terminé la session en baisse, mais ceux différés étaient plus fermes. Celui mai 2020, qui s’expire jeudi, a clôturé à 66,32 $



Le 8 mai dernier, le CME Fresh Bacon Index avait accompli une progression hebdomadaire record à 212,41 $. Le 7 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 82 cents à 67 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 80 cents à 36,72 $. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 5,16 $ à 121,66 $. Toutes les découpes ont été en progression excepté celle du jambon qui a reculé de 40 cents. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 357,000 de têtes, ce qui est une augmentation de 100,000 têtes par rapport à la semaine passée, mais aussi une baisse de 458,000 têtes comparativement à l’an dernier. Les abattoirs et les usines de transformation sont en retour progressif.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 11 Mai 2020 : Le bœuf

Les contrats de bœuf US août 2020 et octobre 2020 ont terminé la journée à leurs limites à la baisse en extension avec la session à venir. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en baisse. Le contrat juin 2020 a été plus ferme. Les contrats de veau US ont aussi clôturé avec des pertes par trois chiffres jusqu’à plus de 4,27 $.



Le 8 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 1,46 $ à 122,60 $. Des ventes au comptant entre 95 et 115 $ avec une moyenne brute de 104,50 $ ont été rapportées durant la journée. Dans l’après-midi, la valeur du surgelé a été en progression avec un «spread» Ch/Se à 15,61 $. La découpe «Choice» était en hausse de 7,70 $ alors que celle «Select» a pris 3,98 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 86,000 têtes, ce qui était une augmentation de 11,000 têtes comparativement à la semaine passée, mais aussi une réduction de 33,000 têtes par rapport à l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 11 Mai 2020 : Le soja

Les contrats de soja US ont fini la session avec des gains. Ceux de tourteau de soja US ont terminé dans le rouge. Les contrats d’huile de soja US ont aussi clôturé avec des pertes.



Le matin, le rapport sur les inspections à l’exportation indiquait que celles de soja US ont été de 496,498 tonnes au cours de la semaine du 7 mai dernier, soit une baisse de 9,2 % par rapport à l’an dernier. Sur la semaine, les exportations de soja US vers la Chine ont été de 76,545 tonnes. Le cumulatif annuel des inspections demeure supérieur à celui de l’an passé par 5,1 %, avec 1,263 milliard de boisseaux expédiés. En date du 10 mai dernier, les ensemencements de soja US avaient progressé de 15 % par rapport à la semaine précédente à 38 %. Le résultat est dans la fourchette inférieure des anticipations de marché. La moyenne des 5 dernières années pour la période est de 23 %. Le NASS a aussi indiqué dans son rapport que 7 % des semis de soja US avaient émergé, ce qui est 3 % supérieur à la moyenne quinquennale. Pour le rapport WASDE qui sera rendu public le 12 Mai, les analystes s’attendent à des inventaires de fin d’année de soja US de 432 millions de boisseaux pour l’année 2020/2021. Pour l’ancienne récolte, ils prévoient en moyenne à des stocks de fin d’année de 495,4 millions de boisseaux, soit une hausse de 15,4 millions de boisseaux par rapport à avril dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 7 Mai 2020 : Le porc

Les contrats de porc US ont terminé la session en baisse. Sur une base hebdomadaire, toutefois, celui mai 2020 a progressé de 4,32 $. À cette date, les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée dans le rouge. Le contrat décembre 2020 a été le plus faible.



Le 6 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes a été dans le rouge de 24 cents à 116,50 $. Le jambon a reculé alors que les autres découpes étaient en hausse. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression. L’après-midi, le rapport de la CFTC a indiqué que le 5 mai dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 857 contrats. Les «open interest» ont baissé de 4,473 contrats à 69,588 contrats. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,768 million de têtes, ce qui est une augmentation de 235,000 têtes comparativement à la semaine précédente. Les abattoirs US reprennent graduellement leurs opérations. Le cumulatif annuel des abattages est actuellement inférieur à celui de l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 7 Mai 2020 : Le porc

Les contrats de porc US ont terminé la session en baisse de 30 cents à 1,67 $. Par contre, celui mai 2020 a fini en progression de 70 cents. Le 5 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,99 $ à 62,34 $.



L’après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était de 36,62 $. Au cours de la semaine du 30 avril dernier, les ventes à l’exportation de porc US ont été de 47,541 tonnes, ce qui était une baisse comparativement à la semaine passée. Il s’agissait toutefois, des 3ème ventes les plus élevées de l’année 2020. Sur la semaine, 84,6 % des ventes étaient destinées à la Chine, ce qui était la proportion la plus forte depuis le 4 avril 2019. Les expéditions de 39,308 tonnes ont poussé le cumulatif des 18 premières semaines de l’année commerciale 2019/2020 à 721,567 tonnes. La Chine a été responsable de 40,4 % des exportations. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages quotidiens sous inspections fédérales à 1,205 million de têtes, ce qui représente une augmentation de 75,000 têtes par rapport à la semaine dernière. Les usines de transformation représentant 15 % de la capacité US sont en retour progressif.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 7 Mai 2020 : Le bœuf

Le contrat de bœuf US octobre 2020 a terminé la journée à sa limite à la hausse alors que ceux décembre 2020 et février 2021 ont respectivement fini dans le vert. Les contrats de veau US ont également clôturé à leurs limites à la hausse mais n’ont pas fermés. Le contrat mai 2020 a atteint sa limite. Il a toutefois terminé en progression.



