Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

La terre de diatomées

Pratique en aviculture



S’il est bien un point sur lequel la terre de diatomées est d’une pertinence redoutable en aviculture, c’est sur la lutte contre les ténébrions (Alphitobius Diaperinus). Ce dernier, un coléoptère d’un demi-centimètre, est porteur de nombreux germes qui peuvent très vite s’avérer problématiques autant dans un élevage que dans un poulailler de particulier. C’est là qu’interviennent les propriétés mécaniques de la terre de diatomées. Les diatomées tuent les ténébrions de deux façons : soit en les desséchant grâce à ses capacités absorbantes, soit en leur perçant leur cuticule grâce à son pouvoir abrasif. Il s’agit alors simplement de répandre la terre de diatomées partout dans le poulailler en portant une attention particulière aux endroits où les ténébrions sont le plus souvent.

Pour ne rien gâcher à la démarche, la terre de diatomées a également une action de rétention des odeurs, ce qui n’est pas rien dans le cadre d’un élevage avicole et fonctionne aussi efficacement sur les poux rouges (Dermanyssus gallinae) ! Finies les luttes chimiques à base d’organophosphorés ou de pyréthrinoïdes… Et pour les poules qui auraient le malheur de manger de la terre de diatomées, grand bien leur fasse. Elles y gagneront en minéraux et en oligo-éléments ce qui aura pour effet d’améliorer leurs pontes !

#Agro-écologie

ttps://blog.defi-ecologique.com/terre-de-diatomees-maraichage-aviculture/

blog.defi-ecologique.com


            La terre de diatomées