Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Puceron Rhopalosiphum padi sur orge

Présentation du ravageur



En France, plusieurs espèces de pucerons peuvent transmettre la jaunisse nanisante de l’orge (JNO) aux céréales. À l’automne, l’espèce Rhopalosiphum padi représente le risque majeur associé à la JNO. Viennent ensuite Sitobion avenae, le puceron des épis, qui peut jouer un rôle non négligeable dans la dissémination de la maladie, et Metopolophium dirhodum. Ils présentent tous une taille d’environ 2 mm et peuvent être observés sous leur forme ailée ou aptère. Préférez, pour les observer au champ, un temps ensoleillé : leur activité est plus forte. Les larves de ces pucerons ressemblent aux adultes aptères, en plus petit. En premier considérons le Rhopalosiphum padi, Vert brunâtre, avec une tache brun rouge caractéristique. Espèce la plus fréquente et la plus nuisible à l’automne sur les céréales. Ensuite le Sitobion avenae de couleur variable, vert, orange ou brun.

Surtout présent à l’épiaison des céréales et moins à l’automne. Enfin le Metopolophium dirhodum, Vert pâle, avec une raie longitudinale caractéristique plus foncée sur le dos.

Est également plus présent en été qu’à l’automne.

#Puceron

#Orge

www.agrifind.fr


          Puceron Rhopalosiphum padi sur orge