Le 6 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 89 cents à 120,39 $. Hier, le USDA a rapporté des ventes au comptant entre 95 et 110 $ pour le sud des Plaines et le Nebraska. D’autres, pour la carcasse, ont été enregistrées entre 145 et 170 $. Aujourd’hui, les ventes au comptant ont été plus limitées. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se en baisse. La découpe «Choice» a augmenté et celle «Select» a gagné 16,61 $. Durant la semaine du 30 avril dernier, les ventes à l’exportation de bœuf US ont baissé de 56 % par rapport à la semaine précédente à 5,249 tonnes. Elles étaient les ventes les plus faibles de 2020. Le USDA estime le cumulatif des abattages quotidiens à 323,000 têtes, ce qui est une augmentation 22,000 têtes par rapport à la semaine précédente.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 7 Mai 2020 : Le blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en hausse. Ceux de blé tendre rouge d’hiver US ont progressé le plus en terminant dans le vert. Les contrats de blé dur rouge d’hiver US ont fermé en hausse. Quant au blé dur rouge de printemps US, ses contrats ont terminé avec des gains



Les données du rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 30 avril dernier indiquent que celles de blé US ont été de 380,132 tonnes. 64 % concernaient l’ancienne récolte. Durant la semaine, les expéditions de blé US ont été de 569,866 tonnes, ce qui portait le cumulatif annuel à 22,43 millions de tonnes. Pour le rapport WASDE de mardi prochain, la moyenne des prévisions pour la production de blé US 2020/2021 est de 1,848 milliard de boisseaux, ce qui serait une réduction de 3,8 % par rapport à la projection d’avril dernier. Dans les sondages, les prévisions pour le blé d’hiver US sont à 1,207 milliard de boisseaux. Le matin, Statistique Canada a présenté son rapport sur les intentions d’ensemencement 2020/2021. Dans le cas du blé canadien, les 25,427 millions d’acres retenus sont dans la fourchette supérieure des anticipations des marchés. 18,772 millions d’acres sont prévus pour le blé de printemps, ce qui représente une baisse de 0,1 %. 1,427 million d’acres sont anticipés pour le blé d’hiver, ce qui est une augmentation de 53,5 %. Quant au blé durum, les prévisions sont une hausse de 6,8 % à 5,228 millions d’acres.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Les exportations de blé tendre de l’UE et de la Grande Bretagne s'envolent

Les exportateurs de blé de l’Union européenne devraient enregistrer leur meilleure saison depuis des années avec des exportations record attendues pour la France.



Pour la saison actuelle, la Commission européenne a relevé cette semaine ses prévisions mensuelles pour les exportations de blé tendre de l’UE plus la Grande-Bretagne à 31,8 millions de tonnes, un sommet en quatre ans. La France profite de la nouvelle demande chinoise, tandis que la concurrence moins intense de la Russie a aidé les commerçants à écouler une grande récolte de 2019. L’Allemagne a réalisé des ventes importantes vers l’Iran et l’Afrique, tandis que les expéditions de Roumanie, de Bulgarie, de Pologne et des États baltes ont aussi explosé. L’agence agricole FranceAgriMer prévoit des exportations françaises de blé tendre hors UE en 2019/20 à 13,2 millions de tonnes. Les exportations françaises ont bondi pour répondre à la demande des principaux clients, comme l’Algérie et le Maroc, aux côtés de la Chine, un nouveau client. Toutefois, la demande de fin de saison des importateurs s’est atténuée suite à la crise du coronavirus.



www.agrimaroc.ma

#Exportation_agricole #Blé #Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 04 Mai 2020 : Le soja

Les contrats de soja US de l’ancienne récolte ont terminé la session en baisse. Celui novembre 2020 a fini dans le rouge alors que les autres contrats de la nouvelle récolte ont reculé. À la fermeture du marché, les contrats de tourteau de soja US étaient en baisse. Les contrats d’huile de soja US ont suivi la même direction en clôturant avec des pertes



Le regain des tensions entre la Chine et les États-Unis concernant le coronavirus exerce une pression sur les marchés. Le rapport Fats & Oils présenté vendredi dernier montre qu’un record de 192,1 millions de boisseaux de soja US ont été triturés au cours du mois de mars dernier. Une moyenne de 6,2 millions de boisseaux a été triturée chaque jour, ce qui était également un record. Le rapport sur les inspections à l’exportation de soja US indique que celles de soja US ont été de 11,69 millions de boisseaux durant la semaine du 30 avril dernier, ce qui en faisait les secondes expéditions les plus faibles de l’année commerciale en cours. La moyenne hebdomadaire a été établie à 35,89 millions de boisseaux/semaine. Sur la semaine, 45 % des exportations de soja US concernaient la Chine. Le 3 mai dernier, les ensemencements de soja US étaient terminés à 23 %, soit une progression hebdomadaire de 15 %. L’avance de 37 % en Iowa a été la plus forte. Dans cet État, les travaux ont été complétés à 46 %.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 04 Mai 2020 : Le blé

Les contrats de blé US ont fini la session en hausse, mais c’est à Kansas que la progression a été la plus forte. Les contrats de blé dur rouge d’hiver US ont clôturé dans le vert. Celui de blé dur rouge d’hiver mai 2020 a terminé à 4,83 ¾ $. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont fini en hausse. Celui mai 2020 a gagné 2 ¾ cents à 5,24 ¼ $. Le blé dur rouge de printemps US aux échéances les plus rapprochées ont terminé dans le vert.



