Voir plus de contenu

ou


Bomboma Jean

En dehors du Mozambique, les autres pays africains producteurs de bananes sont-ils sous la menace de la Race TR4 ?

Un expert essaie de nous expliquer si vraiment il y a possibilité que ce fléau se répandent en Afrique toute entière.



Nommé Denis Loeillet, il déclare que c’est seulement au Mozambique que se trouve cette maladie. Et dans le pays, il y a déjà un contrôle extrêmement strict. Il n’y a pas de fusariose TR4 ailleurs en Afrique qu’au Mozambique. Mais comme on connaît le caractère délétère de la maladie et sa rapide vitesse de propagation, la formation est cruciale. Il est donc important que, non seulement les gouvernements des grands pays exportateurs prennent des mesures de biosécurité, mais aussi que les autorités des pays où la production est importante pour la consommation locale, s’engagent aussi sur cette voie puisque la TR4 ne touche pas uniquement la production d’exportation. Il faut noter que les experts du continent africain sont à pieds d’oeuvre en vue pour le secteur bananier ne soit ébranlé par cette maladie.

#Afrique #Race4 #Maladie_des_plantes #Bananes



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com





Bomboma Jean

Quelques approches de solution de la Race 4 sur les plantes de banane

Pour le moment depuis que cette maladie est connue, il est difficile de trouver de solutions d’éradiquer cette maladie mais il n’en demeure pas moins de passer par des approches solutions.



« Ce qu’il est important de savoir, c’est que la TR4 est incurable. C’est pourquoi cela crée une telle émotion dans le secteur de la banane. Il n’y a aucun moyen chimique de l’éradiquer.» A-t-on dit. Quand vous avez un bananier qui est touché, par exemple aux Philippines, vous arrachez le pseudo-tronc et la racine puis vous essayez de mettre des produits chimiques pour tenter de contrôler le champignon. Et vous faites également un vide sanitaire autour du bananier touché, puis après, autour d’un autre, et ainsi de suite. Vous pouvez vivre un peu avec la maladie, mais cela s’accompagne d’une perte de productivité. Au final, vous êtes obligés de déménager votre plantation.

#Afrique #Race4 #Maladie_des_plantes #Bananes



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Bomboma Jean

Race 4 : Une maladie détectée dans la consommation de la banane pour la première fois en Afrique

Longtemps connue dans plusieurs pays et continents sauf en Afrique, on a récemment détectée cette maladie en Afrique.



La maladie est due à un champignon du sol qui asphyxie la plante et l’empêche de prélever les nutriments et l’eau du sol. Donc présentement cette maladie n’est pas encore répandu mais juste que les experts prennent des précautions pour que cela n’arrive pas en Afrique. Mais, cela est inexorable parce que cela va s’étendre. On sait que cela arrivera, mais on ne se sait pas à quelle échéance. Ce qu’il est important de savoir, c’est que la TR4 est incurable. C’est pourquoi cela crée une telle émotion dans le secteur de la banane. Il n’y a aucun moyen chimique de l’éradiquer. Le seul remède contre cette maladie, c’est de faire de la biosécurité.

#Afrique #Race4 #Maladie_des_plantes #Bananes



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Bomboma Jean

L’élevage des ovins

En France, il y a un potentiel de races ovines



Distinctions des types de races ovines dans certaines régions en France



Les races ovines peuvent être classées en six types différents. Les races précoces, sélectionnées pour leur potentiel de croissance élevé, et leur grande aptitude de reproduction par exemple Île de France, Berrichon du Cher, South Down, Suffolk… Les races d'herbage, situées dans les grandes zones d'élevage placées sous l'influence océanique : Charollais, Bleu du Maine, Rouge de l'Ouest, Vendéen, Charmoise, Texel, Avranchin, Cotentin, … Les races rustiques, exploitées dans les zones difficiles de moyenne et haute montagnes : Blanc du Massif Central, Préalpe du sud, Limousine, Lacaune viande… Les races mérinos, sélectionnées à l'origine pour leur laine, mais orientées aujourd'hui vers la production de viande. Les races prolifiques, développées principalement en vue d'accroître la productivité numérique du cheptel français : Romanov. Les races laitières, élevées pour la production de lait et de fromages : Lacaune, Manech, Basco-Bearnaise… Les éleveurs d'ovins français possédant plus de 10 brebis sont au nombre de 55 000. Leur cheptel total représente plus de 7 millions de brebis mères.

