Voir plus de contenu

ou


Traore Phénix Mensah

Politique des données ouvertes: Quel est le rôle des gouvernements dans les données ouvertes?



Dans un but de moderniser le secteur agricole, plusieurs acteurs comme les instituts agricoles ou encore les ministères en charge de l’Agriculture ont un intérêt évident de créer un réseau afin de mettre en commun toutes ces données ouvertes.



Afin de soutenir les données ouvertes pour l'agriculture, les gouvernements peuvent jouer divers autres rôles - le premier étant de nettoyer et de mettre à jour les données gouvernementales et de les publier en tant que données ouvertes en ligne. D'autres possibilités incluent le renforcement de l'infrastructure technique au niveau national, facilitant l'accès des différentes parties prenantes aux données ouvertes; renforcement des capacités des parties prenantes à utiliser des sources de données ouvertes; le soutenir des intermédiaires de données, financièrement ou autrement, à utiliser les données agricoles pour créer des services ou des produits d'information pour le secteur; l’encouragement des partenariats public-privé pour soutenir ces services et produits d'information; l’encouragement des autres parties prenantes (par exemple les organisations de développement, les chercheurs, le secteur privé, etc.) à publier leurs propres données. Un élément majeur du projet Data4Ag soutenu par le CTA est de soutenir les organisations politiques des pays ACP dans l'élaboration de plans d'action, de stratégies et de réglementations concernant la gestion des données agricoles des organisations paysannes.

#Politique #Données_ouvertes #Données_agricoles



LIRE AUSSI: Données agricoles: Une Politique de données ouvertes pour la transformation de l'agriculture=> www.talkag.com



SOURCE: www.cta.int

www.cta.int




Traore Phénix Mensah

Données agricoles: Une Politique de données ouvertes pour la transformation de l'agriculture



Les données ouvertes (ou l’open Data) au public prennent une place de plus en plus importante à l’heure de l’informatique et de la Big Data. Le secteur agricole doit s’en imprégner, pour espérer une transformation en adéquation avec les besoins de l’heure.



Les données n'ont de valeur que si elles sont accessibles et utilisables. Malheureusement, l'accès aux données est mis à mal dans de nombreux pays par le manque de politiques d'ouverture des données dans de nombreux secteurs de l'économie . Ces enjeux liés aux données ouvertes touchent particulièrement le secteur agricole. Il est donc souhaitable qu’ une grande quantité de données ouvertes sur l’agriculture soit disponibles sur Internet et diverses plateformes de ressources de données. Ces données doivent être multiples et concernent par exemple l’inventaire des produits phytosanitaires, la cartographie des maladies des végétaux, le recensement des filières et des métiers agricoles, les résultats des contrôles d’hygiène, etc… Atteindre la sécurité alimentaire grâce à une agriculture durable est une priorité mondiale, comme le reflète le but 2 des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, qui vise à parvenir à une faim zéro . La réalisation de cet objectif nécessite une augmentation durable de la productivité agricole, la création de systèmes de production alimentaire plus résilients et la création de marchés plus accessibles et équitables. La collecte, l'accès, le partage et l'utilisation des données par différents acteurs du secteur agricole amélioreraient la prise de décision dans les exploitations agricoles et auraient un impact sur les moyens de subsistance des petits exploitants. Cependant, traditionnellement, le partage des données a été fait d'une manière qui entrave sa circulation parmi les acteurs et organisations agricoles. Une plus grande volonté politique et un engagement financier sont nécessaires pour formuler, réglementer et mettre en œuvre des politiques et des pratiques en matière de données ouvertes qui aideront à mieux diffuser les données agricoles.