L’après-midi, le NASS a indiqué que le 3 mai dernier, les ensemencements de blé de printemps US étaient terminés à 29 %, mais les marchés s’attendaient à une progression plus rapide. Dans l’État de Washington, les semis ont été finalisés à 92 % alors que la moyenne quinquennale est de 77 %. Par ailleurs, 6 % du blé de printemps US a émergé par rapport à la semaine précédente, qui était de 4 %. De plus, 55 % du blé d’hiver US se trouvait dans les catégories «bon à excellent», soit une amélioration hebdomadaire de 1 %. Les inspections à l’exportation de blé US ont été de 19,68 millions de boisseaux au cours de la semaine du 30 avril dernier. Le blé dur rouge de printemps US a été la variété la plus exportée, avec 39 % du total. Les expéditions de blé dur rouge d’hiver US a compté pour 34 % du total. Le cumulatif annuel des exportations de blé US a été évalué à 846,7 millions de boisseaux.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 04 Mai 2020 : Le porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée en hausse. Ceux de 2020 ont clôturé dans le vert par 3 chiffres. Ce sont les contrats mai et juin 2020 qui ont progressé le plus



Le CME Fresh Bacon Index a été en hausse hebdomadaire de 41,04 $ à 140,56 $, ce qui était un record effaçant ainsi celui de 2013. Le 30 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en progression de 2,57 $ à 57,27 $. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes a été établie à 107,81 $. La longe a progressé de 5,73 $ à 130,81 $ Sur une base nationale le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 93 cents à 36,84 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 292,000 têtes, soit à une baisse de 11,000 têtes comparativement à la semaine précédente.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 1er Mais 2020 : Le bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la séance en progression. Les contrats aux échéances les plus rapprochées étaient en hausse. À la fermeture, le contrat août 2020 a terminé avec un gain de 2,352 $. Les contrats de veau US ont clôturé en hausse. Celui d’août 2020 a progressé le plus.



Le 30 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 65 cents à 119,39 $. En ce jour, le USDA a rapporté des ventes au comptant à 105 $ pour le sud des États-Unis. Pour la semaine, les ventes ont été entre 90 $ et 105 $, mais elles ont surtout été fréquentes entre 95 $ et 100 $. Dans son rapport la CFTC a indiqué que le 28 avril dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient réduit leurs intérêts d’ouverture sur 2,405 contrats, ce qui a fait en sorte que les positions nettes acheteuses ont augmenté de 6,701 contrats. Les spéculateurs avaient des positions nettes acheteuses sur 349 contrats, alors que les contrats en «open interest» ont reculé de 298 à 13,239 contrats. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se à 20,32 $. La découpe «Choice» a gagné 9,89 $ et celle «Select» 6,97 $. La longe s’échangeait à plus de 400 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 425,000 têtes. Le cumulatif annuel des abattages est inférieur à celui de l’an dernier par 4,2 %.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Bovins_de_boucherie

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 29 Avril 2020 : Le porc

À l’exception du contrat mai 2020 qui a clôturé en hausse, les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé en baisse



Le recul a été plus accentué pour le contrat décembre 20 qui a perdu 3,10 $. Le 27 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 74 cents à 49,72 $. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 2,24 $ à 90,73 $. La longe a reculé de 3,39 $ à 108,50 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 45 cents à 36,46 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 852,000 têtes. L’an dernier, à la même période, le cumulatif était de 1,410 million de têtes.



www.grainwiz.com

#Porcs #Cours_sur_les_marchés

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 29 Avril 2020 : Le blé

Les contrats de blé US ont clôturé en baisse



Le blé tendre rouge d’hiver US a été le plus faible. Il a fini dans le rouge. Les contrats de blé dur rouge d’hiver ont aussi terminé en baisse. Le blé de printemps US a fini la journée avec des pertes de 6 ½ à 7 ¼ cents. Les averses bénéfiques prévues prochainement à plusieurs endroits ont exercé une pression négative sur les prix. Pour le jour suivant, le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 23 avril dernier sera rendu public. Les marchés prévoient des ventes de blé US 2019/2020 entre 100,000 et 300,000 tonnes. Pour celles de 2020/2021, un résultat entre 100,000 et 350,000 tonnes est attendu. L’Université du Kansas estime que 50 % du blé du Kansas a été endommagé par les conditions froides des 2 dernières semaines. Dans un appel d’offres, l’Éthiopie recherche 400,000 tonnes de blé; un appel d’offre qui se terminait en cette journée.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 29 Avril 2020 : La maïs

Aidés par la hausse des prix du pétrole brut, les contrats maïs US ont fini la journée en hausse. Le contrat mai 2020 a fermé à 3,04 ½ $. Les autres contrats ont clôturé dans le vert entre. Ceux échéant en 2021 ont été les plus fermes.



Dans la matinée, l’EIA a annoncé que la production d’éthanol US au cours de la semaine du 24 avril dernier a été de 537,000 barils par jour, ce qui était une baisse par rapport à la semaine précédente. Pour la première fois en 5 semaines, les inventaires d’éthanol US ont diminué de 1,352 million de barils à 26,337 millions de barils. Toutes les régions du Petroleum Administration for Defense Districs ont connu une réduction des stocks d’éthanol mais, le Golf et la Côte Ouest ont enregistré les plus fortes baisses. À cette date, l’éthanol US s’échangeait à 0,911 cents/gallon. Le jour à venir le USDA présentera son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation. Pour la semaine du 23 avril dernier, les analystes s’attendent à des ventes de maïs US entre 700,000 et 1,2 million de tonnes. Ils anticipent également des ventes de la nouvelle récolte entre 200,000 et 450,000 tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Malgré la précocité de la campagne des pommes de terre, les grandes pluies d’avril ralentissent les travaux de récolte

La campagne espagnole de pommes de terre s’est terminée cette semaine, avec des prix historiquement bas.



Par rapport à l’année passée, certains de ces bas prix ne sont qu’à la moitié. Et, dans la comparaison annuelle, toutes les variétés de pommes de terre sont inférieures à l’année précédente. C’est le cas de Kennebec, qui est payée 52,50% moins cher qu’il y a un an lorsqu’elle se négociait à 400 euros la tonne, contre 190 euros actuellement. D’un autre côté, les premières récoltes de pommes de terre commencent, bien qu’en quantités insignifiantes, dans certaines régions d’Andalousie et de Murcie. Le marché de la pomme de terre connaît d’importants revers en cette période de crise du coronavirus. Par ailleurs, les agriculteurs européens demandent l’introduction de mesures de soutien exceptionnelles pour le secteur de la pomme de terre.



www.agrimaroc.ma

#Pommes_de_terre #Cours_sur_les_marchés

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 27 Avril 2020 : Le porc

Le contrat de porc US août 2020 a fini à sa limite à la hausse. Les contrats octobre et décembre 2020 avaient progressé respectivement à 3,70 $ et 2,87 $.



