Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Agro-écologie et les jeunes

Les jeunes agriculteurs, une espèce en voie de disparition ?



Peu de jeunes agriculteurs



Les moins de 35 ans ne gèrent que 6 % des exploitations agricoles. La nouvelle politique agricole commune veut aider près de 180 000 jeunes agriculteurs à démarrer. La nouvelle politique agricole commune (PAC) pour la période 2014-2020 prévoit des aides à l’installation dont devraient bénéficier près de 180 000 jeunes exploitants. Selon une enquête d’Eurostat, les agriculteurs de moins de 35 ans ne représentaient que 6 % des gestionnaires d’exploitations en 2013. Le gestionnaire d’exploitation n’est pas forcément le propriétaire ou le gérant : dans le jargon d’Eurostat, il s’agit de la personne qui prend les décisions importantes dans la ferme ou l’exploitation agricole. Selon l’étude d’Eurostat, sur les 10,8 millions d’exploitations européennes, près de 3,5 millions (soit 31 %) sont gérées par des personnes de 65 ans et plus et 2,6 millions (25 %) par des agriculteurs qui ont entre 55 et 65 ans. Les agriculteurs de moins de 35 ans ne dirigent quant à eux que 6 % des exploitations, un chiffre qui n’augure rien de bon pour l’avenir du secteur. C’est au Portugal et en Roumanie que les plus de 65 ans sont les plus nombreux, avec respectivement 50,1 % et 41 % des exploitations. À l’inverse, les agriculteurs plus âgés représentent une moindre proportion des exploitations en Allemagne (6,5 %), en Autriche (8,6 %), en Pologne (9,6 %), en Finlande (10,2 %), en France (12,4 %) et au Luxembourg (14,4 %). Le pourcentage d’exploitations gérées par des moins de 35 ans est sous le seuil des 10 % dans tous les pays européens, à l’exception de la Pologne (12,1 %) et de l’Autriche (10,9 %). Les pays où la proportion de moins de 35 ans est la plus faible sont Chypre (1,7 %), le Danemark et la Pologne (2,5 %) et les Pays-Bas (3,1 %).

#Agro-écologie

#Jeunesse_et_agriculture

www.euractiv.fr


          Agro-écologie et les jeunes