Voir plus de contenu

ou


Grosbois Bastian

Un microbe qu’on aime

La bactérie responsable de la nodulation du soya tolère mal le froid. Certains composés permettent de la mettre quand même au travail.



On sait que si le soya ne requiert pas de fertilisation azotée, c’est grâce à une bactérie (Bradyrhizobium japonicum) qui vit en symbiose avec la plante et qui fixe l’azote atmosphérique. Le hic, c’est que cette bactérie n’apprécie pas le froid. Originaire de zones subtropicales et même tropicales, le soya a un métabolisme adapté à des températures relativement chaudes. La température optimale pour sa nodulation se situe entre 25 0C et 30 0C. À des températures plus basses, la nodulation ralentit ou retarde. D’où cette pâleur que le plant affiche parfois dans les semaines suivant sa levée. Le Dr. Smith a cherché l’explication métabolique de ce ralentissement. Il a constaté que celui-ci est causé par une perturbation des signaux que la plante envoie à la bactérie à la première étape de la nodulation. Bien que la technique développée par le Dr. Smith ait fait l’objet d’une commercialisation, elle comporte deux limitations sérieuses. D’une part, la génistéine est extrêmement coûteuse (jusqu’à 1000 $ par milligramme). D’autre part, sous certaines conditions, celle-ci peut endommager la cellule bactérienne.



#Soya #Agriculture



SOURCE: www.lebulletin.com

www.lebulletin.com




Grosbois Bastian

Prévention et correction d’une carence en Manganèse dans le soya

Pour ce qui est du soya, sur des sols non carencés en Manganèse (Mn), l’apport de Mn foliaire n’améliore ni le rendement ni la qualité des grains. Même sur des sols pauvres ou moyens en Mn, le soya répond peu à la fertilisation en Mn.



Il n’est généralement pas recommandé d’appliquer le MnSO4 en mélange avec les herbicides usuels. La présence de l’herbicide peut diminuer l’efficacité du Mn et, de plus, l’efficacité de la lutte contre les mauvaises herbes pourrait être réduite. Bohner et Reid (2007) ont rapporté que le glyphosate avait nui à l’absorption du Mn lorsque ce dernier avait été appliqué avant, en même temps et jusqu’à huit jours après l’application de glyphosate dans du soya Roundup Ready. Le soya étant très sensible aux herbicides de type hormonal, il est important de bien rincer le pulvérisateur avant de l’utiliser pour appliquer le MnSO4. Il est important de suivre les recommandations des étiquettes des différents produits.



#Manganèse #Soya #Cultures



SOURCE: www.fiches.arvalis-infos.fr



Lire aussi

Prévention et correction d’une carence en Manganèse dans les céréales à paille, à l’adresse: www.talkag.com





Grosbois Bastian

Diagnostic et symptômes d'une carence en manganèse dans les céréales à paille

Chez les céréales à paille et le soya, les symptômes de la carence en Manganèse apparaissent généralement lorsque les plantes sont encore au stade végétatif. Il est donc important de visiter les champs régulièrement.



Les symptômes d’une carence en Mn se présentent principalement par une chlorose entre les nervures (feuilles jaunies et nervures demeurant vertes) d’abord sur les jeunes feuilles d’une plante, car le Mn n’est pas mobile dans la plante. À l’échelle d’un champ, la distribution des plantes carencées n’est généralement pas uniforme (symptômes par ronds ou par zones), car le niveau de Mn dans le sol est très variable à l’intérieur d’un même champ. De plus, les feuilles et les tiges de céréales

carencées en Mn ont un port affaissé. Dans certains cas, les plants de céréales présentent des taches ovales grisâtres apparaissant d’abord à la base des nouvelles feuilles. Les symptômes de la carence en Mn sont la plupart du temps assez faciles à reconnaître et permettent donc à une personne expérimentée de faire un diagnostic fiable. Toutefois, les analyses de sols et de tissus végétaux sont d’excellentes façons de confirmer le diagnostic. Les analyses du sol et des tissus végétaux provenant de zones apparemment carencées, en comparaison avec celles provenant de zones apparemment saines, en révéleront beaucoup sur le problème rencontré dans le champ.



