Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Maïs et blé fragilisés par les tensions sino-américaines

Les cours du maïs et du blé ont terminé en baisse lundi à Chicago tandis que ceux du soja sont restés quasi inchangés, lestés par un regain de tensions entre les États-Unis et la Chine. Pékin a en effet agité lundi la menace d’une « contre-attaque » après l’annonce par Donald Trump vendredi d’une série de sanctions et restrictions visant les intérêts chinois.



Elles intervenaient dans un contexte de fortes tensions bilatérales, notamment autour du territoire semi-autonome de Hong Kong. Selon l’agence Bloomberg, la Chine a demandé aux entreprises publiques de mettre un terme à leurs commandes de soja, coton et porc américains. Cette décision pourrait remettre en cause l’accord commercial partiel signé par les deux parties mi-janvier, par lequel Pékin s’est entre autres engagé à doper ses commandes de produits agricoles en provenance des États-Unis. Ces développements incitent en tout cas « les acteurs du marché à la prudence ». Le blé coté à Chicago est pour sa part aussi tiré vers le bas par le blé dur rouge d’hiver coté à Kansas City dont les moissons viennent de commencer. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé lundi à 3,2400 dollars contre 3,2575 dollars vendredi (- 0,54 %). Le boisseau de blé pour livraison en juillet, le plus actif, a fini à 5,1550 dollars contre 5,2075 dollars à la précédente clôture (- 1,01 %). Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé à 8,4100 dollars contre 8,4075 dollars la veille (+ 0,03 %).



#Maïs #Blé



SOURCE: news.knowledia.com


          Maïs et blé fragilisés par les tensions sino-américaines