Voir plus de contenu

ou


Pichon Gilbert

La Russie a un faible pour les agrumes et les tomates marocaines

La Russie est le troisième importateur mondial de fruits et légumes, avec comme principaux fournisseurs, des pays comme la Chine, la Turquie et le Maroc entre autres.



Le Maroc et la Turquie font partie des pays-leaders en matière de livraison de produits agricoles en Russie. Pour l’importation de fruits et légumes, la Turquie et le Maroc sont dans le top 5 des importateurs. Le Maroc exporte majoritairement des agrumes et des tomates vers la Russie, ce qui lui octroie une place de choix dans la liste des fournisseurs. Pour information, la Russie consomme principalement les bananes, les mandarines et les clémentines, les tomates, les raisins et les pommes. Elle importe également beaucoup d’oranges, pêches et nectarines, des pommes de terre et elle alloue 190 millions de dollars individuellement pour les poires et les oignons et l’ail.



www.agrimaroc.ma

#Fruit #Légumes #Maroc #Importation #Tomates

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Les ventes de tomates marocaines vers l’UE ont augmenté de 17% avec plus de 272 millions de kilos

Le volume cumulé sous contingent, du début de la campagne au 26 avril 2020, s’élève à 272,59 millions de kilos de tomates.



Ce volume représente 95,64% du total autorisé au titre du contingent et des préférences tarifaires, qui pour le total de la campagne se table à 285 millions de kilos; ce qui relance le débat autour de la concurrence et la peur que suscitent les produits agricoles marocains au sein du continent européen. Pour les productions espagnoles, la concurrence pour l’approvisionnement de l’UE s’est intensifiée depuis la mi-avril, avec une production importante aux Pays-Bas, en Belgique et en Pologne, entre autres, à commencer par celle de l’Allemagne au cours de ce mois de mai. Ces circonstances font qu’une partie de la grande distribution européenne commence à s’approvisionner majoritairement dans d’autres origines différentes de celles d’Almería, dont elle n’utilise déjà les productions qu’en complément. Par ailleurs, jusqu’au 26 avril, le volume total de courgettes entrées sur le marché communautaire en provenance du Maroc, dans le cadre d’un contingent et de préférences tarifaires depuis le début de la campagne, s’élève à 39,54 millions de kilos. Ceci représente 70,61% du total autorisé pour la campagne 2019/20, qui s’élève à 56 millions de kilos.



www.agrimaroc.ma

#Tomates #Maroc #Exportation_agricole

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Le Maroc se classe 4ème dans le classement mondial des exportations de tomates

Les exportations de tomates du Maroc ont augmenté de 17,33% en 2019, devançant celles de la Belgique, de la France et de la Turquie. L’Espagne quant a diminué ses exportations de 5,63% par rapport à l’année d’avant et de 19,61% au cours des 5 dernières années, mais occupe tout de même, la 3ème place.



Le Maroc s’est hissé en 2019 à la quatrième position mondiale avec une quantité de tomates exportée en 2019 de 587’82 millions de kilos; 8,13% du total mondial, avec un revenu de 683,49 millions d’euros lors de la vente de la tomate à un prix en moyenne 1.163 euros le kilo. L’année dernière, le Maroc a vendu 346,94 millions de kilos de tomates à la France, 62,55 millions au Royaume-Uni, 52,19 millions de kilos à la Russie, 49,4 à l’Espagne et 38,33 millions de kilos aux Pays-Bas. Le Mexique continue de dominer les exportations mondiales de tomates, avec un chiffre en 2019 de 1.858,92 millions de kilos, 25,72% du total mondial, avec une valeur de 1.924,84 millions d’euros et un prix moyen de 1.035 euros par kilo. Les Pays-Bas conservent la deuxième position mondiale dans le classement. La quantité de tomates exportée par ce pays en 2019 était de 1.091,14 millions de kilos, soit 15,1% du chiffre mondial. La Turquie ferme le top-5 sur la liste des exportateurs mondiaux de tomates. La quantité totale exportées par ce pays en 2019 était de 534,77 millions de kilos, 7,4% du total mondial, avec un revenu de 270,72 millions d’euros et un prix moyen de 0,506 euros par kilo.