#Données_agricoles #Données_ouvertes #Agriculture



LIRE AUSSI: Numérisation agricole: Le coup de pouce des données numériques dans l’agriculture en Ouganda=> www.talkag.com



SOURCE: www.cta.int

www.cta.int




Traore Phénix Mensah

Numérisation agricole: Le coup de pouce des données numériques dans l’agriculture en Ouganda



Si en Ouganda les exportations de thé sont en plein essor, la production a quand même souffert ces dernières années de la faiblesse des rendements, de l'absence de recherches sur le thé. Le CTA collabore avec les associations paysannes (dans plusieurs pays dont l’Ouganda) dans le but de mettre en œuvre le projet Data4Ag. Ces associations tireront profit des avantage des données agricoles numériques.



Spécifiquement, l’objectif du projet est d’étudier comment les associations paysannes peuvent profiter de la collecte et de la gestion efficace des données relatives aux petits exploitants pour améliorer les moyens de subsistance de leurs membres. Le profilage et les données fournissent aux organisations paysannes des renseignements fiables et précis sur leurs membres. La collecte de données améliore la gestion des organisations et facilite aussi l’octroi de crédits ou d’intrants aux agriculteurs, l’organisation logistique et la commercialisation des produits. L’agro-entreprise Igara Tea Factory (IGTF) en Ouganda (transforme et conditionne huit grades de thé pour l’exportation et la consommation locale) par exemple, jusqu’au début 2017, stockait dans une base de données des informations relatives à ses membres, mais celles-ci étaient incomplètes, non vérifiées et non géoréférencées, ce qui est pourtant crucial. Il en résultait différents défis, allant du manque de fiabilité des registres des agriculteurs et de la localisation des exploitations de thé à la mauvaise qualité des systèmes de traçabilité des intrants fournis à crédit aux agriculteurs, en raison du manque d’informations sur leur personne et sur l’emplacement de leur exploitation. Avec le soutien du CTA, IGTF a créé un système de gestion des données spatiales et a établi le profil des agriculteurs, de mi-juillet 2017 à début 2018. Le système de gestion des données mis en place a permis de remédier à l’inefficacité des anciens procédés. Grâce à la base de données des profils, IGTF est désormais capable de localiser ses membres sur une carte. La collecte d’informations a aussi permis d’améliorer la gestion des membres, les aspects logistiques de la récolte et de la transformation des cultures, ainsi que la commercialisation des produits. Le projet a aussi encouragé IGTF à lancer une coopérative d’épargne et de crédit. Celle-ci permet de réduire le risque associé à la fourniture de prêts aux petits exploitants et de faciliter l’accès de ces derniers au crédit grâce à l’introduction d’une base de données qui suit la production des agriculteurs et la livraison à l’usine. Pour identifier les autres impacts du profilage des petits exploitants, deux approches statistiques, le progiciel de statistiques pour les sciences sociales (Statistical Package for the Social Science, SPSS) et l’apprentissage automatique (Machine Learning, ML), ont été utilisées par l’équipe de recherche du CTA. Le gouvernement ougandais aimerait promouvoir la production de thé, d’autant que selon l’Association du Thé de l’Ouganda, environ 18% seulement des terres propices à cette culture sont exploitées dans le pays.

//www.talkag.com/hashtag/?hasht=Numérisation_agricole" class="link_CONTENT">#Numérisation_agricole //www.talkag.com/hashtag/?hasht=Données_agricoles" class="link_CONTENT">#Données_agricoles //www.talkag.com/hashtag/?hasht=Data4Ag" class="link_CONTENT">#Data4Ag //www.talkag.com/hashtag/?hasht=cta" class="link_CONTENT">#cta //www.talkag.com/hashtag/?hasht=Thé" class="link_CONTENT">#Thé //www.talkag.com/hashtag/?hasht=Ouganda" class="link_CONTENT">#Ouganda



LIRE AUSSI: Digitalisation agricole: Le projet « Suivi des exploitations agricoles familiales au sein des coopératives membres de la CAPAD » au Burundi=>//www.talkag.com/post/?src=34282



SOURCE: //www.cta.int/fr/blog/all/article/les-cultivateurs-de-the-tirent-profit-de-leurs-donnees-numeriques-sid0c5093a35-04f2-43d0-b670-15e690c0a30