#Manganèse #Blé #Orge #Soya #Céréales #Cultures



SOURCE: www.fiches.arvalis-infos.fr



Lire aussi

La carence en manganèse dans les céréales à paille, à l’adresse: www.talkag.com

www.talkag.com




Grosbois Bastian

La carence en manganèse dans les céréales à paille

Le manganèse (Mn) est un oligo-élément essentiel à la croissance des plantes. Il joue un rôle important dans la biosynthèse de la chlorophylle, la photosynthèse et la respiration. Dans certaines régions, particulièrement en sols légers, la carence en Mn est observée régulièrement dans des champs de céréales à paille et, dans une moindre mesure, dans des champs de soya.



La carence en Mn apparaît le plus souvent dans un sol ayant un pH élevé et une faible teneur en Mn disponible. Bien que plus à risque, les sols à pH naturellement élevé ne présentent pas obligatoirement de risques élevés de carence en Mn. C’est davantage le surchaulage des sols acides qui provoque la carence. Un chaulage excessif peut induire une déficience en cet élément, surtout en sols sablonneux, riches en matière organique. Il est à noter que la teneur en Mn du sol, déterminée par les différentes méthodes d’analyse, ne donne qu’un indice partiel de la disponibilité du Mn. D’autres facteurs peuvent influencer la disponibilité du Mn pour les plantes, comme le taux de matière organique du sol, des conditions limitant le développement du système racinaire et les conditions d’oxydoréduction du sol (état du drainage et de l’humidité du sol). Par exemple, plus le sol est aéré, moins le Mn est disponible.



#Manganèse #Blé #Orge #Soya #Céréales #Cultures



SOURCE: www.fiches.arvalis-infos.fr

www.fiches.arvalis-infos.fr




Grosbois Bastian

Marché des grains: Remontée des céréales

La semaine a encore été difficile avec des hauts et des bas mais s’est finalement soldée par un score positif d’un point de vue hebdomadaire. La guerre des prix et la baisse de la demande continue de peser sur le prix du maïs puisque la fabrication d’éthanol, fait à partir de la céréale, diminue.



Les soucis quant à l’acheminement du soya d’Amérique du Sud vers l’étranger ont aussi soutenu la fève. Les transports des champs aux silos côtiers est rendu difficile par les restrictions mises en place pour endiguer la propagation du COVID-19 dans ces régions. Une commande venant du Mexique annoncée vendredi a permis de constater que la demande demeure ferme. Le blé s’est pour sa part envolé face à la demande intérieure aux États-Unis et les craintes de rationnement ailleurs sur le globe. Le ministre russe de l’Agriculture a proposé un quota d’exports de grains de 7 Mt pour la période allant du 1er avril au 30 juin. La Russie essaye en effet d’enrayer la flambée des prix sur son marché intérieur.



#Grain #Céréales #Soya #Blé #Agriculture



SOURCE: www.lebulletin.com

www.lebulletin.com




Bomboma Jean

Semis soya au Québec

L’agronome Stéphane Myre québécois conseille de se semer en mi-juin tout en suivant ses étapes



À ceux qui se retrouveraient dans cette situation, l’agronome Stéphane Myre suggère d’augmenter le taux de semis et de réduire l’espacement entre les rangs. « Pour maximiser le rendement, je conseille d’augmenter le taux de 10 à 15 % et de ramener l’espacement à 15 pouces ou moins », formule-t-il. C’est la physiologie particulière du soya qui incite le conseiller de Dekalb à recommander ces ajustements. « Le soya est une plante dont le développement est très influencé par la photopériode, explique-t-il. Quand il est semé aussi tard, le plant passe vite en mode reproductif plutôt que de taller». « L’idée derrière une augmentation du taux de semis et une réduction de l’écartement, c’est de forcer l’élongation des entrenœuds, poursuit Stéphane Myre. En somme, on cherche à provoquer un effet d’étiolement pour que le plant se développe en hauteur et pour éloigner la première gousse du sol». « La plante possède une certaine capacité de compenser pour un retard au semis.».

#Semis #Soya



www.talkag.com

static.lebulletin.com



static.lebulletin.com




Bomboma Jean

Marché du soya

Face au recul de la commercialisation, le président des USA réagit



Dans une série de tweets, le président américain a indiqué qu’il comptait aider les producteurs du pays en achetant des grains pour un usage domestique et humanitaire. Il n’a cependant pas atténué les craintes de voir le conflit commercial s’éterniser puisqu’il a ajouté que les Etats-Unis n’ont “absolument pas besoin de se précipiter” pour nouer un accord commercial avec la Chine. Le boisseau de soya pour juillet a perdu pour la semaine 3,9% de sa valeur pour terminer à 8,0925 $US par rapport à 8,4225 $US une semaine plus tôt. Le boisseau de maïs pour juillet a encaissé les plus fortes baisses en chutant de 5,1%. Il a clôturé vendredi à 3,5175 $US contre 3,7075 $US la semaine auparavant. Le boisseau de blé pour juillet a reculé de 3% à 4,2475 $US vendredi comparativement à 4,3800 $US vendredi dernier.