À cette date, le CME Fresh Bacon Index a été en hausse de 38,15 $ à 99,52 $, correspondant à une hausse record hebdomadaire. Le 23 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,44 $ à 47,72 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant a été en progression de 69 cents à 34,81 $. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 6,23 $ à 83,71 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 318,000 têtes; soit une réduction comparativement aux 365,000 têtes de la semaine dernière. Les fermetures d’abattoirs continuent d’être un problème majeur. La semaine passée, le cumulatif des abattages en date du 25 avril dernier avait été estimé à 1,995 million de têtes.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Cours des marchés de produits agricoles et d’élevages au Maroc pour la période du 22 au 28 Avril 2020

Les marchés sont prêts à répondre aux besoins en produits agricoles des consommateurs pendant le mois sacré de Ramadan.



Selon la commission interministériel de suivi de l’offre, des prix et des opérations de contrôle qualité, les marchés sont prêts à répondre à tous les besoins des consommateurs attendus pendant le mois sacré de Ramadan et les mois suivants. Celui-ci a confirmé après sa réunion du 20 avril que les marchés disposent d’un stock suffisant de toutes les marchandises pour les mois à venir et a réitéré que les prix de la majorité des produits restent stables. Afin d’éviter toute spéculation, la ville de Casablanca a publié les prix de gros de quelques produits agricoles et d’élevage. En ce qui concerne les fruits et légumes, il s’agit entre autres des prix des tomates, des oignons, pommes de terre, courgettes, avocats, bananes, oranges.



www.agrimaroc.ma

#Cours_sur_les_marchés #Elevage #Agriculture #Maroc

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Au Maroc, les prix moyens des légumes ont continué par chuter par rapport à la semaine dernière

La Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité a confirmé que les prix des légumes au Maroc poursuivent leur tendance à la baisse pour répondre aux besoins des citoyens pendant le mois sacré de Ramadan.



À la suite d’une réunion le 21 Avril, le département des Affaires Générales et de la Gouvernance du ministère de l’Économie a déclaré que l’approvisionnement est normal dans tous les marchés avec «tous les biens et produits et que l’offre couvre largement les besoins estimés pour les mois à venir». La déclaration a souligné la stabilité des prix de la majorité des produits agricoles et alimentaires de base sur les marchés marocains. De même, les prix moyens des légumes “ont poursuivi leur tendance à la baisse par rapport à la semaine dernière”. Alors que le taux d’oignon vert a atteint 6%, les prix des tomates ont baissé de 4% et les prix des pommes de terre ont chuté de plus de 3%. Le communiqué ajoute que l’offre actuelle de céréales et de légumineuses correspond à quatre mois de consommation, “sans tenir compte des quantités importées après suspension des droits de douane”.



www.agrimaroc.ma

#Cours_sur_les_marchés #Maroc #Légumes

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 22 Avril 2020 : Le blé

Les contrats de blé ont fini la session en baisse. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver aux échéances les plus rapprochées ont perdu entre 4 et 6 ¾ cents



Le blé tendre rouge d’hiver a clôturé dans le rouge de 2 à 3 ¾ cents. Les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse de 1 ¼ cents. Ceux aux échéances les plus éloignées ont terminé en recul d’une fraction de cent. Une bonne partie de l’Oklahoma et du Kansas pourrait recevoir des averses au cours des 5 prochains jours. Pour le 23 Avril, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation entre 100,000 et 350,000 tonnes pour l’ancienne récolte et entre 200,000 et 500,000 tonnes pour la nouvelle. Dans son appel d’offres hebdomadaire le ministère japonais de l’Agriculture recherche 115,059 tonnes de blé américain, canadien et australien.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 22 Avril 2020 : Le soja

Le contrat de soja US mai 2020 a clôturé en hausse. Par contre, ceux aux échéances les plus éloignées ont clôturé en baisse. Le tourteau de soja US a reculé. Toujours à la fermeture, le contrat d’huile de soja US mai 2020 avait gagné 22 cents, mais le contrat juillet 2020 a été plus fort.



Ce matin, des exportateurs privés ont rapporté des ventes de 198,000 tonnes de soja US à la Chine. Les livraisons devraient se faire en 2019/2020. En Argentine, un correspondant du USDA a abaissé son estimation de la superficie des ensemencements de soja 2020/2021 de 500,000 hectares à 51 millions d’hectares. Il mentionne que le fardeau des taxes à l’exportation justifie cet ajustement. En mars dernier, le gouvernement argentin avait augmenté la taxe à l’exportation de soja argentin de 30 % à 33 %. Bunge a accepté de vendre 35 élévateurs à grain à Zen-Noh Grain Corp. Pour la semaine du 16 avril dernier, les analystes s’attendent à des ventes de soja 2019/2020 entre 300,000 et 750,000 tonnes. Dans le cas de la nouvelle récolte, ils anticipent un résultat entre 50,000 et 300,000 tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 22 Avril 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en hausse de 3 ½ à 8 ¼ cents.



