Voir plus de contenu

ou


Grosbois Bastian

Idées reçues et agriculture: Parole à la science/ Une lecture parfaite pour un week-end en confinement

L'ouvrage "Idées reçues et agriculture: Parole à la science", est le fruit de dix académiciens qui s’unissent pour indiquer ce que l’on sait sur des sujets portant sur l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, qui sont devenus sensibles au fil du temps et inquiètent l’opinion publique.



Idées reçues et agriculture: Parole à la science, est un ouvrage de 9 chapitres traitant les sujets ci après: Caravelles d’hier et d’aujourd’hui, Un âge d’or de la biodiversité, Abeilles : le miel des médias, Sécurité alimentaire et risque pesticide, Perturbateurs endocriniens : science ou agit-prop, Aliments bio : le vrai et le faux, Marketing du bio : atouts et enjeux, La diversité génétique en agriculture, Les plantes génétiquement modifiées. Dans ce moment de prolifération des fake news et des " idées reçues ", l’agriculture et l’agroalimentaire paient un lourd tribu à la désinformation. Cette parution de l’Académie d’Agriculture de France, se révèle particulièrement précieuse car l'heure est à l'inquiétude. Les questions concernant l'agriculture, notre alimentation ou l'environnement sont au centre du débat sociétal sur l'avenir que nous voulons construire. Des idées reçues, des rumeurs anxiogènes circulent sur des sujets auxquels les connaissances scientifiques peuvent apporter une réponse. Biodiversité, abeilles, pesticides, alimentation bio, perturbateurs endocriniens, OGM : savons-nous faire la part du vrai et du faux ? Plusieurs membres de l'Académie d'agriculture de France, spécialistes de ces questions, ont décidé de faire le point en énonçant des faits objectifs par rapport à toutes les idées fausses qui sont véhiculées sur ces sujets qui sont devenus sensibles. Voilà le but de ce livre. Il vous aidera à y voir plus clair. C'est une lecture parfaite pour un week-end en confinement, nous vous le conseillons.



#Ouvrages_Sur_Agriculture #Agriculture #Agroalimentaire #Alimentation_bio #OGM #Agriculture_et_environnement #Environnement



SOURCE: www.pressesdesmines.com





Pichon Gilbert

Il y’a toujours des OGM en France

Les OGM agricoles seront l'objet d'une conférence, le 21 février prochain, à Epenoy. Pour l'occasion, zoom sur la situation de la France dans le domaine.



Il faut savoir que les OGM se distinguent en trois grandes familles. Nous avons d’abord les transgéniques, plantes dans lesquelles a été insérée une gêne étrangère. Ils sont reconnus juridiquement. Un seul d’entre eux est autorisé en Europe. Il s’agit d’un maïs. Cependant, il est interdit à la culture en France depuis 2008. Un fait qui laisse à penser que le problème des OGM ne concerne plus l’Hexagone. Il existe également les OGM cachés, qui englobent d’autres techniques de modifications des gènes, ne sont pas reconnus aux yeux de la loi et peuvent se trouver principalement dans les tournesols et le colza. On parle également des « nouveaux OGM », qui utilisent de nouvelles techniques et restent encore assez flous quant à leur identité. En effet, malgré l’appellation, on ne sait pas encore s’ils peuvent être considérés comme de véritables OGM. Il faut savoir que si la culture d’OGM transgéniques est prohibée, leur importation ne l’est pas.



pleinair.net



#OGM

pleinair.net




Pichon Gilbert

La Dépendance protéique de la France

La France est le plus gros pays importateur et consommateur européen de tourteaux, produits dérivés de l’extraction industrielle de l’huile.





Environ 25% du soja provient du Brésil. Une forte dépendance qui est problématique. La France pourrait produire plus de soja si l’accord entre les Etats-Unis et l’Europe bloquant les surfaces européennes de cultures oléagineuses et donc de soja n’avait pas eu lieu. L’Europe et plus précisément la France importe du soja pour nourrir les animaux d’élevage (porcs, poulets, bétail, saumons...) parce que le soja est un produit qui apporte beaucoup plus de protéines. En 2017, selon Comtrade, la France a importé 3,5 millions de tonnes de soja, sous forme d’huile ou de tourteaux. 61% venaient du Brésil, 3% d’Argentine et 4% des États-Unis. Cette même année, la France n’a produit que 412.000 tonnes de soja sur son sol. Des chiffres qui montrent la réel dépendance française du soja en grande partie brésilien. Il est à noter que 95% du soja brésilien serait génétiquement modifié, selon les chiffres de Greenpeace France. Une centaine d’OGM propres à la consommation humaine sont répertoriées dans le soja brésilien.



#Soja #Agriculture #OGM





Traore Phénix Mensah

L’adoption du coton OGM au Burkina Faso a t-elle participé à la baisse de performance du pays dans la filière?

Adopté pour lutter contre les attaques de ravageurs, la nouvelle variété de coton introduite en 2009 dans les champs a en fait porté un coup sévère à la réputation du coton burkinabè.



