Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Lombricompostage

Que faire du fruit de votre lombricompostage en ville ?



Voici quelques méthodes receuillies auprès des dévoués du ombricompostage



Récupérer les vers, mais pas tous, pour aller pêcher le weekend.

Utiliser le jus (appelé aussi le percolat ou « thé de compost ») comme base d’engrais pour vos plantes d’intérieur ou de balcon : vous en aurez certainement trop et cela vous évitera d’utiliser des engrais issus de l’industrie pétrochimique.

Se servir de « la terre » produite pour rempoter vos plantes en mélange avec du terreau, ou pour vos bacs qui accueilleront vos légumes sur votre balcon (1/3 compost, 2/3 terreau).

Participer aux plantations sauvages et autres mouvements éco-citoyens tel « Guerilla-gardening » ou « Nourriture à partager » en déposant votre surplus de compost là où quelques graines de fleurs ou autres cucurbitacées prendront plaisir à croître.

Donner les fruits de son surplus de lombricompost à un maraîcher présent sur votre marché

#Compost_

blog.defi-ecologique.com


          Lombricompostage