Jean Bomboma


Nom complet:
Genre:
Pays:
Ville:
Page: https://www.talkag.com/page/?@blogueur4-blog224

Le gouvernement de Côte d’Ivoire lance la campagne 2020 de commercialisation des noix de cajou

La campagne 2020 de commercialisation des noix de cajou en Côte d'Ivoire s’ouvre cette année, décidé par le Conseil des ministres. Le prix minimum obligatoire d'achat bord champ est augmenté de 25 francs le kilo, le portant à 400 F CFA pour la campagne 2020.

Parallèlement, le gouvernement resserre le contrôle aux frontières afin d'éviter "la fuite des noix de cajou par les frontières terrestres". A cette fin, le Conseil du Coton et de l’Anacarde est autorisé "à prendre des mesures de lutte contre les exportations frauduleuses, allant jusqu’à la saisie et à la vente immédiate des produits saisis" et le ministère de la Justice doit mettre en œuvre "des procédures d’urgence" pour sanctionner "la commercialisation et l’exportation illicites".
#Côte_d_Ivoire #Anacarde #Prix #Transformation #Cajou

Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com ?src=18954&lg=fr

www.commodafrica.com

Cacao en Afrique de l’Ouest : Du chocolat pour tous les goûts

Au-delà de ces facteurs conjoncturels, on ressent un dynamisme certain sur le marché du chocolat, ce qui est de très bon augure pour le cacao.

D'ailleurs, les voyages (indicateur de consommation) sont en forte et constante hausse ces trois dernières campagnes, de l'ordre de + 8,7%, passant de 4,39 Mt en 2016/17, à 4,59 Mt la campagne suivante à 4,78 Mt en 2018/19, selon les prévisions de l'Organisation internationale du cacao (ICCO). Ce marché mondial du chocolat devient de plus en plus complexe à l'image des consommateurs. Les activités de Barry Callebaut, premier fabricant mondial de chocolat et de produits à base de cacao, au chiffre d'affaires de € 6,5 milliards, en sont un bon baromètre.
#Afrique_Occidentale #Marchés #Cacao

Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com ?src=33098&lg=fr

www.commodafrica.com

Facteur qui dynamise les prix actuellement du cacao

La baisse de la livre sterling, de -0,25% sur les cinq derniers jours de marché. Ceci incite les opérateurs à acheter du cacao car c'est une des dernières matières premières à toujours être cotée en livre sterling sur le marché de Londres et la faiblesse de la sterling rend le prix de la fève très avantageux.

Troisième facteur, les fonds d'investissements misent sur une hausse du prix du cacao ces prochains mois en augmentant leurs "positions longues", c'est-à-dire en achetant davantage de contrat à échéance lointaine.
#Afrique_Occidentale #Marchés #Cacao

Retrouvez le lien de l'article précédent en cliquant ici : www.talkag.com ?src=33092&lg=fr

www.commodafrica.com