Traore Phénix Mensah

Digitalisation agricole: Le projet « Suivi des exploitations agricoles familiales au sein des coopératives membres de la CAPAD » au Burundi



En vu d’améliorer les activités de valorisation et de commercialisation des produits agricoles à travers l’utilisation et l’expérimentation des technologies de l'information et de la communication (TIC), le CTA a financé le projet « Suivi des exploitations agricoles familiales au sein des coopératives membres de la CAPAD ». Revenant à l’actualité, il faut dire que le pays n’a pas encore de cas confirmé de covid-19.



Initié dans le cadre de l’initiative Data4Ag, le projet sera au service de la confédération des associations des producteurs agricoles pour le développement au Burundi (CAPAD). Rappelons que la CAPAD est une organisation qui supporte les petits agriculteurs , principalement dans les filières vivrières. Elle se concentre sur la collecte des données sur le rendement agricole, mais aussi sur les données du ménage (niveau d’éducation, alphabétisation, nombre de personnes, etc.). Les agriculteurs sont ainsi profilés selon ces informations collectées. Pour la réalisation du projet, le CTA a soutenu la CAPAD dans l’implémentation d’un système de collecte des données pour améliorer la qualité des données et favoriser ainsi le partage facile des données entre différentes coopératives. Les coopératives bénéficiaires du projet ont dorénavant des équipements informatiques pour simplifier leur travail en rapport avec l’enregistrement des informations sur les demandes de semences, d’engrais, de produits phytosanitaires voire même des crédits. Les campagnes agricoles sont organisées à temps, ces coopératives peuvent maintenant anticiper sur les productions escomptées. La cartographie des champs agricoles réalisée avec le système GPS, démontrant avec plus de précision la superficie exacte des terres agricoles, était nécessaire pour assurer l’efficacité des services de vulgarisation agricole. Une réunion avec les agriculteurs est indispensable pour mieux évaluer leurs besoins, apprendre de leurs expériences sur les données agricoles et les impliquer dans la planification des différentes activités de la saison agricole. Un système de paiement digital est en cours de conception sous la supervision de la CAPAD, pour apporter plus de transparence, compte tenu des risques associés aux paiements des agriculteurs par cash.

#Projet #Digitalisation_agricole #Données_agricoles #Commercialisation #Produit_agricole #Burundi #CTA





LIRE AUSSI: Projet ANAGROCLIM: Créer un outil pour mieux maîtriser la production d’anacarde(Noix de cajou)=> www.talkag.com

SOURCE: www.cta.int





Traore Phénix Mensah

Données agricoles: Un recensement agricole lancé en Côte d'Ivoire





Les recensements agricoles, fournissent un portrait instantané et complet du secteur de l’économie agricole. L’ensemble des exploitations agricoles y compris les plus petites sont concernées. C’est ainsi que des modules complémentaires au Recensement des exploitants et de leurs exploitations agricoles en Côte d'Ivoire (REEA) ont été lancés



Il est question de recueillir des données détaillées sur les rendements, les productions, les pertes post-récoltes, les stocks auprès des producteurs, les prix bord-champ, les pratiques agricoles sur la production végétale, l’élevage, la sylviculture, l’aquaculture et la pêche, les aménagements et les équipements agricoles, l’utilisation d'engrais et de produits phytosanitaires, l’irrigation ainsi que la main-d’œuvre agricole, précise Ecofin. Selon le ministre de l'Agriculture et du développement rural Kobenan Kouassi Adjoumani, cette opération est d’une grande importance pour la transformation structurelle de l’économie agricole ivoirienne à travers la création des agropoles. Le travail des agents recenseurs va durer environ quatre mois pour sa phase de collecte de données sur le terrain, précise le communiqué. L’opération sera répétée tous les ans à partir de la campagne prochaine et sera étendue à toutes les régions du pays.