Les données de l’EIA présentées dans la matinée indiquent que la production d’éthanol US durant la semaine du 17 avril dernier a été de 563,000 barils par jour (bpj), soit à une réduction hebdomadaire de 7,000 bpj. Même avec la réduction de la production hebdomadaire, les inventaires ont continué de croître de 220,000 barils à 27,689 millions de barils. La hausse a été plus marquée dans la région du Golf. Selon le US Grain Council, le 21 avril dernier, les prix FOB de l’éthanol US dans le Golf ont été de 98,5 cents le gallon. Ceux de l’essence ordinaire étaient de 59,8 cents le gallon. Pour le rapport sur les ventes à l’exportation qui sera présenté demain, les analystes s’attendent à un résultat entre 600,000 et 1,1 million de tonnes pour le maïs US de l’ancienne récolte et dans le cas de la nouvelle récolte, ils anticipent un résultat entre 50,000 et 300,000 tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 20 Avril 2020 : Le bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la session en baisse. Celui avril 2020 a été le plus faible. Les contrats de veau US ont aussi fini dans le rouge.



Le 17 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 2,07 $ à 117,88 $. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse alors que l’offre devient de plus en plus restreinte. La découpe «Choice» a augmenté de 9,39 $ à 248,38 $. Celle «Select» a gagné 10,79 $ à 237,99 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire sur les abattages sous inspections fédérales à seulement 90,000 têtes. L’an passé, le nombre d’abattage avait été estimé 113,000 têtes. Le USDA a annoncé une aide directe de 9,6 milliards de dollars US aux producteurs de viande US pour faire face aux difficultés liées au COVID-19.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 17 Avril 2020 : Le porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse. Dans le cas du contrat mai 2020, le gain de 60 cents réalisé à cette date a été insuffisant pour surmonter la perte hebdomadaire.



Le 15 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en recul. Dans son rapport hebdomadaire, la CFTC montre que le 14 avril dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 3,889 contrats à 18,627 contrats. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression. La Chine a rapporté que sa production de porc au premier trimestre 2020 avait baissé de 29,1 % par rapport aux niveaux déjà dépréciés de l’an dernier. En sol chinois, le prix du porc a augmenté de 16 % depuis un an. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,236 millions de têtes, ce qui porte le cumulatif annuel des abattages à 40,538 millions de têtes.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs





Pichon Gilbert

Revue des marchés du 17 Avril 2020 : Le Soja

Le contrat de soja US mai 2020 a clôturé en baisse. Sur la semaine, il a reculé. Le tourteau de soja US a aussi fini la séance en baisse. Sur la base hebdomadaire, il a perdu 4,30 $/tonne. Le contrat d’huile de soja US mai 2020 a terminé la journée avec une perte d’un point alors que sur la semaine, il a régressé de 112 points.



Le USDA a rapporté que des exportateurs privés ont vendu 120,000 tonnes de soja US 2019/2020. Les destinations sont inconnues et les livraisons devraient se faire dans le courant de la même année. Le rapport de la CFTC a indiqué l’après-midi qu’au 14 avril dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soja US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses. Dans le même rapport, la CFTC montre que les spéculateurs actifs dans le tourteau de soja US avaient des positions nettes acheteuses de 5,752 contrats, ce qui était une réduction de 25,795 contrats. Les gestionnaires sont aussi passés aux positions nettes vendeuses en ce qui concerne l’huile de soja US. Le Buenos Aires Grain Exchange a indiqué que la récolte de soja argentin est terminée à 38 %, ce qui est légèrement plus rapide que l’an passé.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja





Pichon Gilbert

Revue des marchés du 17 Avril 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs ont terminé la journée dans le vert. Celui de mai 2020 a clôturé en hausse. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini en progression.



La CFTC a présenté son rapport hebdomadaire dans l’après-midi. Le rapport montre que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses par 27,169 contrats à 137,571 contrats. En date du 16 avril dernier, les ensemencements de maïs ukrainien ont atteint 1 million d’hectares. Le pays a semé 32 % de son grain de printemps. Sur la semaine en Argentine, la récolte a progressé de 6 points de pourcentage à 33 %. INTL FC Stone a abaissé sa prévision de la récolte de maïs safrinha, au Brésil, de 400,000 tonnes à 73,9 millions de tonnes. Les conditions météo difficiles ont motivé cette réduction. Par contre, il faudra une baisse plus marquée pour influencer le marché.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs





Pichon Gilbert

Revue des marchés du 16 Avril : Le blé

Le blé US a clôturé en baisse. Le blé tendre rouge d’hiver US a été le plus faible alors que ses contrats aux échéances les plus rapprochées ont perdu entre 10 et 10 ½ cents. À Kansas, les contrats de blé ont reculé. À Minneapolis, la baisse a été de 6 ¼ à 7 ¾ cents.



Les ventes à l’exportation de blé US ont été de 178,316 tonnes au cours de la semaine du 9 avril dernier, ce qui était inférieur aux attentes des marchés et une réduction annuelle de 55 %. Les ventes de la nouvelle récolte ont cependant été supérieures aux anticipations des analystes avec 419,367 tonnes. Les expéditions de blé US ont été les secondes plus élevées de l’année commerciale avec 720,883 tonnes. Ces résultats font en sorte que le cumulatif annuel des exportations de blé US est estimé à 767,06 millions de boisseaux. Dans un appel d’offres international, le GASC (Égypte) a acheté 240,000 tonnes de blé. 180,000 tonnes étaient originaires de la France et le reste de la Russie. Les États-Unis présentaient des prix FOB inférieurs, mais les frais de transport étaient trop élevés.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 16 Avril : Le bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la journée dans le vert. Le contrat avril 2020 a clôturé en hausse 77 cents, les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé en progression. Les contrats de veau US ont également bien performé. Ils ont terminé en hausse.



