Cavaille Olivier

Il remplace le glyphosate par de l’eau, crée 30 emplois et fait 4 millions de chiffre d’affaires.

Pendant des années, Jean-Pierre Barre a vendu des produits phytosanitaires. Mais, dès le début des années 2000, ce professionnel a senti que le vent allait tourner, que l’ère du tout chimique touchait à sa fin et que la transition écologique à venir serait une formidable opportunité.