Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Une ensilage doit être récoltée à 35 % de Matière Sèche (MS)

Pour avoir de bonnes valeurs énergétiques (supérieur à 0,90 UFL) et azotées (> 100 g de PDIN et > 70 g de PDIE), le Fidocl conseille d’ensiler l’herbe au printemps au stade pré épiaison (début bourgeonnement pour le trèfle et la luzerne). Ce stade correspond à des sommes de températures proche de 700° base 0-18 au 1er février, la floraison des lilas est un bon indicateur ! Les ensilages récoltés à plus de 800° (+ 15 jours environ) ne sont plus adaptés à l’alimentation des vaches laitières. Les analyses du Fidocl au printemps 2017 montraient que les ensilages dits « laitiers » représentaient 20 % des analyses, les « équilibrés » 45 %, les « fibreux » 20 %. 15 % ensilages analysés étaient à un stade trop avancé, mais cela peut être aussi une stratégie pour privilégier le rendement au détriment de la qualité. L’ensilage d’herbe précoce est un fourrage particulièrement riche en matières azotées totales (16 % de MAT) et parfois légèrement déficitaire en énergie ; il s'associe donc parfaitement avec le maïs, même sans complémentation. Les conseillers recommandent de faucher haut, à 7 cm pour favoriser le séchage et gagner sur la repousse et surtout de mettre un maximum de fourrages au soleil. C'est l'évapotranspiration par les stomates des feuilles qui permet un séchage rapide. Les andains doivent recouvrir plus de 75 % de la surface de fauche. Faucher l’après-midi augmente légèrement le taux de sucre dans la plante.



#Ensilage #Herbe #Fenaison #Alimentation_animale #Conseils_En_Elevage_



SOURCE: www.web-agri.fr



Lire Aussi

L'or vert, c'est l'ensilage d'herbe; à l'adresse: www.talkag.com


          Une ensilage doit être récoltée à 35 % de Matière Sèche (MS)