Mario AYIBATIN


Nom complet:
Genre:
Pays:
Ville:
Page: https://www.talkag.com/page/?@mario-ayibatin

Le coton béninois en plein essor

Le Bénin confirme sa suprématie de premier producteur africain de coton graine. Selon les informations recueillies sur le site du quotidien « La Nation”, le Bénin a produit 728 000 tonnes de coton graine au titre de la campagne 2020-2021. Une production record a salué au regard des conditions pluviométriques moins favorables. Cet exploit a été rendu possible grâce à l’amélioration du rendement qui passe désormais à 1,2 tonne à l’hectare.

Il faut souligner le Bénin avait produit pour la campagne 2019-2020, 714 713,5 tonnes de coton graine. Une performance qui l’avait permis d’être le premier producteur de coton en Afrique.

#Agriculture_Conventionnelle

La menthe

Plus rentable que le pétrole en Algérie, comment produire la menthe ?
Lien pour regarder la vidéo sur YouTube
youtu.be

#Cultures_simplifiées

Innovation agricole pour la résilience face au changement climatique et son atténuation

Innovation agricole pour la résilience face au changement climatique et son atténuation

Si l’impact du climat sur l’agriculture est reconnu depuis les origines de celle-ci, le changement climatique montre plus que jamais cette dépendance. Les températures sont en augmentation, les précipitations augmentent dans certaines régions et diminuent dans d’autres et la répartition des ravageurs et des maladies évolue. Les événements climatiques extrêmes deviennent plus fréquents et graves.
Toutefois, la sensibilisation à l’impact de l’agriculture sur le climat est de plus en plus forte, en particulier en ce qui concerne la production de méthane et d’oxyde d’azote, qui sont des gaz à effet de serre puissants. L’agriculture produit près de la moitié du méthane généré par l’activité humaine et près de 60 % des émissions d’oxyde d’azote. Plutôt que gérer des événements climatiques à court terme – sécheresses, inondations, vagues de chaleur et vagues de froid –, les agriculteurs doivent à présent faire face aux changements climatiques qui altéreront irrévocablement leur manière de cultiver.
Dans le monde, les agriculteurs ont de toute urgence besoin d’innovations leur permettant de produire suffisamment afin de s’assumer et d’assumer une population mondiale en croissance constante. Ils se doivent en outre de protéger l’environnement, en particulier le sol et l’eau, et de minimiser la contribution de l’agriculture au changement climatique.
La contribution de l’agriculture au changement climatique, passé et présent, est de plus en plus reconnue, de même que les moyens permettant aux systèmes agricoles de s’adapter aux changements, ainsi que le potentiel de l’agriculture à atténuer notre impact sur le climat.
Depuis quelques années les conséquences néfastes (rareté des pluies, dégradation des sols, l'appauvrissement des sols.......) dû aux aléas climatiques ne font que s'accroître. Ces conséquences sont dû à plusieurs facteurs vis à vis desquels nous devrions changer de comportements pour une résilience qui respecte la nature. Le rendement des différentes cultures au cours de la campagne agricole 2020-2021 au Bénin ont baissé de façon significatif ce qui conduit à une insuffisance disponibilité de certains produits agricoles sur le marché et à une hausse des prix.
Malgré les efforts et travaux de la recherche et des différentes organisations intervention dans les domaines agricoles et de l'environnement que nous ne cesserons de louer pour une résilience, une agriculture intelligente face aux climatiques... Continuons à sensibiliser sur l'adoption des GDT (Gestion Durable des Terres) et AC, sur notre rôle dans les changements climatiques en pensant à l'avenir et aux générations futures pour monde meilleur. Prêt pour la révolution verte \ud83c\udf31 \ud83c\udf31 \ud83c\udf31, la lutte continue. Participer à une révolution verte pour un monde meilleur et durable.

#Technologies_et_Innovations