Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Les tiques : parasites et vecteurs de maladies chez les bovins

Le retour du printemps signe aussi bien souvent le retour des parasites, souvent « en pause » lorsque les températures sont trop basses. Parmi les parasites externes des bovins, les tiques représentent une menace non négligeable, parce qu’elles peuvent transmettre lors de leur repas sanguin sur l’hôte, diverses maladies potentiellement graves, ou en tout cas économiquement préjudiciables pour une exploitation. Les tiques constituent un groupe très particulier l’ectoparasites. Quelques dizaines d’espèces sur environ 800 connues ont proliféré et se sont adaptées aux animaux domestiqués par l’homme. Elles ont acquis une grande importance en médecine vétérinaire et parfois en médecine humaine.Les tiques sont à l’origine de pertes économiques très importantes (estimées à 14 milliards de dollars par an), de façon directe, par la spoliation qu’elles infligent à leurs hôtes, et de façon indirecte, car elles sont vecteurs de nombreuses pathologies.



#Tiques #Pâturage #Santé_animale #Elevage_bovin



SOURCE: www.gds-poitou-charentes.fr


          Les tiques : parasites et vecteurs de maladies chez les bovins