Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Sur les chemins de l’agroécologie

Combinaison de l’agro-écologie et agriculture de conservation



La perception du métier aujourd’hui



Les ressources naturelles de la planète sont limitées. Chaque décision qu’il prend sur son exploitation a des répercussions dans l’écosystème. Auparavant, il a consommé du bois d’œuvre pour faire sa maison. Mais, aujourd’hui il produit du bois pour les générations à venir, en laissant sous forme héritage à ses enfants un capital qu’il reviendra d’entretenir et de valoriser. Si un éleveur prend sa suite sur l’exploitation, il y aura des parcelles favorables. C’est un raisonnement économique à long terme. Alors que la comptabilité classique ne rend pas compte de la création de cette richesse. Il faut observer le sol, cultiver la vie et nourrir son sol. Il faut transformer au maximum les rayons du soleil en biomasse. Il faut se donner du temps pour mesurer les réussites. Les évolutions se font lentement.



www.terre-net.fr



#Agroécologie #Agriculture_de_conservation


          Sur les chemins de l’agroécologie