Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Agriculture de conservation du sol

Concilier écologie et économie



Le contrat avec le groupe AEI



Éric Debray insiste sur la force du groupe AEI Perche. Les chiffres pour le blé 2017 donnent raison à l’agriculture de conservation des sols. Il a désormais des rendements de 80-82 quintaux/ha, contre 79 pour les silos du coin. Concernant les charges opérationnelles, il est à 307 €/ha contre 450 en conventionnel et 370 pour le groupe. Les rendements colza à 40 quintaux et maïs grain à 100 quintaux sont dans la moyenne avec, la aussi, des charges réduites. Il en est de même pour les charges de mécanisation qui diminuent de 80 à 100 €. Il ne me faut plus que 5 à 15 l de carburant pour implanter une culture, au lieu de 50 à 60 avant ». Le contrat du groupe est rempli : une agriculture plus respectueuse de l’environnement tout en gardant l’objectif économique en ligne de mire. Et Éric Debray conclut : « Je produis des céréales de qualité que je transforme en poulet haut de gamme avec un retour au sol d’engrais organique non négligeable. C’est ce que j’appelle de l’agro-écologie ».



www.terre-net.fr



#Agriculture_de_conservation #Agroécologie #Conseil_agronomiques #Conseil_agronomiques


          Agriculture de conservation du sol