www.agrimaroc.ma

#Exportation_agricole #Tomates #Maroc

www.agrimaroc.ma




Pichon Gilbert

Une vidéo montrant des tomates en provenance du Maroc sur les rayons d’un supermarché en France fait jaser

La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux où un agriculteur français dénonce les importations des produits étrangers suscite la colère des producteurs français



Les grandes surfaces se vantent de soutenir la production locale en ces temps de pandémie liée au Coronavirus. Et pourtant, sur le terrain, ce n’est pas ce qui se fait voir. “on trouve des légumes du Maroc ou d’Espagne à St-Pol de Léon dans le magasin où Emmanuel Macron est venu saluer le monde agricole”, selon un agriculteur du Nord-Finistère. A côté des tomates marocaines, des brocolis ou des haricots verts d’Espagne. Selon lui, il y a tromperie sur l’origine des légumes puisqu’un seul panneau indique “France” pour les tomates par exemple. Ce qui ramène le débat autour de l’étiquetage des produits agricoles. Toutefois, ces accusations si on peut dire “sans fondement” ne sont pas au goût de tout le monde. Certains y voient une mauvaise foi. Selon une ancienne chef de rayon, « il ne montre qu’une part de la réalité. C’est vrai, il y a des tomates du Maroc. A un prix si bas… à cette saison, c’est impossible de faire autrement. Mais juste à côté il y a des tomates bretonnes. Qui ne sont pas montrées dans la vidéo”. “En ce moment, si on faisait un rayon de légumes uniquement avec des produits français, il n’y aurait pas grand chose…”



www.agrimaroc.ma

#Maroc #Tomates #France #Agriculture #Agroalimentaire

www.agrimaroc.ma




Bomboma Jean

Le singapourien Olam poursuit son aventure dans la tomate au Nigéria

Selon les propos de l’Agence Ecofin, au Nigeria, le géant de l’agroalimentaire Olam a signé récemment un mémorandum d’entente (MoU) avec le Centre mondial des légumes afin de cultiver 18 variétés de semences de tomates.



Ce matériel végétal sera destiné aux exploitations de la compagnie s’étendant sur 20 hectares dans les États de Kano et de Jigawa. Sachons que des études et des expertises démontrent que les variétés choisies sont aussi bien adaptées pour la production de tomates fraîches que pour la transformation selon les propos du Vice-président de Olam. Cette initiative entre dans le cadre du projet pilote sur la tomate, géré par la filiale Caraway Africa Nigeria du groupe singapourien. Depuis un certain que cette compagnie essaie de mettre les moyens pour une grande productivité et des plantations des tomates ainsi pour atteindre des objectifs satisfaisant. Sachons que le Nigeria est le second producteur africain de tomates fraîches avec une récolte de 2,3 millions de tonnes. La culture du fruit occupe 200 000 exploitants.

#Nigéria #Singapourien_Olam #Tomates



Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com



www.agenceecofin.com

www.agenceecofin.com




Traore Phénix Mensah

Olam International veut cultiver 18 variétés de semences de tomates au Nigéria



En signant un mémorandum d’entente (MoU) avec le Centre mondial des légumes, le géant de l’agroalimentaire Olam ambitionne cultiver 18 variétés de semences de tomates.



D’après le Vice-président de Olam, Reji George, les variétés choisies sont aussi bien adaptées pour la production de tomates fraîches que pour la transformation. Cette initiative entre dans le cadre du projet pilote sur la tomate, géré par la filiale Caraway Africa Nigeria du groupe singapourien. Le matériel végétal sera destiné aux exploitations de la compagnie s’étendant sur 20 hectares dans les États de Kano et de Jigawa. À côté de ses propres plantations, la compagnie a acquis 500 hectares dans le cadre d’un programme ciblant 1 000 producteurs indépendants. Aussi, la compagnie a lancé en octobre dernier le repiquage de ses plants de tomates et envisage de récolter à terme 30 tonnes de fruits par hectare contre une moyenne nationale de 7,5 tonnes/ha. Il faut rappeler que le Nigeria est le second producteur africain de tomates fraîches avec une récolte de 2,3 millions de tonnes. La culture du fruit occupe 200 000 exploitants.

