Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Culture de maïs

Les variétés recommandées dans les régions froides



À l’issue de l’expérimentation menée sur deux sites dans les régions froides du sud du pays, à plus de 400 m d’altitude, le Centre indépendant de promotion fourragère a mis en place deux essais.

Une importance capitale pour la réussite de la culture. Il est conseillé d’opter pour des variétés ultra-précoces (indice FAO ≤ 180) ou très précoces (180 < indice FAO ≤ 200) et de privilégier les parcelles les mieux exposées. Il vaut mieux privilégier une variété moins productive atteignant une teneur de 32 % de matière sèche que semer une variété plus tardive et plus productive qui subira des pertes importantes par l’écoulement de jus et en conservation. Pour évaluer l’intérêt de cultiver du maïs fourrage dans les régions froides situées à plus de 400 m d’altitude, le Cipf a mis en place en partenariat deux essais comparant des variétés ultra précoces (FAO ≤ 180) à très précoces (180 < FAO ≤ 200).

#Maïs

www.sillonbelge.be


          Culture de maïs