Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Couverts végétaux

Des effets divers sur le fonctionnement du sol



10 années d’essais au sein du réseau Arvalis, ont permis d’obtenir des résultats intéressants



Les couverts intermédiaires constituent une source non négligeable de restitution de carbone au sol. Les essais de longue durée de Boigneville, Thibie et Kerlavic ont mis en évidence qu’une tonne de matière sèche de couvert a une capacité de fourniture en carbone stable du même ordre de grandeur qu’une tonne de paille de céréales. Sur ces dispositifs, treize à dix-sept ans de cultures intermédiaires conduisent à des suppléments significatifs de stock de carbone et d’azote organique de la couche labourée par rapport à un sol laissé nu en interculture. Dans l’essai de Boigneville, qui a comparé entre 2003 et 2013 différents types de couverts, des analyses de différents paramètres microbiologiques du sol et de la composition de la matière organique (MO) ont été réalisées en 2014 sur six modalités : sol nu, moutarde, avoine, mélange avoine-vesce, vesce, trèfle incarnat.



www.action-agricole-picarde.com



#Couverts_Végétaux


          Couverts végétaux