Le 15 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 33 cents à 114,56 $. Dans son rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 9 avril dernier, le USDA mentionne que celles de bœuf US ont été de 20,232 tonnes. La Chine a acheté 1,489 tonnes de bœuf US. Le rapport montre que les expéditions ont été estimées à 16,687 tonnes, ce qui a poussé le cumulatif annuel à 244,968 tonnes. Il s’agissait d’une augmentation annuelle de 26,14 %. La Chine possède 2,452 millions de découpes de bœuf US en transit, soit 73 % des ventes non-expédiées. Le USDA a rapporté des ventes au comptant de carcasse à 155 $, mais il note que les activités sont limitées. Le jour suivant, le Feeder Cattle Exchange va présenter 5,778 têtes à ses enchères en ligne. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a gagné 5,34 $ et celle «Select» 3,76 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 376,000 têtes alors qu’il était de 488,000 têtes l’an passé à la même période.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #_bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 16 Avril : Le maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session sur une note partagée. À la fermeture, le contrat mai 2020 avait gagné ½ cent. Par contre, les contrats différés septembre 2020 et décembre 2020 ont fini en recul à respectivement 1 ½ et 1 ¾ cents.



Au cours de la semaine du 9 avril dernier, les ventes à l’exportation de maïs US ont été de 35,692 millions de boisseaux, ce qui était une baisse comparativement à la semaine précédente. Il s’agissait aussi d’une réduction de 4 % par rapport à la même période l’an passé. Quant aux ventes de la nouvelle récolte, elles ont été inférieures aux anticipations de marché à 2,447 millions de boisseaux. Globalement, le total des ventes de la semaine est le même que l’an dernier. Les exportations de maïs US ont été de 48,111 millions de boisseaux, ce qui a poussé le cumulatif annuel à 819,6 millions de boisseaux. Celui-ci est resté inférieur à celui de l’an passé par 35 %. Pour les 32 premières semaines de l’année commerciale actuelle, il s’agissait de 48 % des prévisions du USDA établies dans le dernier rapport WASDE. À cette période l’an dernier, le cumulatif était à 55 % des prévisions du USDA, elles même indiquées dans le rapport d’offre et de demande du mois d’avril. INTL FCStone a abaissé sa projection de la seconde récolte de maïs brésilien de 400,000 tonnes à 73,9 millions de tonnes. Les problèmes météo sont à la source de cette réduction, mais il faudra une baisse plus importante pour exciter le marché.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 15 Avril 2020 : Le blé

Les marchés du blé US ont terminé la journée en baisse et celle-ci a été plus marquée à Chicago. Le blé tendre rouge d’hiver US a fini dans le rouge entre 8 ½ et 9 ¼ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver aux échéances les plus rapprochées ont terminé la séance en recul de 4 à 4 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont fermé en baisse de 6 ¼ à 7 cents.



Pour le rapport du jour à venir sur les ventes à l’exportation de la semaine du 9 avril dernier, les marchés prévoient des ventes de blé US entre 150,000 et 350,000 tonnes. Dans le cas de la nouvelle récolte, un résultat entre 100,000 et 300,000 tonnes est attendu. FranceAgriMer a présenté sa nouvelle projection d’avril sur les exportations de blé français à l’extérieur de la zone UE. Sa nouvelle anticipation est un record de 13,2 millions de tonnes, soit une augmentation par rapport aux 12,7 millions de tonnes de mars dernier. La majeure partie de la hausse a été transférée des exportations au sein de l'UE. L’Éthiopie a lancé un appel d’offres pour acheter 200,000 tonnes de blé.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 15 Avril 2020 : Le bœuf

Les contrats de bœuf US d’avril 2020 et juin 20 ont fini la journée avec des gains de 1,02 $. Ceux du veau US de mai 2020 et août 2020 ont clôturé en hausse de respectivement 72 cents et 37 cents. Le contrat d’avril 2020 a terminé dans le rouge de 60 cents.



Le 14 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 30 cents à 114,23 $. Depuis le début de la semaine, il n’y a pas eu suffisamment de ventes au comptant pour établir une tendance. Dans l’après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 8,31 $. La découpe «Choice» a gagné 3,86 $ à 230,53 $ alors que celle «Select» a gagné 6,45 $ à 222,22 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à seulement 284,000 têtes. L’an dernier à la même période, c’était 366,000 têtes.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 15 Avril 2020 : Le soja

Les contrats de soja US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en baisse. Le contrat de tourteau de soja US mai 20 a aussi clôturé dans le rouge. À la fermeture du marché, le contrat d’huile de soja US mai 2020 avait reculé.



Le rapport mensuel du NOPA a été présenté dans le courant de la journée et montre que 181,37 millions de boisseaux de soja US ont été triturés en mars dernier, ce qui est bien au-delà de la moyenne des prévisions des analystes. Il s’agissait aussi d’un record pour tous les mois. Les exportations de tourteau de soja US ont été de 973,741 tonnes, soit à un record pour tous les mois depuis mars 2017. Le NOPA mentionne que les stocks d’huile de soja US ont été de 1,899 milliard de lbs au 31 mars dernier, ce qui était une réduction de 2,2 % par rapport à février 2020, mais aussi une augmentation de 7,9 % comparativement à l’an passé. AgRural estime que la récolte de soja brésilien a été complétée à 88 %. Pour le rapport à venir sur les ventes à l’exportation, le marché anticipe que celles de soja US ont été entre 300,000 et 600,000 tonnes au cours de la semaine du 9 avril dernier. Il prévoit aussi des ventes de la nouvelle récolte entre 75,000 et 300,000 tonnes. Dans le cas du tourteau de soja US, un résultat entre 100,000 et 250,000 est attendu. Les spéculateurs anticipent des ventes d’huile de soja US entre 8,000 et 35,000 tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 9 Avril : Le porc

Les contrats de porc US ont fini la semaine en baisse de 32 cents à 2,77 $.