#Données_agricoles #Côte_d'Ivoire

www.talkag.com

SOURCE: www.commodafrica.com

www.commodafrica.com




Traore Phénix Mensah


Données agricoles: Appel à candidatures pour un nouveau cours en ligne intitulé «Gestion, partage et services de données agricoles pour le développement de l’agriculture».



Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), la FAO et l’Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO) lancent un appel à candidatures pour un nouveau cours en ligne intitulé «Gestion, partage et services de données agricoles pour le développement de l’agriculture».



Il s'agit de former les professionnels impliqués dans l'utilisation ou la gestion de services de données et destinés aux agriculteurs et aux organisations d'agriculteurs. Ces professionnels travaillent dans un large éventail d'organisations, y compris des organisations internationales, des agences donatrices, des organisations multilatérales, des ONG, des institutions universitaires et de recherche, des universités et des gouvernements nationaux ou locaux, souligne le communiqué. Ce cours est gratuit avec une session en octobre et une autre en novembre. Il se déroule en anglais sur 4 semaines.Pour vous inscrire, allez sur : aims.fao.org

#Données_agricoles

www.talkag.com

SOURCE: www.commodafrica.com







Les données agricole

La transformation agricole de l'Afrique



L'engrais qui alimentera la transformation agricole de l'Afrique



Il y a des difficultés rencontrées par les petits agriculteurs qui sont directement ou indirectement liées à la disponibilité d'informations et de données de qualité, principalement en raison de l'infrastructure. Dans de nombreux cas, le manque d'informations a un impact direct sur les produits et, par conséquent, les moyens de subsistance des petits exploitants africains. Par exemple, 5% seulement des terres cultivées en Afrique utilisent l'irrigation, contre 38% en Asie, ce qui entraîne une baisse des rendements et limite leur capacité à générer des revenus. Et si les performances agricoles se sont améliorées au cours des dix dernières années, elles ne suffisent pas encore pour répondre aux besoins d'une population qui devrait croître de 1,3 milliard d'habitants en Afrique uniquement d'ici 2050. Une intervention technologique est nécessaire.

#Données agricole #Transformation_agricole

www.talkag.com via @talk_ag

news.sap.com

news.sap.com





Les données agricoles

Le petit agriculteur a un rôle prépondérant.



Collecter des données auprès des petits agriculteurs sur leurs exploitations agricoles.



Si nous pouvons commencer à collecter des données auprès des petits agriculteurs sur leurs exploitations agricoles, nous pouvons faire plusieurs choses: premièrement, nous pouvons commencer à construire une histoire et une identité pour ce petit agriculteur , ce qui permet au gouvernement ou au secteur privé de leur accorder un crédit plus facilement pour qu’ils puissent commencer à exploiter leurs fermes. Elle indique également au gouvernement qui commence à déterminer quoi et où commence à informer la future politique gouvernementale. Ont-ils besoin d'agronomes? Cultivent-ils les bonnes cultures pour leur type d'économie? Une fois que vous avez commencé à générer ces données, vous pouvez faire des choses incroyables.

#Agriculteur #Données_agricoles

www.talkag.com via @talk_ag

news.sap.com

news.sap.com





Les données agricoles.

Les applications mobiles dans l’agriculture.



Au Kenya 14 applications mobiles consacrées à l’agriculture.



Le Kenya en introduisant cette application veut ainsi faciliter les processus agricoles et à fournir des données ouvertes à la ferme. Des applications qui sont déjà d’une utilité au niveau des agriculteurs car elles permettent de réduire les pertes post-récolte. En effet, Le Kenya montre son envie de propulser certains de ses secteurs vers l’avant. Il y a quelques mois, le pays a surpris le continent en annonçant le lancement de 14 applications mobiles. Celles-ci sont essentiellement destinées à l’agriculture. Les applications mobiles qui ont été lancées devraient aider les jeunes à adopter l’agriculture comme activité professionnelle et à remplacer les agriculteurs âgés. Elles sont conçues également pour aider les agriculteurs à identifier et prévenir les parasites des cultures et les maladies qui affectent les cultures, et connaître le temps pour la plantation de graines.