En 1998, toute la filière coton en Afrique de l’Ouest était confrontée aux aléas d’un ravageur, la mouche blanche, qui détruisait les récoltes. Devant le désarroi général, le gouvernement a dû recourir à la science, pour faire face. Les scientifiques burkinabè ont recommandé les services de la multinationale américaine, Monsanto, pour faire pièce aux attaques récurrentes des ravageurs. Mais le coton OGM présentait un inconvénient : au fil des ans, il provoque une réduction progressive de la taille de la fibre. Face au fiasco, depuis 2016, la culture du coton Bt a été suspendue par l’Agence interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB). Pour les pro Bt, les mauvaises performances du Burkina dans la production de coton sont dues à l’abandon de la culture du coton OGM. La crise cotonnière a un important impact sur la production au niveau de la zone SOFITEX, contrôlée par la Société burkinabè des fibres textiles. Le deuxième producteur d’or blanc en Afrique a enregistré une production prévisionnelle de 603.090 tonnes de coton, soit une baisse de 28,57% par rapport à la campagne précédente, selon les responsables du ministère de l’agriculture. Ces derniers assurent que des initiatives sont prises pour régler la crise.

#OGM #Coton #Burkina_Faso

www.talkag.com

SOURCE: www.scidev.net

www.scidev.net




Traore Phénix Mensah

Les OGM

Pour une résilience performante



Faudrait produire qualité et/ou quantité ?



La modification génétique consiste en l’introduction, la suppression ou le remplacement d’un ou plusieurs gènes par des moyens artificiels (opération appelée transgénèse) dans le génome d’organismes comme des plantes, d’animaux, de micro-organismes. L’introduction des OGM dans la production est accepté à des degrés variés; selon que l’argument ne fasse prévaloir les avantages ou les inconvénients. en effet , comme avantages, les OGM permettent l'apparition de variétés avec des caractéristiques supérieures à celles de plantes dites normales. Il est possible d'augmenter la qualité nutritive, le rendement des récoltes, etc. Comme inconvénient, les OGM appauvrissent la biodiversité car souvent on ne cultive que l'espèce la plus résistante et la plus esthétique, modifiée génétiquement bien évidemment, Ils n'éliminent pas seulement les mauvaises herbes ou les parasites mais aussi des organismes vivants nécessaires à la culture. Etant donné que la nature s'adapte, il y a un risque de voir se répandre dans l'environnement un gène de résistance à un herbicide et donc des difficultés à se débarrasser des plantes adventices, sans compter que de nombreux insectes non ciblés par l'insecticide sont menacés par celui-ci. À l’évidence Si une hausse de la quantité totale de nourriture est plus que nécessaire, elle ne sera pas suffisante. Il faudra aussi produire mieux. Et pour cause, le système alimentaire actuel génère un impact environnemental important. La production agroalimentaire émet 10 gigatonnes d'équivalent dioxyde de carbone par an. Elle occupe le tiers de la surface terrestre et représente 70 % de l’ensemble des prélèvements d’eau douce.

#OGM

www.talkag.com

agenceecofin.com

agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Les OGM

Les OGM au Kényan



Les OGM hissés au rang des priorités nationales



Il faut rappeler que le Kenya a pris le temps de mener des recherches dans le sens de l’introduction des OGM, en observant de près les expériences de pays ayant déjà introduit les biotechnologies dans la production agricole. Ainsi, les changements climatiques et leurs incidences sur les maladies et ravageurs ont hissé les OGM au rang des priorités nationales. L'introduction prochaine en culture du coton Bt devrait se faire d'un moment à l'autre. Actuellement, des essais de performance sont conduits dans sept régions du pays. Par ailleurs, des essais sur le maïs Bt démarreraient prochainement. De façon générale, au plan politique, on réfléchit à lever l'interdiction faite à l'importation de produits OGM, interdiction qui est en vigueur depuis 2012. Il ne faut pas oublier que les OGM rendent l'agriculture dépendante de fournisseurs étrangers, notamment de multinationales, fragilisant la souveraineté alimentaire.

#OGM

www.talkag.com

www.commodafrica.com

www.commodafrica.com




Traore Phénix Mensah

Les OGM en Afrique

La commercialisation du niébé génétiquement modifié au Nigéria



Le Nigeria approuve la libération commerciale du niébé génétiquement modifié



Après plus de deux décennies de recherche, d’essais sur le terrain et d’évaluation des risques menés par de nombreuses organisations. L'Agence nigériane de gestion de la biosécurité (AMNB) a autorisé la commercialisation du niébé génétiquement modifié aux agriculteurs. L'agence était convaincue qu'il n'existait aucun impact négatif connu sur la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité, compte tenu des risques pour la santé humaine. Le permis, conformément à cette décision, est sans préjudice des autres exigences légales existantes. Il autorise le titulaire du permis et les personnes couvertes par celui-ci à commercialiser le niébé résistant à la pyrale du pin ponderosa (PBR - Niébé) génétiquement modifié pour le lépidoptère (Maruca vitrata) résistant.