Le CME Lean Hog Index était dans le rouge. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé. Le rapport WASDE indique que par rapport au mois passé, la production de porc US a augmenté de 50 millions de lbs à 29,049 milliards de lbs. Le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 2 avril dernier montre que celles de porc US ont été de 55,913 tonnes. C’était les meilleures ventes depuis le 4 avril 2019. L’après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse. Les découpes sont demeurées sous la barre des 100 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,909 million de têtes, ce qui représente une réduction de 39,000 têtes comparativement à la semaine dernière et une augmentation de 44,000 têtes par rapport à l’an passé.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #Porcs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 9 Avril : Le bœuf

Le contrat de bœuf US avril 2020 a terminé la session en hausse alors que celui juin 20 était en baisse. Le contrat de veau US avril 2020 a clôturé dans le rouge, mais celui août 2020 a fermé avec un gain.



Le CME Feeder Cattle Index a été en baisse. Pour ce mois, le USDA estime la production de bœuf US 2020 à 27,511 millions de lbs, soit une réduction de 255 millions de lbs comparativement à mars dernier. Au cours de la semaine, le USDA a enregistré des ventes au comptant à 105 $ pour le vivant et de 168 $ pour la carcasse. Dans son rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 2 avril dernier, le USDA estime que celles de bœuf US ont été de 15,822 tonnes, soit à une baisse hebdomadaire de 13 %, mais aussi à une hausse annuelle de 34 %. Le cumulatif annuel des exportations de bœuf US a été évalué à 228,281 tonnes, ce qui représentait une augmentation de 27,9 % comparativement à l’an dernier. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 33 cents à 222,67 $, et celle «Select» a reculé de 4,20 $ à 207,57 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 417,000 têtes. Par contre, en ce jour, les abattages n’ont été que de seulement 99,000 têtes, ce qui correspondait à une baisse de 58,000 têtes comparativement à l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 9 Avril : Le maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en hausse



Dans son rapport mensuel d’offre et de demande, le USDA a réduit la quantité de maïs utilisée dans la fabrication de l’éthanol US. Il a accru la quantité de moulée et d’usage résiduel. Le USDA a aussi laissé inchangé les exportations de maïs comparativement à mars dernier à 1,725 milliard de boisseaux. Le rapport indique que les inventaires de fin d’année de maïs US ont augmenté de 10,6 % à 2,092 milliards de boisseaux alors que le marché s’attendait à une hausse de 6,2 %. Mondialement, le rapport WASDE montre que les inventaires de fin d’année de maïs ont augmenté de 5,83 millions de tonnes par rapport à mars dernier à 303,17 millions de tonnes ce mois-ci. Le marché anticipait 299 millions de tonnes. Par ailleurs, les ventes à l’exportation de la semaine du 2 avril dernier ont été de 1,85 million de tonnes, ce qui était une augmentation de 72 % comparativement à la semaine précédente et de 237 % par rapport à l’an dernier. Pour la nouvelle récolte, les ventes ont été de 608,770 tonnes. Au Brésil, CONAB a abaissé son estimation de la première récolte de maïs, tout en augmentant celle de maïs safrinha de 1,784 millions de tonnes pour une nouvelle projection à 101,868 tonnes. La superficie allouée à la deuxième culture de maïs brésilien serait en hausse.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

La bourse de café de Nairobi (Kenya) est suspendue à cause du coronavirus

Une suspension sur ordre du ministère de la santé afin de limiter la propagation du coronavirus. Une suspension qui intervient près de deux semaines après celle des enchères de thé de Mombasa pour les mêmes raisons.



Cette décision devrait porter un coup dur à la chaîne de commercialisation du café dans le pays puisque 90 % de la récolte de fèves est vendue à travers les enchères électroniques à la NCE. En outre, certains observateurs craignent que ce blocage n’entraîne une accumulation des stocks d’invendus et une réduction des revenus des producteurs qui sont désormais dans l’incapacité de vendre leur produit sur le marché boursier. Pour rappel, la Bourse de café de Nairobi (NCE) est gérée par l’Association des producteurs et des négociants de café du Kenya. Au Kenya, le café est le 3e produit agricole exporté après le thé et les produits horticoles. La culture de la fève est l’activité de près de 700 000 producteurs.



www.agenceecofin.com

#Cours_sur_les_marchés #Coronavirus #Covid-19 #Café

www.agenceecofin.com




Pichon Gilbert

Cours des produits sur le marché tunisien : Augmentation de l’approvisionnement en mars 2020

Au cours du mois de mars 2020, l’approvisionnement en légumes a enregistré une augmentation par rapport à la même période de 2019, ce qui a engendré une baisse au niveau des prix, selon des données publiées mardi 7 avril par l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).



Par contre, l’approvisionnement en fruits a diminué engendrant une hausse de leurs prix. S’agissant des poissons, leur approvisionnement a enregistré une baisse alors que leurs prix ont augmenté. Le prix des pommes de terre ont également connu une inflation de 6%, pour atteindre 0,942 D alors que les quantités vendues ont augmenté de 24% (2562 tonnes). Les prix des tomates ont aussi connu une baisse de 5%, tandis que les quantités ont enregistré une augmentation de 3%. Pour les oignons, leur prix a connu une baisse de 42% pour atteindre 1 dinar alors que les quantités ont augmenté de 113%, soit 640 tonnes. Pour ce qui est des fruits, le prix des pommes a connu une hausse de 20%. En contrepartie, les quantités ont chuté de 37%. Les prix des oranges dits ” Thomson ” ont aussi augmenté de 57% tandis que les quantités ont baissé de 42%. C’est également le cas des dattes dont le prix a augmenté de 24%, et dont les quantités ont chuté de 28% . D’autre part, les prix des fraises ont diminué de 27% alors que les quantités ont augmenté de 85%. Par ailleurs, les quantités de sardines ont augmenté de 18% (4,3 dinars le kilo) vu la baisse des quantités (-65%).



www.webmanagercenter.com

#Cours_sur_les_marchés #Tunisie #Légumes

www.webmanagercenter.com




Pichon Gilbert

Revue des marché du 7 Avril 2020 : Le bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la session en hausse. Les contrats de veau US ont également terminé la journée avec des gains de 4,50 $.



