Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

HERBICIDES À BASE DE PROPYZAMIDE CONTRE LES GRAMINÉES DANS LE COLZA

Dans les rotations de colza-céréales, on assiste assez facilement au développement des graminées annuelles. Les producteurs de colza, pour faire face aux infestations de graminées, peuvent faire appel à des solutions herbicides à base de propyzamide. Cette dernière est donc une molécule indispensable pour contrôler les populations de graminées sensibles et solides à d’autres modes d’action.



Qu’est ce que la propyzamide?



La propyzamide est une substance phytosanitaire utilisée comme herbicide de certaines graminées annuelles et de nombreuses dicotylédones. C’est donc un herbicide utilisable dans les cultures de colza, soja, pois, féveroles d’hiver, tournesol ; sur les vignes et vergers installés ; également sur quelques cultures légumières et sur certaines plantes ligneuses. Dans la culture de colza, les herbicides à base de propyzamide, tels que Kerb Flo ou Ielo/Yago/Biwix, permettent de lutter contre les infestations d’adventices. Ils sont appliqués dans les parcelles de colza entre fin octobre et début décembre, avant l’hiver. Les graminées cibles sont : les repousses de céréales, vulpin, ray-grass, folle avoine, brome, pâturin, agrotis, vulpie.



Conditions d’utilisation de cet herbicide



La plupart des surfaces de colzas sont impliquées dans l’utilisation de la propyzamide dans l’optique de lutter contre les graminées. Il faut donc bien veiller aux conditions d’application, afin d’esquiver un transfert vers les eaux par infiltration rapide ou par ruissellements. En effet, il faut respecter trois règles de base pour une bonne utilisation du produit. En premier, toujours respecter la règle d’une seule et unique application par campagne. Cela est relatif à 750 g/ha maximum par campagne. Deuxio, pulvériser le produit de préférence en novembre ou décembre, sur des graminées en cours de tallage. Tertio, toujours éviter le ruissellement en appliquant pas le produit sur des sols saturés en eau ou trop secs. Cela vaut également pour l’état des sols précédent une pluie trop importante.



Il existe également certaines pratiques, au niveau agronomique, qui limitent le transfert des produits vers les eaux de surface. Il faut donc : bien contrôler les traces de roue , en utilisant par exemple des pneus basse pression ; favoriser les semis perpendiculaires à la pente ; éviter les passages d’engins et bien entretenir les bandes enherbées ; supprimer la battance avec des techniques de travail du sol adaptées ; réaliser les faux semis, allonger les rotations, labourer, etc. Le respect de ces différentes bonnes pratiques est donc primordial pour faire face efficacement aux graminées.



Les facteurs pouvant nuire à l’efficacité de l’herbicide



Malgré le respect des bonnes pratiques d’application de la propyzamide, il existe des facteurs qui peuvent nuire fortement à son efficacité comme par exemple : des sols hydromorphes avec asphyxie des graminées ; des levées précoces des adventices non maîtrisées par les herbicides ; des applications trop tardives sur des mauvaises herbes trop développées ; des sols à forte teneur en MO et argile ; les méthodes culturales simplifiées sans labour. Autant de raisons qui peuvent effectivement pénaliser l’efficacité de l’herbicide vis à vis des adventices. Il faut donc être assez attentif.



#TalkAG #Propyzamide #Colza #Herbicides





#Herbicides


          HERBICIDES À BASE DE PROPYZAMIDE CONTRE LES GRAMINÉES DANS LE COLZA