Voir plus de contenu
ou




Traore Mensah

Le glyphosate; est-ce un danger pour l'agriculture en Afrique?



La polémique sur le glyphosate quand à sa probable nocivité, date de plusieurs années. Mais aujourd’hui, aucun avis scientifiquement tranché et éclairé sur l’impact réel du glyphosate ne semble prévaloir. Le débat sur le retrait ou non du produit semble balbutier.



Le glyphosate décrié pour ses effets nocifs pour l’homme (Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l'OMS, a classé le glyphosate comme « cancérogène probable » en 2015) et l’environnement, demeure l'herbicide le plus vendu dans le monde et l'Afrique est actuellement l’un des grands marchés. Connu plus sous le nom de Roundup en Afrique, l’utilisation de cet herbicide inquiète de nombreuses personnes au rang desquelles, le Béninois Enagnon Brice Sohou, docteur en gestion de l’environnement et spécialiste des risques et catastrophes. Il souligne une négligence vis-à-vis des dangers du glyphosate, en Afrique. Sur une base formelle, il faut reconnaître que l'omerta que l’on peut constater du côté des agriculteurs quant à la question du danger que peut receler le glyphosate; témoigne sous un angle du satisfecit par rapport à l'efficacité de cet herbicide dans les champs. Sur le plan des pratiques agricoles, l’usage du glyphosate a permis une adoption plus rapide de techniques d'agriculture de conservation comme le non labour, une technique qui n’est pas sans inconvénient. En effet, le labour n'est pas seulement une technique de préparation du sol pour l'enracinement du semis, il joue surtout un rôle dans les contrôles des adventices . Le non-labour se traduit parfois par une surconsommation de désherbant et limacide si l'agriculteur ne possède pas une excellente maîtrise des techniques de traitements phytosanitaires; or nous savons tout de même que l’usage abusif des désherbants chimiques quels qu’ils soient n’est pas bénéfique pour les sols. Toutefois, des techniques de semis sur couvert de la culture antérieure existent qui permettent d'éviter le désherbage chimique. Le glyphosate est-il dangereux pour les agriculteurs ? Une étude publiée en 2019 conclut qu’un risque plus important de développer un lymphome diffus à grandes cellules B, le plus courant des LNH, pour les agriculteurs qui utilisent du glyphosate, indifféremment de la durée ou de l'intensité de l'exposition. Rappelons que face au doute, le principe de précaution devrait s'appliquer, la santé des Hommes et des milieux est prioritaire sur la recherche de profits.



#Glyphosate #Agriculture_en_Afrique

LIRE AUSSI: Les herbicides dans l’agriculture en Afrique: Que doit savoir l’agriculteur africain sur glyphosate?

=> www.talkag.com


          Le glyphosate; est-ce un danger pour l'agriculture en Afrique?