#Données_agricoles

www.talkag.com via @talk_ag

www.africatopsuccess.com

www.africatopsuccess.com





Les données agricoles

L’agriculture d’aujourd’hui et demain



L’agriculture d’aujourd’hui et demain repose sur les données



En Afrique, où les petits exploitants produisent environ 60 % des denrées alimentaires destinées à la population; pour transformer efficacement l’agriculture, les agriculteurs ont besoin d’outils et de technologies qui pourront les aider à remédier à des problèmes tels que la faible productivité, le manque de liens avec le marché et les politiques dysfonctionnelles – tout cela forme un élément clé de la stratégie du CTA. Une telle transformation s’impose surtout en Afrique. L’agriculture – d’aujourd’hui et de demain – repose sur les données. Les technologies de détection à distance, comme les véhicules aériens sans pilote, ou “drones”, les images satellitaires et les autres véhicules terrestres équipés de capteurs contribuent donc à recueillir des données sur les agriculteurs, mais aussi sur les fournisseurs d’intrants agricoles, les négociants, les institutions financières, etc.

#Données_agricoles #Agriculture_de_demain



www.talkag.com

www.cta.int

www.cta.int





Agriculture de précision.

L’importance des données agricoles.



Le rôle que peuvent jouer les organisations paysannes dans l’utilisation et l’offre de services.



L’utilisation de ces données attire des investissements dans les big data, l’agriculture de précision, l’agronomie basée sur les données, ainsi que les services et les applications d’e-vulgarisation agricole qui, à leur tour, transforment ces données en renseignements et améliorent la prise de décision et, au final, les moyens d’existence des petits exploitants. L’amélioration de l’accès aux données augmente le nombre de produits et de services offerts par les acteurs désireux de stimuler la production agricole et de renforcer la résilience. A cet effet les organisations paysannes mettent en place et renforcent un éventail de services pour leurs membres utilisant la téléphonie mobile. Ces sont basés sur une série clé de données : la localisation des agriculteurs, leur profil et leurs activités. Dans une récente interview accordée au CTA (sur CTA YouTube), Ishmael Sunga, de la Fédération des syndicats agricoles d’Afrique australe, a souligné l’importance du profilage des agriculteurs pour les organisations paysannes.

#Agriculture_de_précision #Données_agricoles

www.talkag.com

www.cta.int

www.cta.int





Données agricoles

Enquête ONU pour une visibilité des agricultrices



Les femmes jouent un rôle important dans l'agriculture.



En exemple quart des exploitations agricoles françaises sont, en 2010, dirigées par des femmes. Celles-ci n'étaient que 8 % en 1970. Alors La visibilité des agricultrices par le biais des données constituerait un exemple d’impact d'où l’importance d’une enquête . les données permettent de démocratiser l’agriculture. Cela permet d’optimiser les rendements et les investissements, en tenant compte des différentes caractéristiques des milieux comme la nature des sols, l’irrigation, la fertilisation et l’ensoleillement puisque les données sont au cœur de l’agriculture de précision : objets connectés, images satellites et drones, données météo... A cela s’ajoute la garantie d’une sécurité alimentaire accrue et d’un meilleur respect de l’environnement. Il faut rappeler que l’agriculture est au cœur des programmes de nombreux pays pour atteindre les objectifs de développement durable.



www.scidev.net



#Données_agricoles #Femme_et_agriculture #Agriculture_de_précision #ONU

www.scidev.net





L'agriculture axée sur les données en Afrique

www.youtube.com





L'agriculture axée sur les données en Afrique

www.youtube.com





Hervé Pillaud: "ubériser" l'agriculture tout en maîtrisant les données

www.youtube.com