Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Lompbricomposteur

Gênes et dysfonctionnements du lombricomposteur



Les limites de l'appareil



Une apparition de « moucherons » peut avoir lieu (mais pas obligatoirement), il vous faudra alors aérer le lombricompost, enlever les éventuels asticots visibles, recouvrir le lombricompost de terreau, arrêter de le « nourrir » le temps que le phénomène disparaisse et/ou disposer de la lavande à proximité (reconnue pour éloigner ce type d’insectes). Si vous sentez une odeur de putréfaction c’est que vous avez mis trop de matière à dégrader et qu’il n’y a pas assez de vers de terre pour s’en charger. Levez le pied pour un temps. Si votre nez flaire une odeur d’œuf pourri c’est que votre lombricompost n’est pas assez aéré. Remuez un peu la litière, quitte à le faire plusieurs fois. Si vos vers essayent de sortir du lombricomposteur, c’est que le milieu n’est pas adapté à leurs exigences. Plutôt que de les laisser mourir sur le chemin vers l’extérieur en essayant vaille que vaille de leur proposer des centres d’accueil sur le trajet, rendez leur milieu d’origine moins hostile, voir agréable. Votre lombricompost est trop acide (ajouter des coquilles d’œuf broyées), trop humide (entrouvrez le lombricomposteur pour aérer), trop compact (brassez votre litière) ou trop sec (humidifiez). Vous pouvez, dans tous les cas, diminuer pendant un temps l’apport en déchets le temps que tout se stabilise. Le lombricompost apporte une innovation dans le domaine de la production du compost en milieu urbain

#Compost_

blog.defi-ecologique.com

blog.defi-ecologique.com


          Lompbricomposteur