Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Associations d’espèces pour des couverts réussis

Le témoignage d’un spécialiste



Soigner son implantation et contrôler le salissement



Peu favorable au semis à l'épandeur, le spécialiste défend l'importance de considérer les couverts végétaux au même titre qu'une culture principale et affirme que « Le semis en post moisson, lorsqu'il est possible, est une bonne solution car il permet de garder l'humidité résiduelle. D'une façon générale, des semis précoces sont également à privilégier ». Le contrôle du salissement est un autre point clé pour la réussite du couvert. L’agriculteur n'exclut pas l'utilisation d'azote (minéral ou organique) et de l'irrigation pour assurer un couvert performant et rappelle que le salissement doit prioritairement être géré avant l'implantation.



osez-agroecologie.org



#Couverts_Végétaux


          Associations d’espèces pour des couverts réussis