#Olam #Semences #Tomates #Nigeria



LIRE AUSSI:Transformation alimentaire: Une nouvelle usine de tomate implanté au Ghana par deux entreprises chinoise=> www.talkag.com



SOURCE: www.agenceecofin.com





Pichon Gilbert

Tomato brown rugose fruit virus (ToBRFV) : Symptômes et reconnaissance

Le virus est très contagieux, il se propage mécaniquement par l'homme et les outils, mais aussi par les bourdons, les oiseaux et les fruits infectés.



Le virus ToBRFV se reconnaît principalement par le motif en mosaïque qu'il laisse sur les plus jeunes feuilles , la tête, les pousses et sur les tomates. Ces symptômes apparaissent le plus souvent sur les feuilles supérieures. Sur les fruits infectés, on constate en surface des taches jaunes et des plaques brunes rugueuses. Parfois des lésions nécrotiques se forment sur le pédoncule et le calice de fruits. La maladie a tendance à être plus grave en période de stress, comme pendant les périodes les plus chaudes ou les plus froides de l'hiver. La gravité des symptômes varie selon divers facteurs : l'âge de la plante au moment de l'infection (les symptômes sont plus graves sur des plantes jeunes), la variété (cultivar) et les conditions de milieu. La maladie peut entraîner des pertes de rendement allant de 30 à 70 %. Le danger majeur avec ce virus est qu'il ressemble énormément au virus de la mosaïque du Pepino et semble bénin. Dès lors, aucune action n'est entreprise, le virus se propage dans toute la culture, la productivité diminue et les fruits deviennent invendables.



Lire aussi Tomato brown rugose fruit virus : historique de la maladie à l'adresse www.talkag.com



#Tomato_brown_rugose_fruit_virus #Maladies_de_plantes #Tomates #Maraîchage

www.talkag.com




Pichon Gilbert

Tomato brown rugose fruit virus : historique de la maladie

Le virus du fruit rugueux brun de la tomate est un genre de virus du genre Tobamovirus.



Les premiers symptômes de la maladie virale ont été observés pour la première fois en 2014 en Israël. En une année, la maladie s'est propagée dans tout le pays, pour cause du commerce de semences ou de plants infectés. Les symptômes étaient similaires à ceux causés par les Tobamovirus, notamment le virus de la mosaïque du tabac (TMV) et le virus de la mosaïque de la tomate (ToMV). Cependant les cultivars de tomates présentant des symptômes possédaient le gène Tm-22, qui offre une résistance à ces deux virus. Des symptômes similaires se sont produits sur des variétés de tomates Tm-22 en Jordanie en 2015. Les tests effectués sur ces plantes ont révélé la présence d'un nouveau virus, étroitement lié au TMV et au ToMV, dans le groupe des Tobamovirus. Le nouveau virus a reçu le nom de Tomato brown rugose fruit virus (virus du fruit rugueux brun de la tomate), abrégé en TBRFV ou ToBRFV. Le virus s'est ensuite répandu en Jordanie en 2015, sur des tomates Tm-22, et en Arabie saoudite. Depuis 2018, il a atteint l’Allemagne, la Californie, le Mexique, où des campagnes d'éradication sont en cours. En 2019, de nouveaux pays sont atteints : Canada (Ontario), Turquie, Italie, Chine, Palestine et Royaume-Uni. Le virus a aussi été signalé aux Pays-Bas, au Chili, en Éthiopie et au Soudan, mais sa présence n'a pas été confirmée. En 2020, il apparaît en France.



#Tomato_brown_rugose_fruit_virus #Maladies_de_plantes #Tomates #Maraîchage





Pichon Gilbert

Filière légume en France

Consommation française



Une consommation évaluée à 19.900 euros pour 100 ménages en 2016





Des achats de légumes frais est en très légère augmentation ces dernières années. Les achats de légumes frais par les français pour leur consommation à domicile s’élèvent à 19 900 euros pour 100 ménages en 2016. Les français ont acheté 8,4 tonnes de légumes frais pour leur consommation à domicile, ce qui correspond à une hausse de 2 % par rapport à 2015 et également de 2 % par rapport à la moyenne 2011-15. Les légumes les plus achetés par les français sont, dans l’ordre : les tomates, les carottes, les melons, les salades, les courgettes et les endives.



www.franceagrimer.fr



#légume #tomates #carottes #melons #salades #courgettes #endives