-18970 La conservation des sols pour lutter contre l’érosion

Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

La conservation des sols pour lutter contre l’érosion

Un couple d’exploitants céréaliers investissent dans l’agriculture de conservation



Ils déboursent 34.000 Euros pour un semoir adapté



En parallèle, il décide de diversifier sa production, jusque-là composée de blé et de colza, pour y planter du lin, de l'orge, des pois, du soja, mais aussi des féveroles, de la phacélie, des radis, et de la moutarde. Jérôme souhaite aussi abandonner progressivement les produits phytosanitaires et les engrais chimiques. Son objectif à terme est de passer en bio sur la totalité de ses 220 hectares. Une transition qui coûte cher. Pour un premier investissement, il se procure un semoir permettant d'effectuer des semis directs. Jérôme décide d'utiliser la plateforme Miimosa, spécialisée dans le financement participatif pour les activités agricoles.



www.terre-net.fr



#Agriculture_de_conservation


          La conservation des sols pour lutter contre l’érosion