Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Les symptômes de la fusariose sur le blé

Les lésions apparaissent souvent à la base de la tige, dans la gaine des feuilles que les racines coronales déchirent lors de leur sortie. Cette infection peut ensuite s’étendre à la gaine de la feuille et se manifester par la présence de longues stries brunes à la base de la tige.



Un symptôme fréquent est la coloration brun foncé des nœuds inférieurs. Sur les plants plus anciens, l’infection par Fusarium peut générer un véritable pourridié ; la base de la tige devient brune et pourrie, ce qui entraîne une verse et la formation d’épis argentés. Ce symptôme est moins fréquent, même s'il peut être observé lors des périodes de grande sécheresse. L’infection entraîne souvent le blanchiment de tout ou partie de l’épi. Il s'observe lorsque les épis sont infectés aux premiers stades de floraison. Dans un champ de blé, la présence d’un ou de plusieurs épillets décolorés sur les épis verts indique la présence de la maladie. La distribution et le nombre des épillets infectés sont variables; ils peuvent être regroupés sur une section de l’épi, la presque totalité de l’épi peut être affectée ou encore, on peut observer des symptômes qui sont plutôt limités à de rares épillets décolorés. Sur ces épillets, on peut parfois observer une coloration rose ou orangée qui correspond aux fructifications du champignon. Les mycotoxines sont des substances toxiques et leur concentration dans les grains, la farine et les produits à base de farine destinés à l'alimentation humaine et animale est limitée par la législation européenne.



#Blé #Fusariose #Agriculture #Maladies_de_plantes



SOURCE: www.syngenta.fr


           Les symptômes de la fusariose sur le blé