Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Le Cese (Conseil économique, social et environnemental) propose de diminuer les aides aux élevages qui recourent au soja importé

Le but n’est pas d’interdire brusquement l’importation de soja pour nourrir les animaux, mais l’arrêt des subventions des équipements dans des fermes qui contribuent à ces importations



Pour cela, les membres du Cese recommandent de jouer sur trois fronts pour freiner la disparition des forêts, en l'occurrence la cohérence entre les politiques françaises et européennes, la réforme des filières à l’origine de la déforestation importée, et la coopération internationale. Certaines des pistes indiquées par le Cese sont déjà explorées par Bruxelles, comme la stratégie européenne contre la déforestation importée, prévue pour 2021, le mécanisme d’alerte aux entreprises, dont la France prévoit aussi une version nationale, ou encore un observatoire de la déforestation. Concernant les biocarburants, dont le Cese souhaite interdire toute la première génération, Paris défendrait également, selon son ambassadeur, une réévaluation des données de la déforestation liée au soja.



www.ouest-france.fr

#Cese #Soja #Importation #Elevage


            Le Cese (Conseil économique, social et environnemental) propose de diminuer les aides aux élevages qui recourent au soja importé