Le 6 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 2,33 $ à 117,05 $. À la date du 7 avril, le Feeder Cattle Exchange va présenter 8,136 têtes à ses enchères en ligne. Dans la journée, le USDA a rapporté des ventes au comptant pour le vivant à 105 $. Elles concernaient le Kansas et le Nebraska. D’autres, à 165 $, ont eu lieu pour la carcasse. Plusieurs abattoirs on réduit leurs activités pour faire face au coronavirus. L’après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 10,13 $. La découpe «Choice» a reculé de 2,17 $ alors que celle «Select» a gagné 2,72 $. Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 216,000 têtes, ce qui est une réduction de 20,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 26,000 têtes par rapport à l’an dernier.



www.grainwiz.com

#Cours_sur_les_marchés #bovin_viande

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

La plupart des usines de cajou sont en train de fermer, selon n'kalô

Sur le marché international de la noix de cajou, la tendance reste baissière même si la consommation reste excellente en occident. La plupart des usines indiennes ou vietnamiennes ont fermé ou sont en train de se préparer à le faire



Dans sa lettre hebdomadaire d'information sur le marché de la noix de cajou, n’kalô explique "Les stocks d’amande disponibles à leur niveau sont soldés pour générer du cash mais très peu d’entre-elles acceptent de signer des contrats forward pour l’exportation au-delà du mois de mai". Les contrats de noix de cajou brute sont soit annulés, soit décalés, peut on lire dans le rapport, ce qui fait que les exportations sont pratiquement à l’arrêt. Certains exportateurs détenant des stocks proposent leur marchandise entre 800 $ et 1000 la tonne pour des expéditions en mai." La majorité des exportateurs comme des importateurs préfèrent surtout ne pas s’engager sur cette période incertaine, donc ces valeurs sont peu significatives", précise le spécialiste.



www.commodafrica.com

#Noix_de_cajou #Nkalô #Cours_sur_les_marchés

www.commodafrica.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 6 Avril 2020 : Le blé

Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont terminé la session avec des gains. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver a clôturé en hausse. À Minneapolis, les contrats de blé ont fini la journée dans le vert.



Au cours de la semaine du 2 avril dernier, les inspections à l’exportation de blé US ont été de 320,371 tonnes, soit une baisse de 64,837 tonnes par rapport à la semaine précédente et une autre de 42,4 % comparativement à l’an dernier. Sur la semaine, les expéditions de blé US ont été destinées à 11 pays. Le Mexique a été la principale destination avec 53,688 tonnes. Les exportations de blé dur rouge d’hiver US ont représentées 58,1 % du total. Pour le rapport mensuel d’offre et de demande qui sera présenté jeudi, les marchés s’attendent à une baisse des exportations de blé US 2019/2020 de 5,4 millions de boisseaux. Il s’agit toutefois d’une augmentation de 6,2 % par rapport à la même période en 2018/2019.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Blé

www.grainwiz.com




Pichon Gilbert

Revue des marchés du 6 Avril 2020 : Le soja

Les contrats de soja US ont fini la journée en hausse de 1 ¼ à 2 ¾ cents en raison de la force de l’huile de soja US. Le contrat de tourteau de soja US mai 2020 a clôturé en baisse. Le contrat d’huile de soja US mai 2020 a terminé la session avec des gains de 40 points.



Durant la semaine du 2 avril dernier, les inspections à l’exportation de soja US ont été de 10,9 millions de boisseaux. Il s’agissait d’une réduction hebdomadaire de 28 % et d’une baisse annuelle de 66,5 %. Par contre, le cumulatif annuel des expéditions est demeuré supérieur à celui de l’an passé avec 1,172 milliard de boisseaux. Sur la semaine, 108,751 tonnes, ou 36,5 % du total, étaient destinées à l’Égypte. La Chine a été la destination pour seulement 1,739 tonnes de soja US. Les sondages concernant le rapport mensuel d’offre et de demande, qui sera rendu public jeudi, indiquent que les analystes anticipent une hausse des inventaires de soja US de 6 millions de boisseaux. Le marché prévoit aussi qu’il y aura une augmentation de la production de soja brésilien de 300,000 tonnes et une baisse de celle de soja argentin de 300,000 tonnes.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Soja





Pichon Gilbert

Revue des marchés du 6 Avril 2020 : Le maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la séance en baisse.



Au cours de la semaine du 2 avril dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 1,271 millions de tonnes, ou de 50,1 millions de boisseaux. Il s’agissait d’une augmentation de 19,7 % par rapport à la même période l’an passé. Le cumulatif annuel des exportations de maïs US a été évalué à la hausse à 761 millions de boisseaux, soit une réduction de 37 % comparativement à la même période l’an dernier. Depuis, la première semaine de janvier dernier, le cumulatif annuel a dépassé celui de l’an passé de 1,3 %. Le Japon a été la principale destination avec 375,858 tonnes. Le Mexique a été la destination pour 323,854 tonnes et l’Arabie Saoudite pour 139,118 tonnes. Dans son rapport sur la progression des cultures, le USDA estime que 26 % des terres arables sont au surplus alors que c’était 32 % l’an passé. Pour le prochain rapport WASDE qui sera présenté jeudi, un sondage de Bloomberg montre que les analystes s’attendent en moyenne à des stocks de maïs US à 2,010 milliards de boisseaux.



www.grainwiz.com

#Cours_Prix_Marchés_Céréales_Graines #Maïs