Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Transition agro-écologique

Paris se désolidarise de l’UE en prévoyant la fin du glyphosate en 2020



La France reste déterminée à sortir du glyphosate « au plus tard dans trois ans » et a appelé Bruxelles à adopter de nouvelles méthodes d’évaluation des substances chimiques, après un vote européen autorisant la vente de l’herbicide controversé cinq ans de plus. Au terme de deux ans de débats difficiles, les Etats membres de l’UE ont décidé d’une nouvelle autorisation de l’herbicide pour cinq ans, après un vote favorable de 18 pays dont, contre toute attente, l’Allemagne, neuf oppositions et une abstention. La France, qui prônait une licence de trois à quatre ans maximum, « regrette ce résultat », a réagi Matignon. Elle « entend continuer, avec d’autres États membres, à peser au niveau européen pour que la Commission mène des études supplémentaires sur la dangerosité du produit et sur les alternatives pour les agriculteurs », ajoute le gouvernement.

#Agriculture_raisonnée

www.euractiv.fr


          Transition agro-écologique