Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

L'agriculture ne peut passer au numérique sans financement ad hoc

Un programme ecologique



Pour Luc Vernet, les programmes écologiques inclus dans les propositions de la Commission ne sont qu’une coquille vide puisque seule une petite partie du budget sera dédiée aux mesures écologiques, et sur une base volontaire. « Pourquoi ne concevons-nous pas un programme écologique au niveau européen afin de soutenir certaines transitions ? Une transition qui aura un double objectif : économique et environnemental. Si nous voulons avoir une agriculture durable dans 5 à 10 ans, elle devra aussi être rentable », a-t-il ajouté. « Nous pourrions orienter le programme écologique vers le numérique, l’agriculture de précision, l’agriculture durable, vers tous les modèles émergents qui sont bénéfiques pour les agriculteurs et pour la société. » Outre les programmes écologiques, Luc Vernet propose aussi d’améliorer les mesures d’investissement dans le second pilier de développement rural. Dans une interview avec Euractiv Roumanie, le commissaire européen à l’agriculture, Phil Hogan souligne qu’avec la nouvelle PAC ce sera aux États membres de décider comment ils utilisent leurs fonds pour numériser le secteur.

#Agriculture_De_Demain

www.euractiv.fr


          L'agriculture ne peut passer au numérique sans financement ad hoc