Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

En 2020/2021, l’Afrique du Nord pourrait être le premier importateur mondial de blé

l’Afrique du Nord pourrait devenir le principal pôle d’importation mondial de blé, une première depuis trois campagnes; une estimation du Département américain de l’agriculture (USDA) dans ses dernières prévisions pour le marché céréalier, publiées en mai dernier.



Au Maroc, les volumes importés devraient atteindre un chiffre record de 5,8 millions de tonnes en raison à cause d’une production prévue à la baisse de 33 % à cause de la sécheresse. Du côté de la Tunisie, une hausse du tiers des importations à 2,5 millions de tonnes de blé est escomptée du fait également d’une importante contre-performance de l’appareil de production. En Algérie, le volume importé devrait augmenter de 15,3 % à 7,5 millions de tonnes en 2020/2021. En Egypte, principal importateur mondial, les volumes devraient être presque stables en 2020/2021, les achats devant se situer autour de 13 millions de tonnes selon l’USDA.



www.agenceecofin.com

#Importation_de_produit_agricole #Blé


          En 2020/2021, l’Afrique du Nord pourrait être le premier importateur mondial de blé