Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Paillage

Matériaux utilisés pour le paillage



De nombreux matériaux organiques peuvent être utilisés comme paillage. Chacun d’entre eux ayant ses avantages et inconvénients



La paille laisse passer l’air et l’eau et est très efficace pour empêcher le développement des « mauvaises herbes ». Contenant peu d’azote son action est par contre insignifiante en ce qui concerne les apports d’éléments nutritifs pour les plantes ;

Le foin ou divers végétaux issus du nettoyage du jardin sont des matériaux laissant passer eau et air et sont de plus riches en éléments nutritifs. Il peuvent par contre contenir des graines d’adventices… ;

Les tontes de gazon constituent également une bonne nourriture pour le sol. Notez toutefois qu’en couche épaisse l’air et l’eau y circule mal (ce qui peut entrainer l’asphyxie du sol); alors qu’en couche trop fine, l’objectif de limitation de développement des adventices sera très limité ;

Les fanes de légumes peuvent également être utilisées en paillis, avec un effet protecteur moyen ; Les fougères ont des qualités similaires à la paille, bien que se décomposant un peu plus rapidement. Elles constituent également un rempart contre les limaces, avec une limite si celles-ci sont nichées à l’intérieur du paillage;

Le compost constitue une excellente couverture du sol, alliant protection contre les intempéries et nourriture pour le sol, tout en aidant, de par sa couleur noire, au réchauffement de ce dernier; Néanmoins, son action sur les adventices sera quasi nul. E il n’est pas évident de disposer de quantités suffisantes… – Voir l’article sur le compost

Les engrais verts déjà bien développés constituent également un matériau pour la couverture du sol. Jeunes, leurs qualités sont comparables aux tontes de gazon – Voir l’article sur les engrais verts

#Engrais_bio

www.un-jardin-bio.com


          Paillage