#OGM

www.talkag.com via @talk_ag

www.africanfarming.net

www.africanfarming.net




Traore Phénix Mensah

L’agriculture en Afrique

Les OGM



Quelle est la position des agriculteurs africains à propos des OMG?



Selon Joe DeVries le débat sur les OGM en Afrique est dépassé. Alors que les organisations à but non lucratif agricoles telles que Grain et Practical Action s'y opposent de manière relativement sobre, d'autres, telles qu'ActionAid, recourent à une tactique de panique complète. L'idée que les OGM sont activement dangereux s'est répandue à un point tel qu'un scientifique ougandais a dit avoir entendu un collègue - également un scientifique - expliquer aux agriculteurs que le maïs génétiquement modifié rendrait les hommes stériles. Il existe également l’idée, défendue par des activistes tels que Vandana Shiva, que l’agriculture indigène des pays en développement - avec de petits agriculteurs qui cultivent des cultures traditionnelles - est une tradition à protéger. Les engrais chimiques et les semences qui ne peuvent être conservés sont l'ennemi de cette tradition.

#Agriculture_en_Afrique #OGM

www.talkag.com via @talk_ag

www.talkag.com via @talk_ag

www.washingtonpost.com



www.washingtonpost.com




Grosbois Bastian

Rapport d'Etude sur la Filière du Soja en France

Que devient le soja une fois arrivé en France ?



Qui l'achète et qui l’utilise ?



Le rapport de cette étude montre en détails tous les aspects du marché du soja en France. La particularité du marché français du soja est dû à la succession de décisions politiques qui sont intervenues depuis l’après seconde guerre mondiale, des accords économiques conclus entre les pays européens, et principalement, avec les États-Unis. Supérieure à 1 million de tonnes en 1973, le volume d’importation a rapidement triplé dès le début des années 80, pour culminer en 2003 à 4,7 millions de tonnes (arrêt de l’utilisation des farines animales), dont 3,7 millions de tonnes de tourteaux (résidus après extraction de l’huile) qui servent à l’alimentation animale : porcs, volailles, bovins. Importées majoritairement d’Amérique du Sud, la France est nettement dépendante en protéines pour l’alimentation animale. Le soja débarqué est entre 70% et 80% génétiquement modifiée (OGM). Une filière sans OGM existe pourtant, entretenue par un acteur historique de la grande distribution, ainsi qu’une filière française à destination de l’alimentation humaine et dont la labellisation AB est importante. Découvrons sur le site le rapport détaillé...

#Soja

#OGM

#Agriculture

consultants-naturels.fr

consultants-naturels.fr




Traore Phénix Mensah

Coton OGM Monsanto - Burkina Faso.flv

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Burkina Coton Ogm (2oo9)

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Coton OGM cherche producteur!

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Une agriculture sans OGM en Côte d'Ivoire ? Cet Ivoirien répond "oui" !

www.youtube.com




Traore Phénix Mensah

Agriculture et OGM, Néné Sy paysanne sénégalaise

www.youtube.com




Pichon Gilbert

2017 haute pyrenees soja sans ogm soytouch

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Produits OGM

Monsanto Affecté



le recul de 6 % de ses ventes de semences de maïs, représente plus de la moitié du revenu du groupe.



Un repli compensé par la progression des commandes de semences de soja ainsi qu’à l’augmentation des ventes de glyphosate grâce à un meilleur prix. Le groupe mise surtout sur l’adoption à grande ampleur de nouvelles semences de soja et de coton génétiquement modifiés pour résister à l’herbicide dicamba.



www.lafranceagricole.fr



#OGM #Glyphosate #Semences #Herbicide





Pichon Gilbert

Procès de 38 Faucheurs Volontaires

Les Militants Anti-OGM Attaquent



Plus de 150 militants anti-OGM ont déambulé dans les rues de Dijon jeudi matin



Pour eux, le colza «Clearfield» va au-delà de la mutagenèse et utilise la technique de multiplication in vitro de cellules de pollen qui fabrique des chimères génétiques, d’organismes vivants modifiés au sens de la réglementation internationale. Le statut de ces semences fait débat depuis longtemps.





www.lafranceagricole.fr





#OGM #Colza #Semence #InVitro #Mutagenèse





Pichon Gilbert

La Mutagenèse

Dijon Céréales Explique



Pour Dijon Céréales, les plants en cause ne sont pas classés OGM



Pour Dijon Céréales, les plants en cause ne sont pas classés OGM, mais sont obtenus par la mutagenèse. Ces variétés ont été créées « pour répondre aux problématiques des agriculteurs et notamment le développement de mauvaises herbes » en utilisant moins de produits phyto, fait valoir la coopérative.





www.lafranceagricole.fr





#Mutagenèse #OGM