Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Les Pays-Bas ont rejeté un lot de pommes importées de Pologne contenant des résidus de chlorpyrifos

À noter que la limite maximale de résidus (LMR) du chlorpyrifos est de 0,01 milligrammes par kilo.



Ce rejet fait suite à une vérification qui a prouvé que ces pommes contenaient des résidus du pesticide chlorpyrifos dans une proportion de 0,065 milligramme par kilo. La limite maximale de résidus (LMR) doit être au minimum détectable en laboratoire, c’est-à-dire à 0,01 milligrammes/kilo. S’agissant d’un insecticide organophosphoré, avec un large degré de contrôle, le chlorpyrifos a un pouvoir de pénétration élevé, qui agit sur les insectes par contact, ingestion et inhalation. Il contrôle un large spectre d’insectes suceurs et mâcheurs. Après la réduction des LMR pour cette substance par la Commission européenne, beaucoup de pays ont approuvé le retrait des formulations à base de chlorpyrifos (éthyle), destinées aux cultures de tomates et de poivrons , melon, pastèque, pomme de terre, chou, artichaut, pomme, poire, pêche, raisin de table, framboise et myrtille.



www.agrimaroc.ma

#Pommes #Pesticides #Chlorpyrifos


           Les Pays-Bas ont rejeté un lot de pommes importées de Pologne contenant des résidus de chlorpyrifos