#Point_marché #Commercialisation #Soya



www.talkag.com

static.lebulletin.com

static.lebulletin.com




Bomboma Jean

Marché du soya

La commercialisation touche à un léger recul



Leurs attentes auront toutefois été déçues. Au lieu d’en arriver à un dénouement, le conflit a gravi un autre échelon avec l’imposition de nouveaux tarifs du côté des États-Unis. Le soya a atteint son niveau le plus bas depuis janvier 2008, le maïs un creux de sept mois et demi tandis que le blé a reculé à son cours le plus faible depuis janvier 2019. La réaction du marché a été amplifiée par les dernières nouvelles sur les stocks en cours aux États-Unis et sur le globe, émises lundi par le département américain de l’Agriculture . La prochaine saison de 2019-2020 devrait faire monter les réserves de maïs à 2485 milliards de boisseaux, les plus importantes depuis 1987-88. Les stocks de maïs de la présente saison sont maintenant rehaussés à 2095 milliards de boisseaux, contre 2035 milliards le mois dernier. Pour le soya, les réserves se situeraient à 995 millions de boisseaux par rapport à 895 millions estimés en avril. Les stocks au niveau mondial ont également été revus à la hausse.

#Point_marché #Commercialisation #Soya



www.talkag.com

static.lebulletin.com

static.lebulletin.com




Bomboma Jean

Points marchés des grains

Amélioration de la productivité est très attendue pour cette année



Avec les chiffres du département américain de l’Agriculture demain, il sera possible de vérifier jusqu’à quel point les retards sont importants. Si la mauvaise météo a bénéficié au maïs, il en a été autrement pour le soya qui a encore perdu des plumes pour une quatrième semaine de suite. Un report des semis pourrait en effet se traduire par plus de champs semés en soya, ce qui est très mal perçu en raison des inventaires de l’année dernière et des négociations avec la Chine qui affichent peu de progrès. Le boisseau de maïs pour juillet a gagné 2,6% pour finir à 3,7075 $US contre 3,6125 $US une semaine auparavant. Le boisseau de soya pour juillet a terminé sur une perte de 2,9% à 8,4225 $US par rapport à 8,6700 $US vendredi dernier. Le boisseau de blé pour juillet a glissé de 1% à 4,3800 $US vendredi comparativement à 4,4250 $US une semaine plus tôt. Le blé a perdu près de 7 % dans les quatre dernières semaines.

#Maïs #Soya #Points_marchés



www.talkag.com

static.lebulletin.com

static.lebulletin.com




Bomboma Jean

Soya

Élément indispensable qui entre dans l’alimentation humaine



La consommation des fèves de soya, a un apport très appréciable dans la santé humaine. Pour sa consommation il faut sécher ou en conserver les fèves de soya qui s’apparentent de la même manière que les haricots blanc. On en ajoute une poignée à nos salades, à nos soupes et à nos mijotés ou on les passe au robot avec de l’ail, du citron, du cumin et de l’huile d’olive pour un houmous « pas si classique ». Rôtis, les haricots de soya sont les sosies des arachides, tout en étant moins gras et plus protéinés que ces dernières. D’ailleurs, on les retrouve aussi sous forme de beurre dans la section des tartinades à déjeuner, pour le plus grand bonheur des personnes allergiques et des amateurs de toast. Les boissons de soya sont également très importantes parce qu’elles procurent autant des protéines que le lait de vache.

#Soya #Fèves_de_soya #Soytouch #Silosdutouch



www.talkag.com

www.brunet.ca

www.brunet.ca




Pichon Gilbert

Le phomopsis du soya

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Quel est le taux de semis optimal pour le soya ?

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Visit of client at soytouch ( Non gmo Organic SOYA IP FOOD GRADE )

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Quel est le taux de semis optimal pour le soya ?

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Comment contrôler le sclérotinia dans un champ de soya biologique ?

www.youtube.com




Pichon Gilbert

S'adapter aux variétés de soya plus branchues

www.youtube.com




Pichon Gilbert

Le dépistage du puceron du soya en cinq points

www.youtube.com