Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Agroforesterie

Réussir l’agroforesterie



Prendre en compte les contraintes du système de production



Tout comme les conditions pédoclimatiques de l'exploitation, la répartition du parcellaire, la forme et l'orientation des parcelles, ... doivent être considérées dans la réflexion du projet. Ces contraintes vont aussi conditionner les essences d'arbres à implanter ainsi que leur orientation et l'espacement entre deux lignes d'arbres. Selon Daniele Ori, cet écartement doit correspondre à « environ deux fois la hauteur de l'arbre à maturité », mais cela va dépendre aussi de la largeur du matériel. Étant en bordure de plateau, Michel Galmel a fait réaliser une étude pédologique sur son exploitation, qui a permis d'optimiser l'agencement des parcelles. L'agriculteur a opté pour un espacement de 30 entre rang et une bande enherbée de 2 m, couverte en fétuque élevée pour lutter contre le salissement.

www.terre-net.fr



#Agroforesterie


          Agroforesterie