Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

RÉUSSIR LA RÉCOLTE DU MIEL SANS TOUTEFOIS PERTURBER LES COLONIES D’ABEILLES

La récolte du miel est arrivée. Les apiculteurs français s’attèlent à la tâche afin d’obtenir un miel de qualité destiné soit à la consommation, soit à la vente. Cependant, récolter le miel, c’est savoir s’y prendre. Un vrai apiculteur, c’est celui là qui sait récolter son miel tout en ne perturbant pas les colonies d’abeilles. Quelles sont les techniques efficaces pour la récolte du miel ? En quoi la plateforme agricole TalkAG peut venir en aide aux agriculteurs afin d’être mieux outillés pour maîtriser les rouages de récolte du miel ?



Il faut savoir quand commencer la récolte du miel dans sa ruche



D’abord, il faut récolter à la fin de la miellée ; ceci dans le but de laisser les abeilles être très productives et ainsi réaliser des miels monofloraux.



Aussi, il faut attendre que le miel arrive à maturité avant de récolter ; soit avec une présence d’eau dans le miel d’environ 18 %. En général, un cadre operculé au ¾ est aussi bon pour être récolté. Cependant, quand une autre miellée commence, on récolte et on fait sécher les hausses avec un déshumidificateur.



A l’inverse, lorsqu’on remarque que la hausse est pleine et bien operculée, il faut récolter même si la miellée n’est pas terminée. Toutefois, on conseille de récolter par jour de beau temps ; ceci, pour que les abeilles reviennent rapidement. Il s’agit d’une opération délicate qui demande un travail minutieux et attentif de la part de l’apiculteur.



Les règles générales importantes qu’il faut respecter lors de la récolte du miel



Avant la récolte



Il est important de ne pas oublier d’utiliser une grille à reine. On la pose sur le corps de la ruche avant l’ajout de la première hausse. Cela assure que la reine ne monte pas dans les hausses et que ces dernières ne contiennent pas de ponte. De plus, cela évite la perte de la reine pendant la récolte. Les cadres contenant le miel ne doivent pas avoir été en contact avec des traitements contre le varroa. Lors de la miellée, on déconseille de nourrir la colonie. Il faut plutôt éloigner les ruches de toutes zones sucrées ( industries qui manipulent du sucre ou des déchets sucrés).



Pendant la récolte



Le miel récolté est uniquement celui contenu dans les hausses. La récolte du miel s’effectue lorsque les cadres sont bien operculés, sans couvain ni pain d’abeille. Les hausses et les cadres ne doivent pas être posés sur le sol, ni entrer en contact avec la terre. Il faut moins utiliser de la fumée, et bien choisir son combustible afin de maintenir la qualité du miel.



Après la récolte



Les hausses et les cadres doivent être stockés à l’abri du pillage et de la chaleur. Si le miel est trop humide il faut le sécher dans une pièce avec un déshumidificateur jusqu'à avoir un miel à moins de 18 % d'humidité. Ne pas laisser le miel dans les cadres.



Les différentes techniques pour récolter le miel



L’utilisation d’un chasse-abeilles



Le chasse-abeilles permet de réduire le nombre d’abeilles présentes dans les hausses pendant la récolte. En effet, ils permettent la circulation des abeilles seulement dans un sens. Cette technique garantit ainsi une utilisation moindre de l’enfumoir. Mais cela implique d’effectuer deux interventions sur les ruches au lieu d’une car le chasse-abeilles se place au moins six heures avant la récolte. Il est préférable de le placer le soir pour une récolte le lendemain matin. La technique peut être combinée avec l’utilisation du souffleur pour enlever les abeilles restantes dans la hausse afin de leur éviter de mourir en miellerie.



L’utilisation d’un souffleur



Il s’agit d’une méthode plus réservée aux professionnels. On enfume légèrement la hausse afin de ne pas donner du goût au miel ; puis on utilise le souffleur pour enlever les abeilles. Pour cela, il faut positionner la hausse verticalement et souffler sur une des faces puis sur la seconde. Le souffleur permet ainsi de chasser les abeilles. L’opération va permettre d’emporter la hausse pour récupérer le miel. C’est une opération qui demande rapidité et efficacité.



La méthode du cadre à cadre



Cette pratique est moins rapide et mieux adaptée pour les petites colonies. Cette méthode nécessite l’utilisation d’un enfumoir. Pour cela, il faut disposer d’une hausse vide et y isoler les cadres récoltés ; ensuite, cadre par cadre, il faut ôter les abeilles restantes par brossage avec une balayette ou en secouant le cadre. Il faut surtout penser à ne pas trop enfumer.



#Miel #Apiculture





#Conseil_agronomiques


          RÉUSSIR LA RÉCOLTE DU MIEL SANS TOUTEFOIS PERTURBER LES COLONIES D’ABEILLES