Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Attention au risque de fusariose autour de la floraison, sur les plantes de blé

La fusariose du blé affecte à la fois le rendement et la qualité des grains. Cette maladie est causée par un complexe d’espèces de champignons appartenant aux genres Fusarium et Microdochium. Les espèces du genre Fusarium sont susceptibles de produire des mycotoxines, dont la présence dans les denrées alimentaires ne doit pas dépasser des seuils réglementaires.



L'impact de la maladie est à la fois quantitatif et qualitatif. Les pertes de rendement peuvent dépasser 20 q/ha. Sur le plan qualitatif, la valeur boulangère peut être affectée et les farines présenter des teneurs en mycotoxines supérieures aux limites réglementaires pour l'alimentation humaine et/ou indésirable pour l'alimentation animale. Avec le retour des pluies, l’humidité au moment de la floraison constitue l’un des facteurs majeurs de risque du développement de la fusariose des épis en blé. Les précipitations augmentent également le risque de septoriose. Les rouilles jaune et brune, sont aussi à surveiller et avec l’épiaison, les pucerons sur épis et les cécidomyies orange.



#Blé #Fusariose #Agriculture #Maladies_de_plantes



SOURCE: www.syngenta.fr


          Attention au risque de fusariose autour de la floraison, sur les plantes de blé