#Races_ovines

#Elevage_ovin

#Ovins



www.talkag.com

www.la-viande.fr

www.la-viande.fr




Pichon Gilbert

Race rustique

Des veaux croisés, charolais bien valorisés



Côté commercialisation, la majorité des veaux de l’exploitation est vendue à l’engraissement en Italie ou en Espagne. Les premières vêlées, toutes des croisements de taureau charolais et de gasconnes de trois ans donnent des produits plus rustiques que le gascon pur, moins poussants mais plus lourds. Vendus entre 8 et 9 mois, les croisés Charolais x Gasconnes affichent à la pesée 280 à 290 kg. La deuxième saillie est ensuite réalisée à 75 % par un taureau gascon et le reste par un charolais, selon les qualités maternelles de la mère. Moins lourd que son homologue Charolais x Gascon, le jeune broutard pur race pèse à dix mois 270 kg. Une vache et un veau par mois sont également écoulés en vente directe au tarif de 14 €/kg. Le poids carcasse d’une femelle gasconne varie entre 120 et 160 kg, selon son âge, entre 8 et 12 mois. Très appréciée pour sa qualité, la Gasconne bénéficie d’un Label Rouge et de la marque « Race gasconne, laissez vous fondre ».



www.web-agri.fr



#Race_Rustique #Bovins #Elevage

www.web-agri.fr




Pichon Gilbert

Race rustique

Achat de 150 ha de foin sur pied annuellement



Il faut faire les foins pour nourrir les animaux. Car le talon d’Achille de beaucoup d’exploitations de montagne réside souvent dans l’incapacité à produire assez de fourrage pour l’hiver. Certaines n’ont pas de matériel de fenaison et se font livrer la totalité de leurs besoins en alimentation. Le Gaec du Vicdessos par exemple achète quant à lui chaque année 150 ha de foin sur pied en Basse-Ariège, auxquels s’ajoutent 50 ha de surface de fauche en propre ainsi que quelques petites parcelles proches de l’exploitation. Autre difficulté, le Gaec ne possède pas les surfaces d’épandage nécessaires et exporte 80 % de son fumier dans les vignobles de l’Aude voisin. Une opération blanche sur le plan financier, permettant surtout d’être dans les clous de la réglementation environnementale.



www.web-agri.fr



#Race_Rustique #Bovins #Elevage

www.web-agri.fr




Pichon Gilbert

Festi’élevage

Concours de races normandes



First lady n’a pas failli à son titre



136 femelles de 51 élevages différents étaient présentent afin de concourir pour le sacre. La grande championne au terme de cette journée de concours était nulle autre que first Lady; cette vache qui a d’ailleurs eu droit à des éloges bien mérités. Elle rafle aussi par la même occasion les prix de section, de meilleure fromagère, de meilleure laitière avenir et d'honneur adulte. Aujourd'hui en cours de 5ème lactation, First Lady, habituée des podiums, n'a pas perdu de sa superbe. «Elle s'est même bonifiée au fil du temps», note son éleveur; et «elle se distingue par une très bonne solidité de la mamelle, qui n'a pas bougé ». First lady a produit 8 554 kg de lait en 305 jours, pour 39,9 TA et 50,7 TB.



S516GOD.html" class="link_CONTENT" target="_blank" >www.anjou-agricole.com



#Festiélevage #Vache #Normandes #Races #FirstLady #Concours

www.anjou-agricole.com




Pichon Gilbert

Concours de dressage chevaux

Une manière de revaloriser les races français



Une finale qui a eu lieu du 6 au 9 septembre 2018



Organisées par la Société hippique française (SHF), ces finales nationales sont réservées aux jeunes chevaux. La finale réservée au dressage a eu lieu dans l’enceinte de l’école nationale d’équitation, à Saumur. 212 chevaux et poneys âgés de 4 à 6 ans, ont participé à l’évènement. Le sacre est revenu à valentin qui devient le nouveau champion de France de dressage dans la catégorie des jeunes chevaux de 6 ans. Selon Cécile Lathelize, responsable de la commercialisation au sein de la SHF, “ le circuit de compétition SHF permet la formation des jeunes chevaux sur des épreuves dont les difficultés sont progressives et adaptées à leur âge et à leur évolution". La finalité étant la carrière sportive.



www.anjou-agricole.com



#Chevaux #Concours #Races #SHF

www.anjou-agricole.com




Pichon Gilbert

Forum des races à viande

L’année des premières fois



Pour sa 17e édition, toute la filière normande de la viande était au rendez-vous



Pour sa 17e édition, toute la filière normande de la viande s'est réunie, sous les halles de la ville de Forges-Les-Eaux pour le forum des races à viande. Les éleveurs ont répondu présent et près de 130 animaux ont été primés et vendus. Une édition qui a vu, pour la première fois, le prix de championnat femelle attribué à une parthenaise.



www.union-agricole.fr



#races #viande #éleveurs #animaux

www.union-agricole.fr




Pichon Gilbert

Hereford, la race anglaise dans son jardin français

www.youtube.com




Pichon Gilbert

La race Parthenaise : Passions déleveurs

www.youtube.com